Communiqué de presse Article provenant de  Sécurité publique Canada

Archivé - Le gouvernement Harper annonce l'inscription du groupe État islamique – province du Sinaï à la liste des entités terroristes en vertu du Code criminel

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Le 8 avril 2015               Ottawa (Ontario)                        Sécurité publique Canada

L’honorable Steven Blaney, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile du Canada, a annoncé aujourd’hui l’inscription du soi-disant groupe État islamique – province du Sinaï (EIPS) à la liste des entités terroristes en vertu du Code criminel.

Les principales cibles du groupe EIPS sont l’armée et les services de sécurité égyptiens, les intérêts israéliens et les intérêts économiques. Le groupe EIPS a mené des attaques répétées contre des forces de sécurité, des politiciens et des civils en Égypte, au moyen d’armes légères, d’engins explosifs de fabrication artisanale, d’engins explosifs de fabrication artisanale placés dans un véhicule et, dans au moins un cas, d’un missile surface-air. Après avoir prêté allégeance à l’EIIL en novembre 2014, l’organisation a élargi ses cibles pour s’attaquer à des sites touristiques, à des intérêts occidentaux, à des ambassades occidentales et aux médias.

Le Code criminel prévoit des sanctions sévères pour les personnes ou les organisations qui prennent des mesures à l’égard des avoirs appartenant à une entité inscrite ou lui fournissent des services financiers. En outre, il est criminel de participer ou de contribuer sciemment à toute activité d’une entité inscrite ayant pour but d’accroître la capacité de l’entité de se livrer à une activité terroriste ou de la faciliter. Cette infraction et les infractions connexes sont énoncées intégralement dans le Code criminel.

Faits en bref

  • L’EIPS est un groupe terroriste qui est surtout actif dans la péninsule du Sinaï en Égypte; il existe depuis 2011.
  • Le groupe était anciennement connu sous le nom Ansar Bayt al-Maqdis, mais, après avoir prêté allégeance  à l’EIIL le 10 novembre 2014, il se fait désormais appeler EIIL – province du Sinaï.
  • En juillet 2012, cette entité a revendiqué 13 attaques contre le pipeline Trans-Sinaï qui avait fourni Israël au cours des 18 mois précédents.
  • Le 16 février 2014, cette entité a placé une bombe dans un autocar à Taba (dans la péninsule du Sinaï); quatre personnes ont perdu la vie et treize autres ont été blessées. Le groupe a aussi tué un expert américain dans le domaine du pétrole pendant un détournement de voiture en août 2014.

Citation                                           

« Le monde est un endroit dangereux et, comme nous l’ont brutalement démontré les attaques à Ottawa et à Saint‑Jean‑sur‑Richelieu en octobre dernier, le Canada n’est pas à l’abri de la menace du terrorisme. La liste des entités terroristes en vertu du Code criminel lance un message très clair, à savoir que le Canada ne tolérera pas les activités terroristes et fera tout en son pouvoir pour lutter contre le financement du terrorisme et les personnes qui appuient les activités terroristes. Notre gouvernement est fermement engagé à assurer la sécurité des pays du Moyen‑Orient, ce qui comprend l’Égypte et Israël. Nous ne nous laisserons pas intimider par les actes lâches de groupes terroristes comme le soi‑disant EIIL ou de soi-disant groupes comme l’État islamique – province du Sinaï qui lui sont affiliés. »

L’honorable Steven Blaney, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile du Canada

Produits connexes

  • La liste des entités terroristes inscrites en vertu du Code criminel peut être consultée sur le site Web de Sécurité publique Canada à l’adresse www.publicsafety.gc.ca, sous Sécurité nationale, Lutte contre le terrorisme.

Personnes-ressources

Jeremy Laurin
Attaché de presse
Bureau du ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile
613-991-2924

Relations avec les médias
Sécurité publique Canada
613-991-0657

Suivez Sécurité publique Canada sur Twitter (@Securite_Canada).

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter le site Web www.publicsafety.gc.ca.


Recherche d'information connexe par mot-clés

Sécurité publique Canada Gouvernement et vie politique

Date de modification :