Déclaration Article provenant de  Agence de santé publique du Canada

Archivé - Journée mondiale de la Santé 2014

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

7 avril 2014

Chaque année, le 7 avril, la Journée mondiale de la Santé est célébrée partout dans le monde. Le thème de cette année, « Les maladies à transmission vectorielle », et le slogan, « Petits mais dangereux », nous rappellent qu’il faut se protéger contre les infections susceptibles de provoquer de graves maladies.

Les vecteurs sont de petits organismes, habituellement de nature à piquer comme les moustiques, les mouches, les puces et les tiques, qui transmettent des maladies pouvant être graves et entraîner la mort, comme la dengue et le paludisme. Plus de la moitié de la population mondiale est exposée à ces maladies.

Le gouvernement du Canada est résolu à travailler avec les autorités sanitaires des provinces et des territoires ainsi qu’avec d’autres partenaires pour sensibiliser les Canadiens aux risques pour la santé associés à ces maladies et pour atténuer ces risques.

Par exemple, l’Agence de la santé publique du Canada a élaboré le Plan d’action contre la maladie de Lyme et elle collabore avec des partenaires et des intervenants pour mettre en œuvre diverses activités. La maladie de Lyme est une infection bactérienne grave transmise par la piqûre d’une tique aux pattes noires, qui fait son apparition dans de nombreuses régions du sud du Canada. Le Plan d’action comporte les volets suivants : mobilisation, information et sensibilisation; amélioration de la surveillance, de la prévention et du contrôle, ainsi que recherche et diagnostic.

De plus, l’Agence a créé un groupe de travail fédéral-provincial-territorial chargé de coordonner les activités de sensibilisation du public aux maladies à transmission vectorielle, comme la maladie de Lyme et le virus du Nil occidental, et elle continue de donner des conseils de santé aux voyageurs canadiens qui visitent des pays où les vecteurs constituent une menace pour la santé.

Cette année, à l’occasion de la Journée mondiale de la Santé, j’invite les Canadiens à s’informer des moyens de se protéger contre les maladies transmises par des vecteurs comme les moustiques et les tiques, à la maison et en voyage. De simples précautions, comme le port de vêtements protecteurs et l’application d’un insectifuge, contribuent grandement à tenir ces organismes – petits mais dangereux – à distance.

Veuillez agréer mes sincères salutations.
L'honorable Rona Ambrose
Ministre de la Santé


Recherche d'information connexe par mot-clés

Agence de santé publique du Canada Santé et sécurité

Date de modification :