Déclaration Article provenant de  Agence de santé publique du Canada

Archivé - Journée mondiale du cœur

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Le 29 septembre 2014

À titre de ministre de la Santé, j’aimerais attirer votre attention sur la Journée mondiale du cœur, qui a lieu chaque année le 29 septembre.

La Journée mondiale du cœur est une occasion de nous rappeler ce que nous pouvons faire pour améliorer notre santé cardiovasculaire et nous souvenir de nos parents et de nos amis qui vivent avec des problèmes cardiovasculaires ou découlant d’un accident vasculaire cérébral (AVC) et de ceux qui nous ont quittés.

Des maladies cardiovasculaires viennent au deuxième rang des principales causes de décès au Canada et fauchent plus de 66 000 vies chaque année. Même s’il s’agit de statistiques consternantes, il est réconfortant de penser aux nombreuses mesures que nous pouvons prendre pour réduire notre risque de maladies cardiovasculaires. À titre d’exemple, nous pouvons garder notre cœur en santé en faisant régulièrement de l’activité physique, en gérant efficacement le stress, en faisant des choix nutritionnels sains et en conservant un poids santé.

Les mesures de prévention – comme des visites régulières chez votre médecin de famille pour dépister et prendre en charge les problèmes de santé chroniques, comme l’hypertension artérielle, un taux élevé de cholestérol et le diabète – sont d’autres moyens éprouvés de veiller sur votre santé cardiovasculaire.

Le gouvernement du Canada investit beaucoup dans la recherche et les initiatives qui favorisent les modes de vie sains et la prévention des maladies chroniques. Depuis 2006, nous avons investi plus de 300 millions de dollars en recherche sur les maladies cardiovasculaires et l’AVC. Le gouvernement travaille aussi avec les autorités provinciales et territoriales et les intervenants compétents pour s’attaquer aux arrêts cardiaques soudains. À titre d’exemple, le gouvernement fournit 10 millions de dollars à la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC pour installer plus de 1 500 défibrillateurs externes automatisés (DEA) de sauvetage dans des arénas récréatifs partout au Canada.

Comme le gouvernement du Canada continue de jouer son rôle, j’encourage aussi les Canadiens à jouer le leur en adoptant de saines habitudes de vie qui peuvent faire la différence.

La ministre de la Santé,
L’honorable Rona Ambrose


Recherche d'information connexe par mot-clés

Agence de santé publique du Canada Santé et sécurité

Date de modification :