Communiqué de presse Article provenant de  Agence de santé publique du Canada

Archivé - L'administrateur en chef de la santé publique du Canada visitera l'Afrique de l'Ouest

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

10 avril 2015 - Ottawa - Agence de la santé publique du Canada

Le Dr Gregory Taylor, administrateur en chef de la santé publique du Canada, se rendra en Afrique de l’Ouest la semaine prochaine pour observer le déroulement des opérations de première ligne et rencontrer des partenaires internationaux dans la lutte contre l’éclosion de maladie à virus Ebola (MVE). Il sera en Sierra Leone et en Guinée du 13 au 19 avril.    

Cette visite permettra au Dr Taylor de mieux comprendre les efforts déployés par les personnes sur le terrain pour mieux les appuyer, et de s’informer des problèmes liés à la lutte contre la maladie dans les deux pays les plus touchés. Les renseignements recueillis pendant ce voyage aideront l’Agence à évaluer les besoins changeants de la région et à utiliser les ressources existantes de façon optimale pour réduire les taux de transmission du virus Ebola à zéro dans les pays touchés.

L’itinéraire du Dr Taylor dans les deux pays inclut une visite des centres de traitement et des laboratoires ainsi qu’une rencontre avec des Canadiens sur place, dont des employés de l’Agence de la santé publique du Canada et des travailleurs de la santé, qui pourront lui faire part de leurs expériences. Il visitera également des centres gérés par les Centers for Disease Control and Prevention des États-Unis en Guinée, où des employés de l’Agence sont affectés.   

Par ailleurs, le Dr Taylor s’entretiendra avec des fonctionnaires, des partenaires internationaux et des représentants d’organismes non gouvernementaux au sujet de leurs efforts d’intervention et des activités prévues. Conrad Sauvé, le président et directeur général de la Croix-Rouge canadienne, et Stephen Cornish, directeur général de Médecins Sans Frontières Canada, se joindront à lui pour observer les opérations et discuter avec d’autres organismes contribuant à l’intervention internationale.

Bien que le nombre de nouveaux cas de MVE ait diminué en Afrique de l’Ouest, il faut demeurer vigilant afin de réduire au minimum le risque de réapparition du virus dans la région. Le gouvernement du Canada demeure résolu à appuyer activement la lutte mondiale contre le virus Ebola et continuera de travailler avec des partenaires du Canada et d’autres pays pour aider à protéger et à promouvoir la santé publique mondiale.

Depuis juin 2014, l’Agence a déployé des laboratoires mobiles en Afrique de l’Ouest pour fournir un soutien au diagnostic rapide afin de lutter contre l’éclosion. Dès la semaine prochaine, elle enverra un autre laboratoire mobile en Guinée.

Faits en bref

  • Le Canada est un chef de file dans la lutte contre le virus Ebola et il continue de contribuer à l’intervention en Afrique de l’Ouest. À ce jour, il a engagé plus de 110 millions de dollars pour soutenir les interventions sanitaires, humanitaires et de sécurité visant à prévenir la propagation du virus Ebola et pour appuyer d’autres travaux de recherche et développement sur les contre-mesures médicales concernant le virus Ebola.
  • L'approche globale du Canada comprend des apports financiers, techniques et en nature visant à :
    • juguler l’épidémie,
    • traiter les personnes infectées,
    • répondre aux besoins humanitaires de plus en plus importants qui découlent de cette crise;
    • réduire les menaces connexes à la santé et à la sécurité.
  • Par ailleurs, le gouvernement du Canada a offert un appui non financier et fait don d’équipement de protection individuelle (EPI) et du vaccin expérimental du Canada, VSV-EBOV, qui est l’un des principaux candidats vaccins faisant actuellement l’objet d’essais cliniques en Afrique de l’Ouest. Nos chercheurs ont beaucoup contribué à la mise au point de ce vaccin, de même que de ZMApp, traitement prometteur contre la maladie à virus Ebola.
  • Le Canada a envoyé des professionnels de la santé et des employés de soutien des Forces armées canadiennes en Sierra Leone pour appuyer les efforts sur le terrain en Afrique de l’Ouest. Des médecins, du personnel infirmier, des techniciens médicaux et du personnel de soutien des Forces canadiennes y travaillent aux côtés de leurs partenaires militaires du Royaume-Uni.
  • Les efforts et les contributions du Canada sont faits en coordination avec la Mission des Nations Unies pour la lutte contre le virus Ebola et par l'entremise de partenaires expérimentés au sein du système des Nations Unies, de la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant Rouge (FICR) et de la communauté des ONG.
  • Voici des renseignements supplémentaires sur le rôle important que l’ASPC joue dans la lutte mondiale contre le virus Ebola :
    • Les chercheurs du Laboratoire national de microbiologie (LNM) de l’Agence ont joué un rôle de premier plan tout au long de l’éclosion et ont prouvé qu’ils étaient des chefs de file dans la recherche sur les maladies infectieuses.   
    • En juin 2014, un laboratoire mobile du LNM a été déployé promptement en Afrique de l’Ouest pour offrir des capacités de diagnostic rapide des cas de MVE. Dès décembre 2014, les chercheurs de l’Agence géraient trois laboratoires mobiles en Sierra Leone, qui fournissaient d’importantes données diagnostiques et cliniques pour aider les médecins travaillant pour Médecins Sans Frontières.
    • En tout, 16 équipes de laboratoire mobile ont été déployées dans la région jusqu’à maintenant, et une autre le sera dès la semaine prochaine.
    • Le travail effectué par les chercheurs de l’Agence en Sierra Leone a beaucoup contribué à éliminer le virus Ebola dans le district de Kailahun. Les chercheurs continuent de jouer un rôle très important dans le district de Magburaka du pays.
    • L’Agence a également fait don d’une grande quantité d’équipement de protection individuelle (EPI) pour appuyer la lutte contre le virus Ebola en Guinée, au Libéria et en Sierra Leone.

Citations

« Des progrès ont été accomplis dans la lutte contre le virus Ebola, mais il reste beaucoup à faire. J’ai hâte de voir directement comment se déroulent les opérations sur le terrain et d’entendre les observations de nos gens dévoués sur place et de nos partenaires nationaux et internationaux au sujet des réussites, des difficultés et des leçons apprises afin de nous aider à continuer de lutter contre cette éclosion. »    
Dr Gregory Taylor
Administrateur en chef de la santé publique

« Cette visite offre au Canada une précieuse occasion d’observer directement l’incidence de notre réponse à l’éclosion de maladie à virus Ebola et de participer à des discussions en temps réel avec le personnel sur le terrain et des organismes contribuant à l’intervention internationale. Le Canada a été un chef de file et à l’avant-plan de la réponse au virus Ebola et il reste déterminé à collaborer avec des partenaires du Canada et d’autres pays à la lutte contre le virus Ebola. »
L’honorable Rona Ambrose
Ministre de la Santé

Liens apparentés

Maladie à virus Ebola

Personnes-ressources

Michael Bolkenius
Cabinet de la ministre de la Santé
613-957-0200

Relations avec les médias
Agence de la santé publique du Canada
613-957-2983


Recherche d'information connexe par mot-clés

Agence de santé publique du Canada Santé et sécurité

Date de modification :