Communiqué de presse Article provenant de  Sécurité publique Canada

Archivé - Le gouvernement du Canada annonce l'inscription des Brigades Abdullah Azzam à la liste des entités terroristes en vertu du Code criminel

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Le 29 juin 2015             Ottawa (Ontario)                       Sécurité publique Canada

L’honorable Steven Blaney, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile du Canada, a annoncé aujourd’hui l’inscription des Brigades Abdullah Azzam à la liste des entités terroristes en vertu du Code criminel, en plus de modifications administratives à la liste.

Les Brigades Abdullah Azzam sont une organisation terroriste affiliée à Al Qaïda qui a revendiqué plusieurs attaques à la roquette dans le Nord d’Israël et qui a exprimé à maintes reprises son intention de perpétrer des attaques contre des cibles occidentales au Moyen‑Orient. En 2014, les Brigades Abdullah Azzam ont, conjointement avec Jabhat al-Nusra, revendiqué des attaques à la roquette à Hermel, au Liban. Cette organisation terroriste a également revendiqué deux attentats‑suicides à la bombe commis en février 2014 près du centre culturel  iranien à Beyrouth, au Liban.

Voici en quoi consistent les modifications administratives apportées à la liste des entités terroristes en vertu du Code criminel.

  • Les groupes Avant‑garde de la conquête (AGC) et Al Jihad (et son nom d’emprunt Jihad islamique égyptien) seront retirés de la liste des entités terroristes et ajoutés à titre de noms d’emprunt de Al‑Qaïda, puisque ces groupes ont fusionné avec Al‑Qaïda.
  • Le groupe suivant sera ajouté à titre de noms d’emprunt Al-Qaïda dans la péninsule arabique : Ansar al‑Charia.
  • Les groupes suivants seront ajoutés à titre de noms d’emprunt de Asbat Al-Ansar : Les Partisans de Dieu, Rassemblement des partisans et Ligue des partisans.
  • Le groupe suivant sera ajouté à titre de noms d’emprunt de Autodefensas Unidas de Colombia : Groupes d’autodéfense unis de Colombie.
  • Les groupes suivants seront ajoutés à titre de noms d’emprunt du Mouvement islamique d'Ouzbékistan : O’zbekiston Islomiy Harakati, Harakat ul-Islamiyyah, Mouvement islamique du Turkestan, Parti islamique du Turkestan (PIT) et IMU-IPT.
  • Les groupes suivants seront ajoutés à titre de noms d’emprunt de Kahane Chai : Meir’s Youth et No’ar Meir.
  • Les groupes suivants seront ajoutés à titre de noms d’emprunt de Lashkar-e-Tayyiba : Jamaat-ud-Dawa (Association de la profession de la foi), al-Anfal Trust, Tehrik-e-Hurmate-e-Rasool, al Mansoorian (les Vainqueurs), Armée des purs, Paasban-e-Kashmir (Brigade du Cachemire), Paasban-i-Ahle-Hadith (Brigade Ahle-Hadith), fondation Falah‑i‑Insaniat et Idara Khidmat-e-Khalq.
  • Les groupes suivants seront ajoutés à titre de noms d’emprunt du Jihad islamique palestinien : Harakat al-Jihad al‑Islami fi Filistin, Saraya Al-Qods (les Brigades de Jérusalem), Brigades al-Qods, Jihad islamique, Jihad islamique de Palestine – Faction Shaqaqi, Jihad islamique palestinien – Shaqaqi, JIP – Faction Shaqaqi, JIP – Faction Shallah, Jihad islamique en Palestine, Abu Ghunaym Squad of the Hizballah Bayt Al‑Maqdis, Al-Quds Squads et Brigades al-Awdah.
  • Les groupes suivants seront ajoutés à titre de noms d’emprunt du Front populaire de libération de la Palestine : Halhul Gang, Halhul Squad, Palestinian Popular Resistance Forces, PPRF, Gang des Aigles rouges, Groupe des Aigles rouges, Aigles rouges et Brigades Abou Ali Moustapha.
  • Les groupes suivants seront ajoutés à titre de noms d’emprunt des Talibans : Talibans afghans, Tahreek-i-Islami-i-Taliban Afghanistan et mouvement des étudiants islamiques.

Les faits en bref

  • Le Code criminel prévoit des sanctions sévères pour les personnes et les organisations qui effectuent des transactions portant sur les actifs ou les finances d’une entité inscrite.
  • De plus, il s’agit d’une infraction criminelle de participer ou de contribuer sciemment à toute activité d’une entité inscrite ayant pour but d’accroître la capacité de l’entité à se livrer à une activité terroriste ou de la faciliter.
  • Ces infractions et les infractions connexes sont exposées en détail dans le Code criminel.

Citations                                         

« Le mouvement djihadiste international a déclaré la guerre au Canada et à ses alliés.  L’inscription d’entités terroristes en vertu du Code criminel constitue une composante essentielle des efforts que déploie notre gouvernement pour lutter contre les activités terroristes et leur financement. Cette inscription à la liste des entités terroristes en vertu du Code criminel, en plus d’un certain nombre de modifications administratives, veillera à ce que la liste des entités terroristes tenue par notre gouvernement tienne compte de l’évolution continue des menaces terroristes. »

L’honorable Steven Blaney, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile du Canada

 

Produits connexes

  • Les noms des entités inscrites en vertu du Code criminel se trouvent sur le site Web de Sécurité publique Canada Web, au www.securitepublique.gc.ca, sous Sécurité nationale, Lutte contre le terrorisme.

Contacts

Jeremy Laurin
Attaché de presse
Cabinet du ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile
613-991-2924

Relations avec les médias
Sécurité publique Canada
613-991-0657

Suivez Sécurité publique Canada sur Twitter : (@Securite_Canada).

Pour plus de renseignements, veuillez consulter le site Web www.securitepublique.gc.ca.


Recherche d'information connexe par mot-clés

L'hon. Steven Blaney Sécurité publique Canada Gouvernement et vie politique

Date de modification :