Communiqué de presse Article provenant de  Santé Canada

Archivé - Le gouvernement du Canada se joint aux autres pays du monde pour promouvoir l'utilisation sécuritaire des sachets de détergent à lessive

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

La Semaine de la prévention des empoisonnements met l'accent sur la transmission de renseignements sur la sécurité aux parents et aux gardiens

Le 16 mars 2015 - North Vancouver - Santé Canada

Aujourd'hui, au nom de l'honorable Rona Ambrose, ministre de la Santé, la secrétaire parlementaire Cathy McLeod a animé une démonstration sur la prévention des empoisonnements afin de souligner la Semaine de la prévention des empoisonnements 2015, qui se déroule du 15 au 21 mars. Elle était accompagnée d'Andrew Saxton, secrétaire parlementaire du ministre des Finances et député de North Vancouver. Même si l'on peut prévenir les empoisonnements, des milliers d'enfants au Canada sont conduits à l'urgence chaque année après être entrés en contact avec des substances toxiques.

Cette année, pendant la Semaine de la prévention des empoisonnements, le Canada participe à une campagne internationale, organisée par l'Organisation de coopération et de développement économiques (en anglais seulement), qui vise à mettre en garde les parents et les gardiens contre les risques liés à l'utilisation de sachets de détergent à lessive. Ces petits sachets, souvent de couleur vive, peuvent être pris pour des bonbons par les enfants, même s'ils sont souvent remplis de produits de nettoyage très concentrés. En cas d'ingestion, les sachets de détergent à lessive peuvent rendre la personne gravement malade et même entraîner sa mort.

Le gouvernement du Canada et la Consumer Product Safety Commission des États-Unis participent à l'élaboration d'une norme de sécurité relative aux sachets de détergent à lessive. La nouvelle norme volontaire, qui devrait être adoptée d'ici le milieu de 2015, fournira à l'industrie des indications sur l'emballage et l'étiquetage afin de réduire le risque d'exposition accidentelle, surtout chez les enfants. Par exemple, elle exigera que les fabricants utilisent des emballages empêchant les enfants de voir ou de toucher les produits qui se trouvent à l'intérieur.

Les Canadiens sont encouragés à se renseigner davantage sur l'utilisation sécuritaire des sachets de détergent à lessive en consultant Internet, en suivant Santé Canada sur Twitter et en s'abonnant à la page Canadiens en santé sur Facebook.

Pour prévenir les empoisonnements à la maison, on rappelle aux parents et aux gardiens canadiens de prendre les mesures suivantes :

  • Ranger les produits chimiques, les médicaments, les cosmétiques, les produits de nettoyage et le matériel d'artiste dans une armoire ou une boîte verrouillée, hors de vue et de portée des enfants;
  • S'assurer que tous les contenants à l'épreuve des enfants fonctionnent correctement;
  • Apprendre aux enfants que les symboles de danger figurant sur les produits chimiques ménagers signifient « Danger! Ne pas toucher. »

Si vous soupçonnez un empoisonnement, veuillez communiquer avec le centre antipoison le plus près ou composer le 911 immédiatement. Gardez les numéros d'urgence près de votre téléphone. Comme mesure de suivi, les Canadiens sont encouragés à signaler tout empoisonnement causé par un produit de consommation à l'entreprise qui leur a vendu le produit et ensuite à Santé Canada.

Faits en bref

  • Selon les estimations de l'Agence de la santé publique du Canada, les empoisonnements accidentels provoquent en moyenne trois décès par année au Canada chez les enfants de 14 ans ou moins et 900 hospitalisations en raison de blessures graves.
  • Dans le cadre d'une étude sur les blessures associées aux sachets de détergent liquide traitées par les pédiatres, la Société canadienne de pédiatrie (en anglais seulement) a recueilli des données sur 54 enfants ayant subi des blessures à la suite d'une exposition. L'étude a révélé que plus de la moitié de ces enfants (56 %) avaient moins de 2 ans et 43 % avaient entre 2 et 4 ans.
  • Le gouvernement du Canada, en collaboration avec l'Association canadienne des centres antipoison, les directeurs médicaux des centres antipoison et des partenaires provinciaux et internationaux, envisage la possibilité d'établir un système canadien de surveillance de l'information sur les empoisonnements. Un tel système permettrait d'effectuer une surveillance en temps quasi réel et de recueillir des données nationales sur les empoisonnements, les intoxications chimiques et les effets indésirables des médicaments.

Citations

« Notre gouvernement est déterminé à prévenir les blessures chez les Canadiens. La Semaine de la prévention des empoisonnements offre aux parents et aux gardiens l'occasion d'apprendre pourquoi il est très important de garder les produits dangereux hors de portée des enfants. La démonstration d'aujourd'hui fournit d'importants conseils sur la façon de ranger en lieu sûr et sous clé les sachets de détergent à lessive et d'autres produits chimiques ménagers. »
Cathy McLeod
Secrétaire parlementaire de la ministre de la Santé

« La sécurité des Canadiens et de leur famille constitue une priorité pour notre gouvernement. Des initiatives comme la Semaine de la prévention des empoisonnements permettent de rappeler les risques associés aux produits chimiques ménagers et aux produits de nettoyage et de fournir des outils et des renseignements afin de protéger les enfants et les familles. »
Andrew Saxton
Secrétaire parlementaire du ministre des Finances et député de North Vancouver

« Au Canada, un enfant meurt toutes les neuf heures en raison d'une blessure évitable. Sensibiliser la population à la prévention des empoisonnements est essentiel, et la Semaine nationale de la prévention des empoisonnements offre une belle occasion d'informer les parents et les gardiens de la façon de s'assurer que leurs enfants sont à l'abri du danger. »
Louise Logan, présidente et chef de la direction
Parachute

« Tous les jours, le BC Drug and Poison Information Centre reçoit de nombreux appels de parents et de gardiens d'enfants de moins de 5 ans. La prévention est le meilleur moyen de protéger les enfants des empoisonnements accidentels. Cependant, malgré nos bonnes intentions, les enfants réussissent parfois à mettre la main sur des substances dangereuses. Dans ces cas, il est important de connaître le numéro de votre centre antipoison et de téléphoner immédiatement pour savoir quoi faire. »
Dre Debra Kent, superviseure clinique
BC Drug and Poison Information Centre

Liens connexes

(De gauche à droite) La spécialiste certifiée de l’information sur les poisons, Lee-Anne Hancock, la secrétaire parlementaire, Cathy McLeod, le député Andrew Saxton et l’agent de la sécurité des produits de Santé Canada, Lyna Eng, ont tenu une démonstration pour mettre en garde les parents et les fournisseurs de soins contre les dangers liés à l’utilisation des capsules de détersif à lessive.

Personnes-ressources

Michael Bolkenius
Bureau de l'honorable Rona Ambrose
Ministre fédérale de la Santé
613-957-0200

Santé Canada
Relations avec les médias
613-957-2983

Renseignements au public
613-957-2991
1-866 225-0709


Recherche d'information connexe par mot-clés

Santé Canada Santé et sécurité

Date de modification :