Déclaration Article provenant de  Agence de santé publique du Canada

Archivé - Déclaration de l'ACSP au sujet de la réunion avec des associations de professionnels de la santé

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Le 21 octobre 2014

Hier, j’ai rencontré de nombreuses associations canadiennes de professionnels de la santé afin de discuter des mesures prises par le gouvernement du Canada pour aider directement les travailleurs de la santé en première ligne à intervenir si un premier cas de maladie à virus Ebola est confirmé au pays.

Je suis particulièrement heureux du haut niveau d’engagement manifesté par les nombreux organismes participants. Étaient présents à la rencontre des représentants des organismes suivants :

  • Association médicale canadienne,
  • Association canadienne des médecins d'urgence,
  • Société canadienne de soins intensifs
  • Fédération canadienne des syndicats d'infirmières/infirmiers,
  • Association des infirmières et infirmiers du Canada,
  • Association des pharmaciens du Canada,
  • Prévention et contrôle des infections Canada,
  • SoinsSantéCAN,
  • Collège des médecins de famille du Canada,
  • Association des paramédics du Canada,
  • Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada.

Il faut absolument que tous les fournisseurs de soins en première ligne soient prêts à faire face à un premier cas confirmé de maladie à virus Ebola au Canada. Nous avons eu des discussions fructueuses sur la meilleure façon d’offrir aux professionnels de la santé et aux travailleurs de la santé en première ligne les renseignements, les lignes directrices, la formation et le soutien dont ils ont besoin pour intervenir efficacement si un cas de maladie à virus Ebola est confirmé au Canada.

Les Canadiens sont extrêmement chanceux d’avoir certains des meilleurs hôpitaux du monde qui soignent les maladies infectieuses, et qui ont mis en place de solides systèmes visant à prévenir la propagation des maladies.

À l’appui de ces systèmes, l’Agence de la santé publique du Canada a élaboré une série de documents d’orientation sur la lutte contre les infections, y compris des ressources portant sur le virus Ebola, et les a distribués aux autorités de la santé publique de tout le pays.

Nous disposons de bonnes lignes directrices, mais il est toujours possible de les améliorer. Voilà pourquoi nous avons rencontré des professionnels des soins de santé et des travailleurs de la santé en première ligne. Nous voulons connaître leur point de vue et leurs préoccupations afin d’améliorer davantage nos lignes directrices et notre soutien.

À part ces lignes directrices, une formation est essentielle pour veiller à ce que des protocoles sur l’équipement de protection individuelle et la sécurité soient en place. Je continuerai à collaborer avec les médecins hygiénistes en chef des provinces et des territoires pour veiller à ce que tous les travailleurs de la santé en première ligne se sentent préparés et adéquatement formés pour intervenir.

Les professionnels de la santé et les travailleurs de la santé en première ligne peuvent  compter sur tout notre appui, et nous les remercions de leur dévouement et de leur ferme volonté de protéger les Canadiens. Ils constituent la première ligne de défense contre les maladies infectieuses, et l’Agence de la santé publique du Canada continuera de travailler avec eux afin d’améliorer notre état de préparation.

Si un cas de maladie à virus Ebola est confirmé au Canada, la collaboration entre tous les ordres de gouvernement et le secteur de la santé sera essentielle pour empêcher que la maladie se propage. Nous continuerons de travailler avec tous nos partenaires du système de soins de santé pour nous assurer d’être prêts.

Renseignements aux médias

Relations avec les médias
Agence de la santé publique du Canada
613-957-2983


Recherche d'information connexe par mot-clés

Agence de santé publique du Canada Santé et sécurité

Date de modification :