Document d'information Article provenant de  Santé Canada

Archivé - Amélioration des pratiques de prescription des médicaments d'ordonnance qui font couramment l'objet d'abus

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Mai 2015

Dans le contexte de l'approche exhaustive du gouvernement du Canada pour combattre l'abus de médicaments d'ordonnance, les six projets qui suivent recevront du financement fédéral afin d'améliorer les pratiques de prescription des médicaments d'ordonnance pour lesquels le risque d'abus ou de dépendance est élevé.

Ces projets ont une portée nationale et appuient l'élaboration de pratiques fondées sur des données probantes pour que les catégories de médicaments d'ordonnance qui font le plus souvent l'objet d'abus (opioïdes, stimulants, sédatifs et tranquillisants) soient adéquatement prescrites.

Le financement de 3,6 millions de dollars sur trois ans soutient l'élaboration de nouveaux outils, formations et lignes directrices fondés sur des données probantes à l'intention des médecins et autres professionnels de la santé réglementés, comme les infirmières praticiennes et les pharmaciens, qui ont l'autorisation de prescrire ou de délivrer des médicaments. Ces ressources amélioreront la formation des professionnels de la santé afin de les aider à prévenir et à combattre l'abus de médicaments d'ordonnance. Les nouvelles lignes directrices donneront aux prescripteurs de médicaments analgésiques et d'autres médicaments une meilleure préparation pour les prescrire de manière sûre, efficace et adéquate.

Projets concernant l'abus de médicaments d'ordonnance financés dans le cadre de l'Initiative de la stratégie antidrogue
ProjetFinancement total
Université McMaster
Projet qui travaille à mettre à jour les actuelles lignes directrices canadiennes sur l'utilisation sûre et efficace des opioïdes pour la douleur d'origine non cancéreuse (Canadian Guideline for Safe and Effective Use of Opioids for Non-Cancer Pain) et à créer des outils électroniques pour les prescripteurs.
433 248 $
Université de Waterloo
Projet ciblant cible les médecins, les pharmaciens ainsi que les étudiants en médecine et en pharmacie qui élabore et met en œuvre un programme de formation concertée sur le Web axé sur le respect des lignes directrices relatives aux opioïdes.
720 330 $
Association canadienne des écoles de sciences infirmières
Projet qui met au point des habiletés et des compétences liées aux connaissances et crée des ressources pédagogiques électroniques pour les infirmières praticiennes ayant le droit de prescrire des médicaments.
624 987 $
Institut national de santé publique
Projet qui crée une approche de formation régionale propre aux prescripteurs d'opioïdes du Québec.
688 095 $
Institut de réadaptation de Toronto - Réseau universitaire de santé
Projet qui tire parti d'un programme existant d'autoévaluation relatif aux opioïdes destiné aux prescripteurs et qui en crée une version en ligne afin de mesurer le respect par les médecins des lignes directrices au moyen d'indicateurs relatifs aux études, au soutien décisionnel ainsi qu'à l'utilisation et à la collecte systématique de l'information posologique.
554 458 $
Institut pour l'utilisation sécuritaire des médicaments du Canada
Projet qui améliore des logiciels cliniques existants pour aider les médecins et autres professionnels de la santé à prendre des décisions relatives aux pratiques de prescription des opioïdes.
550 000 $

Recherche d'information connexe par mot-clés

Santé Canada Santé et sécurité

Date de modification :