Communiqué de presse Article provenant de  Agence de santé publique du Canada

Archivé - Des essais cliniques démontrent l'innocuité et l'efficacité du VSV-EBOV, vaccin canadien contre le virus Ebola

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

1er avril 2015 Ottawa, ON Agence de la santé publique du Canada

L'honorable Rona Ambrose, ministre de la Santé, et le Dr Gregory Taylor, administrateur en chef de la santé publique du Canada, ont aujourd'hui salué la nouvelle de l'issue prometteuse des essais du VSV‑EBOV, vaccin canadien contre le virus Ebola. Les résultats de plusieurs études et essais nous rapprochent de l'objectif de mettre fin à cette éclosion mondiale au moyen d'un vaccin commercialisé.

Le VSV-EBOV, vaccin canadien contre le virus Ebola, s'est avéré sûr et efficace à l'issue d'un essai clinique de phase 1, selon les conclusions publiées aujourd'hui dans la revue médicale New England Journal of Medicine. Les études ont été menées au Walter Reed Army Institute of Research et au National Institute of Allergy and Infectious Diseases aux États-Unis en vue d'examiner l'innocuité du vaccin expérimental et la réaction immunitaire que l'administration de diverses doses suscite.

D'autres études de phase 1 ont été réalisées dans divers sites à l'échelle mondiale, notamment à Halifax (Nouvelle-Écosse), où le Réseau canadien de recherche sur l'immunisation a testé le vaccin canadien contre le virus Ebola VSV-EBOV sur des volontaires. Les résultats de cet essai ont été essentiels pour la détermination d'une dose convenable et sûre.

Des scientifiques du Laboratoire national de microbiologie de l'Agence de la santé publique du Canada ont mis au point le VSV-EBOV, vaccin canadien contre le virus Ebola utilisé lors des études. Les droits de propriété intellectuelle du vaccin appartiennent au gouvernement du Canada. Le gouvernement a accordé une licence à NewLink Genetics, et NewLink Genetics et Merck ont annoncé leur collaboration relativement au vaccin le 24 novembre 2014.

Faits en bref

  • Le Canada est un chef de file dans la lutte contre le virus Ebola et il continue de contribuer à l'intervention en Afrique de l'Ouest. Le gouvernement du Canada s'est engagé à verser plus de 110 millions de dollars pour soutenir les interventions en matière de santé, d'aide humanitaire et de sécurité afin de contrer la propagation de la maladie et de poursuivre les travaux de recherche et de développement de contre-mesures médicales contre le virus Ebola.
  • À l'échelle mondiale, 11 essais cliniques utilisant le VSV-EBOV, vaccin canadien contre le virus Ebola, ont été réalisés, sont en cours ou sont prévus. Huit sont des essais de phase 1 et trois sont des essais de phase 2 ou de phase 3.
  • Des fioles du vaccin VSV-EBOV contre le virus Ebola, données par le Canada à l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) en 2014, ont été utilisées dans quatre essais cliniques réalisés au Gabon, au Kenya, en Allemagne et en Suisse.
  • Les résultats provisoires d'essais cliniques de phase 2 effectués au Libéria et parrainés par le National Institute of Allergy and Infectious Diseases des États-Unis montrent que le VSV-EBOV, vaccin canadien contre le virus Ebola, s'est avéré sûr. Les essais se poursuivent et progresseront en essais de phase 3.
  • Le VSV-EBOV, vaccin canadien contre le virus Ebola, sera aussi mis à l'essai dans le contexte d'un essai clinique de phase 3 parrainé par l'OMS en Guinée. L'essai est axé sur la vaccination en anneau, programme qui consiste à vacciner les sujets-contacts confirmés et possibles dans le voisinage immédiat de la personne infectée.
  • Il n'y a jamais eu de cas de maladie à virus Ebola au Canada. Le virus Ebola ne se transmet pas facilement d'une personne à une autre. Il se transmet par contact direct avec des liquides organiques contaminés, et non par de simples contacts.

Citations

« Le Canada est heureux que des études cliniques aient démontré l'innocuité du VSV-EBOV, vaccin canadien contre le virus Ebola. Nous sommes fiers du travail accompli par les scientifiques de l'Agence de la santé publique du Canada qui a mené à la mise au point du vaccin et nous espérons qu'il pourra servir de ressource internationale en vue de sauver des vies et de mettre fin à l'éclosion en Afrique de l'Ouest. »
L'honorable Rona Ambrose
Ministre de la Santé

« C'est tellement encourageant de voir que le vaccin canadien VSV-EBOV est d'une innocuité éprouvée et qu'il passe maintenant à des essais de phase 3 pour tester son efficacité. Un vaccin réglementé, sûr et efficace sera un outil important pour faire progresser notre intervention contre cette éclosion et les futures éclosions de maladie à virus Ebola. »
Dr Gregory Taylor
Administrateur en chef de la santé publique du Canada

Produits connexes

Personnes-ressources

Michael Bolkenius
Cabinet de l'honorable Rona Ambrose
Ministre fédérale de la Santé
613-957-0200

Relations avec les médias
Agence de la santé publique du Canada
613-957-2983


Recherche d'information connexe par mot-clés

Agence de santé publique du Canada Santé et sécurité

Date de modification :