Communiqué de presse Article provenant de  Santé Canada

Archivé - Déclaration de l'honorable Rona Ambrose, ministre de la Santé, concernant l'annonce d'une offre de soutien pour les survivants de la thalidomide au Canada

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Le 6 mars 2015

Il y a plus de 50 ans, la thalidomide a été homologuée par Santé Canada et prescrite à des femmes enceintes pour soulager les nausées. Malheureusement, la thalidomide a causé des dommages physiques et émotionnels graves et permanents à des mères, à des enfants et à leurs familles.

Au nom du gouvernement du Canada, je tiens à exprimer ma compassion sincère et mes profonds regrets pour les décennies d'affreuses souffrances et de difficultés personnelles que la thalidomide a infligées aux survivants et à leurs proches.

Ni le regret, ni la compassion, ni l'aide financière ne peuvent changer ce qui est arrivé.

Cependant, nous annonçons aujourd'hui un soutien qui aidera les survivants à recevoir les soins dont ils ont besoin pour vivre le reste de leur vie dans la dignité

Je viens de parler avec Mercedes Benegbi, directrice générale de l'Association canadienne des victimes de la thalidomide, pour la remercier de son travail infatigable au nom des membres de l'Association et pour l'informer de la nouvelle aide qu'offrira le gouvernement du Canada aux survivants de la thalidomide.

Aujourd'hui, notre gouvernement prend une mesure historique et annonce une aide financière qui paiera une partie des besoins en soins de santé urgents et permanents des survivants de la thalidomide.

Voici ce qu'inclut l'offre.

  • Un paiement forfaitaire non imposable immédiat de 125 000 $ versé à chaque survivant afin de payer une partie des besoins de soins de santé urgents.
  • Un engagement de verser jusqu'à 168 millions de dollars pour l'aide médicale permanente aux survivants. Cette aide financière sera fournie par une tierce partie et calculée en fonction des besoins particuliers de chaque survivant tout au long de sa vie.
  • Cet engagement financier comprend un fonds d'aide médicale extraordinaire auquel les survivants peuvent faire appel pour aider à payer des dépenses de santé extraordinaires.

Nous savons que diverses sources ont offert de l'aide au fil des ans. Le gouvernement du Canada a d'ailleurs effectué des versements en 1991. Cependant, notre gouvernement comprend que nous avons l'incontestable obligation morale d'aider les survivants de cette tragédie. Il est clair aussi que les survivants ont besoin de plus de soutien pour répondre à leurs besoins continus en soins de santé. Le soutien que nous annonçons aujourd'hui est une mesure responsable, et c'est la bonne chose à faire.

Les victimes et leurs proches ont fait montre d'un grand courage en surmontant des difficultés particulières et quotidiennes découlant d'une situation dont ils ne sont aucunement responsables.

Je tiens à remercier encore Mercedes pour sa force et sa détermination, de même que les fonctionnaires de Santé Canada qui ont travaillé sans relâche pour que l'annonce aujourd'hui soit possible.

Cette tragédie des années 1960 nous rappelle combien l'innocuité des médicaments est essentielle à notre santé.

Aucun médicament ne peut être vendu au Canada avant d'avoir subi un examen d'innocuité rigoureux mené par des experts indépendants et fondé sur les meilleures données scientifiques probantes connues.

Grâce à l'adoption récente de la Loi de Vanessa, qui a apporté les changements les plus profonds à notre système d'innocuité des médicaments en 50 ans, et à l'examen rigoureux de l'innocuité des médicaments, le Canada a l'un des systèmes d'innocuité des médicaments les plus robustes au monde.

Merci.

Contacts

Renseignements aux médias
Santé Canada
613-957-2983

Renseignements au public
613-957-2991
1-866-225-0709


Recherche d'information connexe par mot-clés

Santé Canada Santé et sécurité

Date de modification :