Communiqué de presse Article provenant de  Affaires mondiales Canada

Archivé - Le Canada offre aux Canadiens des possibilités de participer à des activités de développement international

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Le ministre Paradis annonce quels organismes canadiens ont été sélectionnés pour offrir à des jeunes la possibilité d’effectuer des stages internationaux et pour mettre en œuvre le Programme de coopération volontaire

Le 12 mai 2015 – Gatineau, Québec – Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

L’honorable Christian Paradis, ministre du Développement international et de la Francophonie, a annoncé aujourd’hui le résultat des appels de propositions lancés pour la mise en œuvre du Programme de stages internationaux pour les jeunes (PSIJ), des Stages internationaux pour les jeunes Autochtones (SIJA), et du Programme de coopération volontaire (PCV) 2015-2020. Le ministre a fait cette annonce lors de l’allocution qu’il a prononcée à la Conférence annuelle mixte de 2015 du Conseil canadien pour la coopération internationale et du Regroupement des professionnels canadiens en développement international.

Vingt-quatre organismes canadiens ont été sélectionnés pour gérer les programmes de stages internationaux pour les jeunes en partenariat avec des organismes de pays en développement, et douze organismes canadiens de coopération volontaire se chargeront du placement des bénévoles à l’étranger.

Dans le cadre du PSIJ et des SIJA 2015-2017, plus de 750 jeunes feront des stages dans plus de 50 pays en développement à l’échelle mondiale, et travailleront avec des partenaires locaux afin de mettre en œuvre des initiatives dans des secteurs tels que la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants, les droits de la personne, la sécurité alimentaire et la nutrition, la croissance économique durable, l’éducation de la petite enfance et l’enseignement primaire.

Dans le cadre du Programme de coopération volontaire 2015-2020, plus de 10 000 bénévoles travailleront dans environ 50 pays en développement à l’échelle mondiale. Ils donneront de la formation, agiront comme mentors et mettront au point des solutions novatrices pour relever les grands défis en matière de développement dans des secteurs clés comme la santé et l’éducation.

Ces trois programmes offrent aux Canadiens la possibilité d’acquérir une précieuse expérience internationale et de contribuer de manière concrète à l’amélioration des conditions de vie dans les pays en développement.

Les faits en bref

  • Créé en 1997, le PSIJ s’inscrit dans la Stratégie emploi jeunesse du gouvernement du Canada, et il vise les diplômés postsecondaires canadiens âgés de 19 à 30 ans.
  • Créé par le MAECD en 2010 en collaboration avec Affaires autochtones et Développement du Nord Canada et avec des organismes autochtones nationaux, les SIJA visent les jeunes Autochtones de 18 à 35 ans qui ont achevé leurs études secondaires ou ont une expérience de travail équivalente.
  • Depuis 2010, 1 500 jeunes stagiaires canadiens sélectionnés dans le cadre du PSIJ et des SIJA ont travaillé dans plus de 70 pays en développement aux côtés d’organismes partenaires locaux.
  • Plus de 80 p. 100 des jeunes Canadiens qui ont participé au PSIJ ont poursuivi une carrière dans le domaine du développement international ou ont continué à participer à des initiatives de développement international. En ce qui concerne les SIJA, 98 p. 100 des stagiaires ont déclaré avoir amélioré leurs compétences liées à l’emploi à la suite de leur stage, et plus de la moitié ont dit souhaiter poursuivre leurs études, y compris dans les domaines du développement international et des études autochtones.
  • Le Canada finance des programmes de stages internationaux à l’intention de bénévoles depuis plus de 20 ans.
  • Entre 2009 et 2015, le Programme de coopération volontaire a permis à quelque 11 000 bénévoles de travailler dans 40 pays auprès de plus de 900 partenaires des pays en développement.

Citations

« Le Canada est fier de travailler en partenariat avec les organismes sélectionnés dans le cadre du Programme de stages internationaux pour les jeunes, des Stages pour les jeunes Autochtones et du Programme de coopération volontaire. Ces programmes ont un rôle décisif à jouer pour faire progresser les priorités du Canada en matière de développement, tout en offrant aux Canadiens la possibilité de contribuer personnellement à cet effort mondial ».

– Christian Paradis, ministre du Développement international et de la Francophonie

Produits connexes

Liens connexes

Contacts

Le Service des relations avec les médias
Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada
343-203-7700
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @MAECD_Dev
Aimez-nous sur Facebook : Le Canada : Promoteur du développement international – MAECD


Recherche d'information connexe par mot-clés

Affaires mondiales Canada Santé et sécurité

Date de modification :