Communiqué de presse Article provenant de  Agence de santé publique du Canada

Archivé - Les efforts déployés par le Canada font la différence dans la lutte contre le virus Ebola

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Une visite en Afrique de l’Ouest met en lumière la contribution du Canada aux efforts d’intervention à l’échelle mondiale

20 avril 2015 - Ottawa - Agence de la santé publique du Canada

Le Dr Gregory Taylor, administrateur en chef de la santé publique du Canada, est revenu au pays aujourd’hui après un séjour d’une semaine en Afrique de l’Ouest. Il a profité de cette semaine pour observer l’évolution de la situation et les besoins sur le terrain alors que les efforts déployés à l’échelle mondiale se poursuivent pour réduire à zéro le nombre de cas de maladie à virus Ebola.

La visite du Dr Taylor était axée sur les efforts de traitement et de prévention en Sierra Leone et en Guinée. Il a été à même de constater le travail réalisé et d’écouter des gens aux premières lignes parler de leur expérience en ce qui concerne la prestation de soins essentiels et de soutien à la prévention. Voici certains des points saillants de sa visite :

  • Les centres de traitement de la maladie à virus Ebola de la Croix-Rouge et de Médecins Sans Frontières, où des processus de triage et d’examen initial, ainsi que des procédures sanitaires prudentes, sont en place pour prévenir la transmission du virus;
  • Un laboratoire mobile de l’Agence de la santé publique du Canada à Magburaka, en Sierra Leone, qui fournit sur place du soutien favorisant un diagnostic, un isolement et un traitement plus rapides des personnes infectées par le virus Ebola, de même qu’une rencontre avec deux employés de l’Agence récemment déployés en Guinée pour mettre sur pied un nouveau laboratoire mobile; 
  • Le centre de traitement de Kerry Town, en Sierra Leone, où des médecins, des infirmières, des techniciens médicaux et du personnel de soutien des Forces armées canadiennes travaillent avec leurs homologues du Royaume-Uni pour traiter les travailleurs de la santé qui ont été exposés au virus Ebola;
  • Un centre de commandement à Freetown, en Sierra Leone, où un épidémiologiste de l’ASPC a fait une démonstration du travail de surveillance et de recherche des contacts qui se fait de concert avec l’Organisation mondiale de la Santé;
  • Le Centre national des opérations d'urgence, en Guinée, où le personnel de l’Agence offre du soutien en gestion des situations d’urgence;
  • Les opérations de traitement, de diagnostic et de dépistage aux frontières, à Forécariah, en Guinée, une région où il y a encore une transmission active du virus Ebola.

Des réunions avec des fonctionnaires nationaux – y compris avec Son Excellence Monsieur Said Fofana, premier ministre de la Guinée – ainsi que des tables rondes avec des organisations humanitaires et des organismes internationaux et nationaux prenant part à la lutte contre le virus Ebola en Afrique de l’Ouest, lui ont permis d’en apprendre plus sur les réussites, les défis et les leçons retenues de l’intervention jusqu’à maintenant. Ces discussions ont par ailleurs fourni des indications précieuses sur ce à quoi il faudra s’attendre dans les mois à venir alors que l’intervention sera axée sur la réduction à zéro du nombre de cas et sur le rétablissement par la suite. Cette information aidera le gouvernement du Canada à déterminer le meilleur moyen de mettre à contribution sa capacité et son savoir-faire pour répondre aux besoins en constante évolution dans la région.

Conrad Sauvé, président et directeur général de la Croix-Rouge canadienne, et Stephen Cornish, directeur exécutif de Médecins Sans Frontières Canada, se sont joints au Dr Taylor pour un certain nombre de discussions avec d’autres organisations et de visites des lieux, ce qui a permis de forger la perspective canadienne en ce qui a trait à l’intervention.

Faits en bref

  • À ce jour, le Canada s’est engagé à verser plus de 110 millions de dollars pour soutenir les interventions en matière de santé, d’aide humanitaire et de sécurité afin de lutter contre l’épidémie et de poursuivre les activités de recherche et développement de contre-mesures médicales contre le virus Ebola.
  • L'approche globale du Canada comprend des apports financiers, techniques et en nature visant à :
    • enrayer l’épidémie;
    • soigner les personnes infectées;
    • répondre aux besoins humanitaires croissants qui découlent de la crise;
    • réduire les menaces connexes pour la santé et la sécurité.
  • Le gouvernement du Canada a également offert un soutien non financier et a fait don d’équipement de protection individuelle (EPI) et de fioles du vaccin canadien VSV-EBOV contre le virus Ebola. Nos chercheurs ont beaucoup contribué à la mise au point de ce vaccin, ainsi qu’à celle de ZMapp, un traitement prometteur contre la maladie à virus Ebola.
  • Partout dans le monde, onze essais cliniques utilisant le vaccin canadien VSV-EBOV contre le virus Ebola – un des principaux vaccins expérimentaux faisant l’objet d’essais cliniques – ont été réalisés ou sont en cours. Huit d’entre eux étaient des essais de phase 1 et trois sont des essais de phase 2 et 3.
  • En juin 2014, un laboratoire mobile du Laboratoire national de microbiologie a été déployé en Afrique de l’Ouest pour offrir des services de diagnostic visant à détecter rapidement les cas de maladie à virus Ebola et pour fournir de l’information clinique aux médecins travaillant pour Médecins Sans Frontières. En tout, 17 équipes de laboratoire mobile ont été déployées dans la région.
  • Les Forces armées canadiennes sont en Sierra Leone dans le cadre de l’Opération Sirona depuis décembre 2014. Une troisième rotation de personnel se prépare à prendre la relève du deuxième groupe de médecins militaires, d’infirmières, de techniciens médicaux et de personnel de soutien des Forces armées canadiennes qui se trouvent actuellement au centre de traitement de Kerry Town du Royaume-Uni.

Citations

« Alors que l’épidémie évolue et que les efforts commencent à passer de l’intervention au relèvement initial, le Canada continue de collaborer avec ses principaux partenaires. J’ai été témoin directement des progrès réalisés grâce aux efforts incessants des Canadiens participant à l’intervention coordonnée des gouvernements, des organisations d’aide humanitaire et des communautés elles‑mêmes en Afrique de l’Ouest, mais il reste encore beaucoup à faire. Ma visite sur le terrain m’a rempli d’une grande fierté; nous poursuivrons notre lutte contre le virus Ebola. »
Dr Gregory Taylor
Administrateur en chef de la santé publique

« Le Canada a été un chef de file dans l’intervention contre le virus Ebola, et ce, en grande partie grâce au travail acharné de notre équipe de Canadiens qui appuient l’effort mondial visant à mettre fin à l’épidémie de maladie à virus Ebola. Au cours de la semaine, j’ai eu le plaisir de parler, au téléphone, avec certaines personnes travaillant en Guinée et de leur exprimer notre admiration et nos sincères remerciements pour leur dévouement. Nous continuerons de collaborer avec nos partenaires nationaux et internationaux pour protéger et promouvoir la santé publique, tant au pays qu’à l’étranger. » 
L’honorable Rona Ambrose
Ministre de la Santé

« Nos équipes aux premières lignes de la lutte contre le virus Ebola méritent tous nos remerciements et nos encouragements. En parallèle, les familles et les collectivités touchées ont besoin de notre soutien indéfectible pour mettre fin à cette épidémie et pour se remettre de ses lourdes conséquences. Nos visites et nos discussions de cette semaine nous seront très utiles pour faire avancer les choses. »
Conrad Sauvé
Président et directeur général, Croix-Rouge canadienne

« Le virus Ebola continue d’être très préoccupant en Afrique de l’Ouest; il ne suffit que d’un seul cas pour que l’épidémie se poursuive. Tout excès de confiance maintenant  compromettrait les progrès réalisés. Nous sommes donc heureux d’avoir rencontré des représentants canadiens en Sierra Leone et en Guinée pour discuter de nos préoccupations constantes et nous concentrer sur l’atteinte de l’objectif de réduire à zéro les cas de maladie à virus Ebola dans cette région. »
Stephen Cornish
Directeur exécutif, Doctors Without Borders/Médecins Sans Frontières Canada

Liens associés

Personnes-ressources

Michael Bolkenius
Cabinet de l’honorable Rona Ambrose
Ministre fédérale de la Santé
613-957-0200

Relations avec les médias
Agence de la santé publique du Canada
613-957-2983


Recherche d'information connexe par mot-clés

Agence de santé publique du Canada Santé et sécurité

Date de modification :