Déclaration Article provenant de  Agence de santé publique du Canada

Archivé - Semaine de sensibilisation aux maladies mentales

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

9 octobre 2014

Plus d'un Canadien sur cinq souffrira d'un problème de santé mentale ou d'une maladie mentale au cours de sa vie. Les deux tiers ne se feront pas soigner en raison de la stigmatisation associée à la maladie mentale - stigmatisation qui les force à souffrir en silence.

La Semaine de sensibilisation aux maladies mentales est l'occasion de rappeler que plus nous parlerons ouvertement de la santé mentale et du bien-être, plus nous serons en santé.

La santé mentale repose en premier lieu sur le soutien de la communauté. Pour faire progresser la santé mentale au Canada, il faut une collaboration entre tous les ordres de gouvernement, les professionnels, les communautés, les milieux de travail et les individus.

Notre gouvernement est déterminé à favoriser la santé mentale et le bien-être des Canadiens. En 2006, il a consacré 130 millions de dollars à la création et au soutien de la Commission de la santé mentale du Canada. Celle-ci a mis au point une stratégie nationale en matière de santé mentale, qui s'inspire des expériences de milliers de Canadiens et qui offre un plan aux gouvernements, aux fournisseurs de soins de santé, aux communautés et aux individus afin d'orienter le changement. La Commission a réussi à réduire considérablement la stigmatisation associée à la maladie mentale et elle agit comme moteur de changement.

Le gouvernement du Canada s'emploie également à favoriser le bien-être mental des personnes, des familles et des collectivités autochtones, surtout de celles qui sont aux prises avec les conséquences intergénérationnelles des pensionnats indiens. Santé Canada investira plus de 236 millions de dollars en 2014-2015 dans des programmes visant à favoriser la santé mentale et à lutter contre les toxicomanies chez les collectivités inuites et des Premières Nations grâce à des services de promotion de la santé mentale, de prévention des toxicomanies et du suicide, de consultation en santé mentale, de traitement des toxicomanies et d'intervention en situation de crise.

Nous continuons d'accroître nos investissements dans la santé mentale et la lutte contre les maladies mentales. La somme de 5,2 millions de dollars que nous avons accordée à la Société pour les troubles de l'humeur du Canada aide à tisser des liens entre les chercheurs de partout au pays et à leur permettre de se concentrer sur la dépression, la prévention du suicide et le stress post-traumatique.

Par ailleurs, nous nous sommes engagés à verser jusqu'à 100 millions de dollars en fonds de contrepartie pour appuyer la recherche en neurosciences par l'entremise du Fonds canadien de recherche sur le cerveau, qui vise à améliorer la santé et la qualité de vie des Canadiens atteints d'une maladie mentale, de troubles du cerveau ou de lésions cérébrales.

Pendant la Semaine de sensibilisation aux maladies mentales, je vous invite à vous renseigner sur la santé mentale et le bien-être. Nous pouvons tous contribuer à créer un climat d'ouverture et d'acceptation pour que personne ne souffre en silence.

Mes sincères salutations,

L'honorable Rona Ambrose
Ministre de la Santé


Recherche d'information connexe par mot-clés

Agence de santé publique du Canada Santé et sécurité

Date de modification :