Communiqué de presse Article provenant de  Sécurité publique Canada

Archivé - Le ministre Blaney félicite l'ASFC pour le renvoi du dirigeant d'un réseau de traite de personnes

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Ottawa, le 14 avril 2015 – L’honorable Steven Blaney, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile du Canada, a aujourd’hui félicité  l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) à la suite du renvoi réussi de Ferenc Domotor du Canada.

« Je tiens à remercier l’ASFC et ses partenaires des forces de l’ordre pour leur travail acharné et pour la détermination dont ils ont fait preuve en vue de perturber les activités liées à la traite de personnes au Canada et de s’assurer que les Canadiennes et Canadiens sont à l’abri d’un crime odieux qui vise les personnes les plus vulnérables, surtout les femmes et les enfants, afin de les exploiter à des fins sexuelles ou de travail forcé.

Notre gouvernement est déterminé à participer à la lutte mondiale contre la traite de personnes et redouble ses efforts pour lutter contre ce crime haineux au Canada et à l’étranger.

Notre gouvernement a pris des mesures énergiques dans ce dossier, notamment en aidant à mettre en œuvre des sentences minimales obligatoires pour les personnes condamnées pour des infractions de traite d’enfants, en sensibilisant le public, en formant des policiers et en offrant de l’aide aux victimes d’origine étrangère. »

Ferenc Domotor, dirigeant d’une organisation criminelle de Hamilton, a été reconnu coupable de traite de personnes en vertu du Code criminel du Canada. Les victimes, qui étaient recrutées en Hongrie en se faisant amadouer par des promesses d’une vie meilleure au Canada, étaient obligées de travailler illégalement, vivaient dans des conditions déplorables et étaient victimes d’intimidation.

Suivez Sécurité publique Canada sur Twitter (@Securite_Canada).

Pour de plus amples renseignements, visitez: http://nouvelles.gc.ca/web/article-fr.do?mthd=tp&crtr.page=1&nid=963609

Renseignements

Jeremy Laurin
Attaché de presse
Cabinet du ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile
613-991-2865

Relations avec les médias
Sécurité publique Canada
613-991-0657
media@ps-sp.gc.ca


Recherche d'information connexe par mot-clés

Sécurité publique Canada Liens et fonctions

Date de modification :