Communiqué de presse Article provenant de  Santé Canada

Archivé - La ministre Aglukkaq annonce des mesures visant à améliorer les services de santé au Nunavut

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

De nouveaux investissements aideront à réduire la demande de transport médical et de services à l’extérieur du territoire.

Également disponible en inuktitut.

Le 18 mars 2015 - Iqaluit (Nunavut) - Santé Canada

L’honorable Leona Aglukkaq, ministre de l’Environnement, ministre de l’Agence canadienne de développement économique du Nord et ministre du Conseil de l’Arctique, au nom de l’honorable Rona Ambrose, ministre de la Santé, a annoncé aujourd’hui un investissement de plus de 32 millions de dollars sur trois ans pour renforcer l’accès aux services dans les domaines du mieux-être mental, des maladies chroniques et de la santé buccodentaire des enfants et pour réduire le recours aux réseaux de santé à l’extérieur du territoire et au transport médical.

Grâce à cet investissement dans le Fonds d'investissement-santé pour les territoires, près de 3 millions de dollars sur trois ans seront consacrés au renforcement des capacités des services de santé mentale. Ces travaux consisteront à établir un continuum de services de santé mentale de grande qualité et à renforcer les capacités en ressources humaines au sein des effectifs en santé mentale. Renforcer les capacités des services de santé mentale représente également un engagement clé de la Stratégie de prévention du suicide du Nunavut.

Le projet pilote sur la santé buccodentaire du Nunavut, qui a permis d’offrir des évaluations et des traitements aux Nunavummiut d’Arctic Bay, de Cape Dorset et de Repulse Bay à l’automne 2013, recevra 6,9 millions de dollars au cours des trois prochaines années afin d’offrir des services et des traitements aux 22 autres communautés du Nunavut. Les fonds permettront également d’augmenter le nombre de dentistes, de thérapeutes dentaires, d’hygiénistes dentaires et de coordonnateurs de la santé buccodentaire des communautés locales.

Par ailleurs, le gouvernement du Canada et le gouvernement du Nunavut travaillent ensemble pour réduire la prévalence des maladies chroniques et améliorer les normes relatives à la nutrition dans le Nord. Ils accorderont 3 millions de dollars au cours des trois prochaines années pour accroître le nombre de diététistes cliniques et mettre en œuvre des normes territoriales concernant les services d’alimentation dans les établissements.

Pour alléger le fardeau continuel que représentent les coûts associés au transport médical, 17 millions de dollars seront fournis au ministère de la Santé du Nunavut. En offrant davantage de services de santé mentale et de santé buccodentaire des enfants dans le territoire et en appuyant la prévention des maladies chroniques afin de répondre à des besoins particuliers du système de soins de santé, le besoin de transport médical dans ces domaines diminuera au cours des années à venir.

Le Nunavut dirige également un projet panterritorial en santé mentale, intitulé « E-Mental Health and Other Innovative Strategies for the Delivery of Mental Health Services in Remote Northern Communities ». La contribution du Nunavut à ce projet s’élève à 2,6 millions de dollars sur trois ans et elle visera à soutenir la prestation de services thérapeutiques aux jeunes souffrant de dépression, la création d’une base de données en ligne sur les services de santé mentale offerts dans les quatre langues officielles du territoire et la modélisation de la population pour faciliter la planification des services de santé mentale.

Faits en bref

  • Le Fonds d'investissement-santé pour les territoires a été annoncé dans le Plan d’action économique de 2014. Cette initiative panterritoriale de 70 millions de dollars sur trois ans vise à améliorer les services de santé offerts dans les territoires.
  • Cet investissement de plus de 32 millions de dollars sur trois ans au Nunavut améliorera les services dans les domaines de la santé mentale et de la santé buccodentaire des enfants et appuiera la prévention des maladies chroniques pour tous les Nunavummiut.
  • L’Approche axée sur le mieux-être dans le Nord reconnaît les priorités uniques des habitants du Nord en matière de santé et donne aux gouvernements du Nord la marge de manœuvre nécessaire pour offrir des programmes de santé adaptés à leurs besoins.
  • Des habitants du Nord et des communautés nordiques en santé contribuent au développement socioéconomique global du Canada et constituent une condition sine qua non de la souveraineté  dans l’Arctique.

Citations

« En appuyant l’amélioration des services de santé au Nunavut, nous contribuons au bout du compte au dynamisme des communautés et à la santé de la population. Notre gouvernement est déterminé à collaborer avec les Nunavummiut pour offrir des programmes communautaires adaptés aux réalités culturelles, qui favorisent la santé physique et mentale et garantissent un bon départ dans la vie. Nous continuerons de bâtir des communautés nordiques saines et autosuffisantes, qui contribuent au développement socioéconomique du Nord canadien. »

L’honorable Leona Aglukkaq
Ministre de l’Environnement

« Dans le document intitulé « Sivumut Abluqta » (Aller de l’avant ensemble), le gouvernement du Nunavut s’est engagé à s’attaquer aux problèmes de santé mentale et de toxicomanie afin d’assurer la santé des familles et le dynamisme des communautés. Avec ces fonds, le Nunavut renforcera les capacités et améliorera les programmes de santé mentale destinés aux Nunavummiut. »

L’honorable Paul Okalik
Ministre de la Santé, gouvernement du Nunavut

Personnes-ressources

Michael Bolkenius
Bureau de l’honorable Rona Ambrose
Ministre fédérale de la Santé
613-957-0200

Santé Canada
Relations avec les médias
613-957-2983

Renseignements au public :
613-957-2991
1-866 225-0709


Recherche d'information connexe par mot-clés

Santé Canada Santé et sécurité

Date de modification :