Déclaration Article provenant de  Sécurité publique Canada

Archivé - Le ministre Blaney participe à la Réunion des ministres des cinq pays

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

LONDRES, R.‑U., le 6 février 2015 – L’honorable Steven Blaney, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile du Canada, a fait aujourd’hui une déclaration à la suite d’une réunion avec ses homologues du Royaume‑Uni, de l’Australie, de la Nouvelle‑Zélande et des États‑Unis.

Les ministres, en poursuivant la collaboration réussie et les travaux conjoints entre les cinq pays sur des questions liées à la sécurité nationale et à la cyber sécurité, ont discuté d’un éventail de sujets : la lutte contre le terrorisme, plus particulièrement la lutte contre l’extrémisme violent et les voyageurs terroristes; la menace de l’État islamique en Iraq et au Levant (EIIL) et la croissance du terrorisme djihadiste; l’investissement étranger dans les infrastructures essentielles; la grande criminalité organisée transnationale, ainsi que la cyber sécurité. 

« La lutte contre le terrorisme est l’un des plus grands défis de notre temps. Un certain nombre de nos citoyens ont quitté le pays pour prendre part à des activités terroristes à l’étranger. Plus particulièrement, le conflit en Syrie attire un nombre toujours grandissant de personnes provenant de nombreux pays, dont le nôtre. Après les attaques terroristes à Ottawa et à Saint‑Jean‑sur‑Richelieu, il est clair que la menace du terrorisme national est très réelle. La première obligation de tout gouvernement est de protéger ses citoyens. Notre gouvernement continuera de collaborer avec nos alliés et les autres pays pour combattre et atténuer l’évolution de la menace mondiale posée par l’EIIL et les menaces de terrorisme. »

« À cette fin, le 30 janvier, le premier ministre Stephen Harper a annoncé la Loi antiterroriste de 2015. Cette loi contribuera à améliorer l’échange de renseignements à des fins de sécurité nationale et fournira aux organismes d’application de la loi et de sécurité nationale les outils supplémentaires dont ils ont besoin pour empêcher, déceler, priver et intervenir en cas de terrorisme. Cette législation proposée traite de la question mondiale du terrorisme, tout en assurant le respect des droits des Canadiens et des Canadiennes. Elle complète d’autres lois introduites par notre gouvernement afin de mieux protéger les Canadiens et sécuriser les institutions, dont la Loi sur la protection du Canada contre les terroristes, la Loi sur la lutte contre le terrorisme, la Loi sur la justice pour les victimes d’actes terroristes et la Loi renforçant la citoyenneté canadienne », a déclaré le ministre Blaney.

Pendant ses discussions, le ministre Blaney a rencontré le secrétaire de la Sécurité intérieure des États‑Unis, Jeh Johnson, la secrétaire de l’intérieur du R.‑U., Theresa May, le procureur général de l’Australie, George Brandis, et le procureur général de la Nouvelle‑Zélande, Chris Finlayson.

Suivez Sécurité publique Canada sur Twitter (@Securite_Canada).

Pour de plus amples renseignements, visitez le site Web à www.securitepublique.gc.ca.

Renseignements
Jason Tamming
Attaché de presse
Cabinet du ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile
613-991-2924

Relations avec les médias
Sécurité Publique Canada
613-991-0657
media@ps-sp.gc.ca


Recherche d'information connexe par mot-clés

Sécurité publique Canada Gouvernement et vie politique

Date de modification :