Communiqué de presse Article provenant de  Santé Canada

Archivé - Le gouvernement du Canada dévoile une nouvelle étude sur l'usage du tabac, de l'alcool et des drogues

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Les résultats montrent que le taux de tabagisme reste à son plus bas

Le 3 février 2015 - Ottawa (Ontario) - Santé Canada

Le gouvernement du Canada a publié aujourd’hui les résultats de l’Enquête canadienne sur le tabac, l’alcool et les drogues (ECTAD) de 2013, qui montrent que les taux de tabagisme demeurent les plus bas jamais atteints, tout en faisant ressortir le besoin de continuer à prêter attention à des problèmes comme  la consommation de marihuana chez les jeunes et l’abus de médicaments d’ordonnance.

L’ECTAD est une enquête nationale auprès de la population générale sur l’usage du tabac, de l’alcool et des drogues chez les Canadiens de 15 ans ou plus, qui cible plus particulièrement les jeunes de 15 à 24 ans. Plus de 14 500 Canadiens ont été interrogés pour l’enquête, menée par Statistique Canada au nom de Santé Canada.

L’enquête comprend les premières données nationales sur l’utilisation de cigarettes électroniques. Ces données s’ajoutent à la multitude d’informations que Santé Canada recueille afin de déterminer les autres mesures à prendre pour réglementer ce produit. L’automne dernier, la ministre Ambrose a demandé au Comité permanent de la santé d’étudier les risques et les avantages éventuels des cigarettes électroniques et de demander l’avis de divers intervenants du domaine de la santé. Le Comité permanent doit publier son rapport au début de 2015.

La compréhension des tendances en matière d’usage de tabac, d’alcool et de drogues est essentielle à l’élaboration et à la mise en œuvre efficaces de stratégies, de politiques et de programmes. Les données issues de l’ECTAD constituent une autre source d’information dont le gouvernement du Canada dispose pour continuer de créer des politiques et des programmes répondant aux besoins des Canadiens et protéger la santé et la sécurité.  

C’est la première édition de l’ECTAD, qui regroupe deux outils d’enquête utilisés auparavant, à savoir l’Enquête de surveillance de l’usage du tabac au Canada (ESUTC) et l’Enquête de surveillance canadienne de la consommation d'alcool et de drogues (ESCCAD), et qui simplifie du même coup les efforts du gouvernement fédéral. C’est aussi la première fois que des données sur le tabac, les drogues et l’alcool sont présentées ensemble.

Faits en bref

  • Selon les résultats de l’ECTAD de 2013, la prévalence globale du tabagisme était de 15 %, soit le taux national le plus bas jamais enregistré. Au cours des 14 années qui se sont écoulées depuis que le gouvernement fédéral a commencé à interroger les Canadiens sur cette question, soit de 1999 à 2013, les taux de tabagisme sont passés de 25 % à 15 %.
  • Selon les résultats de l’ECTAD de 2013, 3 % des répondants ont déclaré avoir fumé des petits cigares au cours des 30 jours précédents, et la majorité d’entre eux ont dit avoir surtout fumé des petits cigares aromatisés.
  • La prévalence de la consommation de cannabis chez les Canadiens de 15 ans ou plus au cours des 12 mois précédents se situait à 11 %. Chez les adolescents, le taux a augmenté à 22 %, tandis que chez les jeunes adultes, le taux de prévalence, de 26 %, était le plus élevé.
  • L’usage de cannabis chez les Canadiens de 15 à 19 ans a diminué de près de 10 % depuis 2008.
  • Dans l’ensemble, 9 % des Canadiens ont déclaré avoir déjà fait l’essai d’une cigarette électronique. Chez les jeunes et les jeunes adultes, ce chiffre s’élève à 20 %.
  • En 2013, 22 % des Canadiens de 15 ans ou plus ont indiqué avoir consommé un médicament psychotrope au cours de la dernière année, et 2 % d’entre eux ont déclaré en avoir fait un usage abusif. Le taux d’abus était plus élevé chez les jeunes et les jeunes adultes que chez les adultes de 25 ans ou plus. 

Citations

« Le gouvernement est heureux de voir que les taux de tabagisme sont plus bas que jamais. Depuis 2008, nous avons aussi observé une baisse considérable du nombre de jeunes qui déclarent consommer de la marihuana. Nous devons continuer de travailler avec nos partenaires, en utilisant l’information la plus récente, afin de nous assurer que les taux de tabagisme et de consommation de drogues demeurent faibles et continuent de diminuer. »

Rona Ambrose
Ministre de la Santé

Liens connexes

Personnes-ressources

Michael Bolkenius
Cabinet de l’honorable Rona Ambrose
Ministre fédérale de la Santé
613-957-0200

Relations avec les médias
Santé Canada
613-957-2983

Renseignements au public
613-957-2991
1-866-225-0709


Recherche d'information connexe par mot-clés

Santé Canada Santé et sécurité

Date de modification :