Déclaration Article provenant de  Agence de santé publique du Canada

Archivé - Mois de la sensibilisation au diabète et Journée mondiale du diabète, 14 novembre 2014

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Novembre 2014

Chaque novembre, nous soulignons le Mois de la sensibilisation au diabète, au cours duquel a lieu la Journée mondiale du diabète le 14 novembre.

L’augmentation du diabète de type 2 et de l’obésité rend la sensibilisation à cette maladie grave de plus en plus importante. Près de 2,4 millions de Canadiens ont reçu un diagnostic de diabète, et 450 000 autres peuvent ne pas savoir qu’ils sont diabétiques en l’absence de signes et de symptômes d’avertissement évidents.

Même si certains facteurs de risque ne peuvent pas être changés, il est possible de réduire la probabilité de développer le diabète de type 2 en faisant des choix de vie sains comme bien manger et faire de l’exercice. Les Canadiens peuvent évaluer leur risque de développer le diabète de type 2 au moyen du Questionnaire canadien sur le risque de diabète (CANRISK), créé par l’Agence de la santé publique du Canada et offert en ligne et dans des pharmacies à l’échelle du pays. En connaissant votre risque, vous pouvez commencer à faire des choix de vie sains pour le réduire ou même prévenir le développement du diabète de type 2. S’il n’est pas traité, le diabète peut entraîner de nombreuses complications graves.

Le gouvernement du Canada appuie la prévention par des initiatives de vie saine. Nous investissons près de 20 millions de dollars dans des partenariats qui favorisent une vie saine et préviennent les maladies chroniques, dont le diabète. En 2014-2015, nous investissons aussi 45,8 millions de dollars à l’appui de l’Initiative sur le diabète chez les Autochtones (IDA), qui vise à réduire le diabète de type 2 chez les membres des Premières Nations et les Inuits au moyen de services dirigés par la communauté et adaptés aux réalités culturelles.

De plus, un financement privé de 18 millions de dollars a été mobilisé au moyen de partenariats multisectoriels visant à favoriser une vie saine et à prévenir les maladies chroniques, ce qui a étendu la portée et les répercussions des initiatives que nous appuyons. À titre d’exemple, Play for Prevention est un projet de prévention du diabète destiné aux jeunes autochtones en milieu urbain de l’Ontario, du Québec et du Manitoba, tandis que Build Our Kids’ Success (BOKS) (en anglais seulement) est un programme d’activité physique avant l’école qui peut aider les enfants à faire régulièrement de l’activité physique et à réduire le risque de développer le diabète de type 2.

Le gouvernement du Canada appuie aussi la science fondamentale, les services de santé cliniques et la recherche en santé des populations relatifs au diabète de type 1, au diabète de type 2 et au diabète gestationnel par l’entremise des Instituts de recherche en santé du Canada.

À titre de ministre de la Santé, j’encourage tous les Canadiens à se renseigner sur le diabète et les mesures qu’ils peuvent prendre pour prévenir l’apparition de cette maladie grave.

La ministre de la Santé du gouvernement du Canada,
Rona Ambrose


Recherche d'information connexe par mot-clés

Agence de santé publique du Canada Santé et sécurité

Date de modification :