Communiqué de presse Article provenant de  Agence de santé publique du Canada

Archivé - Le gouvernement du Canada annonce le retour d'un laboratoire mobile de Kailahun, Sierra Leone

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

3 février 2015
Winnipeg, MB
Agence de la santé publique du Canada

L’honorable Rona Ambrose, ministre de la Santé, et l’administrateur en chef de la santé publique du Canada, le docteur Gregory Taylor, ont annoncé aujourd’hui que l’une des équipes de laboratoire mobile de l’Agence de la santé publique du Canada revient au Canada après avoir terminé avec succès sa mission en collaboration avec Médecins Sans Frontières dans le cadre de l’intervention contre l'éclosion de maladie à virus Ebola.

Le Canada a maintenu un laboratoire mobile à Kailahun depuis juin 2014; des équipes de scientifiques s’y sont succédé. Le laboratoire a offert un soutien de diagnostic rapide aux travailleurs de la santé, afin de diagnostiquer rapidement la maladie à virus Ebola. Lors de l’éclosion de la maladie, l’équipe a testé jusqu’à 150 échantillons de patients par semaine pour détecter la maladie à virus Ebola. À présent, le district de Kailahun, Sierra Leone, n’a pas enregistré de cas positif de maladie à virus Ebola depuis plus de 42 jours.

Avec le retour de l’équipe du laboratoire mobile de Kailahun, l’Agence compte à présent quatre scientifiques exploitant deux laboratoires mobiles en Sierra Leone. Une de ces équipes offre des capacités de diagnostic de la maladie à virus Ebola à Magburaka. L’autre équipe s’est récemment déplacée à Freetown, afin d’apporter un soutien où il était particulièrement nécessaire, et teste des échantillons de patients infectés par le virus Ebola en appui aux soins cliniques qu’ils reçoivent actuellement.

Le laboratoire mobile qui est rentré de Kailahun restera en attente au Canada et est prêt à être déployé à nouveau en Afrique de l’Ouest au besoin.

Le gouvernement du Canada collabore étroitement avec ses partenaires internationaux, notamment Médecins Sans Frontière, l’Organisation mondiale de la santé, et le gouvernement de la Sierra Leone afin de mettre un terme à la transmission et à la propagation de la maladie à virus Ebola en Sierra Leone.

Faits en bref

  • Le Canada est un chef de file dans la lutte contre la maladie à virus Ebola et il continue de contribuer à l'intervention contre l'éclosion en Afrique de l'Ouest. Le gouvernement du Canada a consacré plus de 110 millions de dollars pour soutenir les interventions liées à la santé, à l’aide humanitaire et à la sécurité afin de contrer la propagation du virus Ebola tant au pays qu’à l’étranger.
  • Le Canada a également offert un soutien en nature – comme les équipes des laboratoires mobiles – et a offert 800 flacons du vaccin expérimental contre le virus Ebola du Canada et de l’équipement de protection personnel.
  • L’équipe du laboratoire mobile de l’Agence basée à Freetown, Sierra Leone, fournit aux médecins des renseignements opportuns concernant la santé de leurs patients, notamment le taux d’électrolyte, la chimie sanguine, et les indicateurs de la santé rénale et hépatique. Ce service permet aux travailleurs de la santé d’établir des plans de soins axés sur les besoins de leurs patients.
  • Chaque rotation des équipes des laboratoires mobiles sur le terrain dure habituellement quatre semaines.
  • Le gouvernement du Canada a récemment lancé la campagne « Participez à la lutte contre le virus Ebola » visant à recruter des professionnels canadiens de la santé en partenariat avec la Croix-Rouge canadienne.
  • Du personnel médical et de soutien des Forces armées canadiennes se trouve en Sierra Leone où il offre des soins aux patients dans une installation de traitement des cas de maladie à virus Ebola.
  • Il n’y a jamais eu de cas d’Ebola au Canada. Le virus Ebola ne se propage pas facilement d’une personne à l’autre. Il se transmet par contact direct avec de fluides corporels infectés, et non par simple contact.

Citations

« C’est un exploit remarquable que nous puissions annoncer aujourd’hui le retour de notre équipe du laboratoire mobile de Kailahun, Sierra Leone. La propagation de la maladie à virus Ebola a été dévastatrice à Kailahun, mais au plus fort de l’épidémie, les scientifiques canadiens sont restés dans le district pour fournir des capacités essentielles en diagnostic de laboratoire. C’est avec une grande fierté que je remercie tous les employés de l’Agence qui ont œuvré sans répit à Kailahun et qui ont réellement fait une différence dans la vie de tant de personnes ».
L’honorable Rona Ambrose,
Ministre de la Santé

« En collaborant étroitement avec ses partenaires internationaux et le gouvernement de la Sierra Leone, l’Agence a été en mesure d’installer rapidement un laboratoire mobile à Kailahun au plus fort de l’épidémie. Les scientifiques de l’Agence ont été un élément essentiel dans la lutte efficace contre la maladie à virus Ebola à Kailahun. Nous sommes particulièrement fiers du professionnalisme et du dévouement dont ont fait preuve nos employés au cours des huit derniers mois et nous sommes ravis de les accueillir au pays après une mission exceptionnellement bien menée ».
Dr Gregory Taylor
Administrateur en chef de la santé publique

Produits connexes

Maladie à virus Ebola

Le gouvernement du Canada déploie un troisième laboratoire mobile en Sierra Leone

Le gouvernement du Canada annonce du soutien au sol pour l’intervention contre l’éclosion de maladie à virus Ebola en Sierra Leone

Personnes-ressources

Michael Bolkenius
Cabinet de l’honorable Rona Ambrose
Ministre fédérale de la Santé
(613) 957-0200

Relations avec les médias
Agence de la santé publique du Canada
(613) 957-2983


Recherche d'information connexe par mot-clés

Agence de santé publique du Canada Santé et sécurité

Date de modification :