Communiqué de presse Article provenant de  Sécurité publique Canada

Archivé - Le ministre Blaney est fier de souligner la sanction royale de la Loi sur l'équité à l'égard des victimes de délinquants violents

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Le 23 avril  2015                       Ottawa (Ontario)                       Sécurité publique Canada

Aujourd’hui, le ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile du Canada, l’honorable Steven Blaney et David Sweet, député d’Ancaster‑Dundas‑Flamborough‑Westdale, ont souligné la sanction royale de la Loi sur l’équité à l’égard des victimes de délinquants violents.

Le projet de loi, présenté par le député David Sweet, modifie la Loi sur le système correctionnel et la mise en liberté sous condition afin de renforcer davantage les droits des victimes, et est conforme au Plan du gouvernement visant à garantir la sécurité des rues et des collectivités.

Les faits en bref

Le projet de loi :

  • prolongera les périodes d’examen obligatoire en vue d’une libération conditionnelle par la Commission des libérations conditionnelles du Canada (CLCC) pour les contrevenants violents qui se voient refuser la libération conditionnelle, afin d’examiner le cas dans les cinq ans plutôt que dans la période actuelle de deux ans;
  • donnera à la CLCC le pouvoir d’annuler l’audience suivante à laquelle le délinquant aurait droit dans le cas où ce délinquant a, à plus d’une reprise, refusé d’être présent à une audience ou renoncé à son droit à une audience;
  • permettra à la CLCC de tenir les examens de détention tous les deux ans plutôt que chaque année pour les contrevenants qui sont maintenus en incarcération après leur date de libération d’office;
  • fournira à une victime d’un acte criminel ou à un membre de sa famille qui se voit refuser la possibilité d’assister à une audience la possibilité d’être en mesure de suivre le déroulement par d’autres moyens que la CLCC jugera appropriés.

Les deux dispositions suivantes entreront en vigueur à une date fixée par le gouverneur en conseil :

  • autorise la communication aux victimes d’actes criminels de la date et de l’heure, des conditions relatives à la mise en liberté d’un contrevenant ainsi que sa destination, à condition qu’il n’y ait aucune répercussion négative pour la sécurité publique;
  • précise que les renseignements sur le plan correctionnel d’un contrevenant et les progrès réalisés par rapport à ce plan pourront être divulgués aux victimes.

Citations

« Le présent gouvernement croit fermement en la proposition de mesures législatives qui répondent aux besoins des victimes d’actes criminels. Ce projet de loi est un autre exemple des mesures prises par le gouvernement actuel pour veillez à ce que les victimes d’actes criminels puissent clairement se faire entendre au sein du système de justice pénale, et il est également conforme à notre engagement de combattre le crime, protéger les Canadiens et tenir les contrevenants responsables de leurs actions. »

– L’honorable Steven Blaney, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile du Canada

« Être la victime d’un crime violent s’avère une expérience traumatisante, et ce projet de loi aidera les victimes d’actes criminels en leur permettant d’assister plus facilement aux audiences et en élargissant les droits des victimes d’avoir accès aux renseignements du contrevenant. »

– David Sweet, député

Liens connexes

Contacts

Jeremy Laurin
Attaché de presse
Cabinet du ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile
613-991-2924

Relations avec les médias
Sécurité publique Canada
613-991-0657

Suivez Sécurité publique Canada sur Twitter : (@Securite_Canada).

Pour obtenir plus de renseignements, veuillez consulter le site Web www.securitepublique.gc.ca.


Recherche d'information connexe par mot-clés

Sécurité publique Canada Gouvernement et vie politique Droit

Date de modification :