Communiqué de presse Article provenant de  Innovation, Sciences et Développement économique Canada

Archivé - La ministre d'État Wong annonce la création d'un réseau de recherche pour aider les aînés canadiens à vivre de façon autonome et en toute sécurité

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Le réseau AGE-WELL, établi à Toronto, se penchera sur les nouvelles technologies qui amélioreront les soins offerts aux aînés

Le 19 janvier 2015 — Toronto (Ontario) — Industrie Canada

La ministre d'État (Aînés), Alice Wong, a annoncé aujourd'hui, au nom du ministre d'État (Sciences et Technologie), l'honorable Ed Holder, que le nouveau réseau AGE-WELL recevrait 36,6 millions de dollars sur cinq ans pour aider les aînés à vivre de façon autonome et en toute sécurité dans leur foyer.

Grâce à une approche collaborative mobilisant les partenaires industriels, les organismes sans but lucratif et les chercheurs, AGE-WELL déterminera les besoins des aînés et cherchera à atténuer le fardeau des aidants. Pour atteindre cet objectif, le réseau aura recours à des technologies de pointe comme les communications mobiles, les capteurs intelligents et la robotique. AGE-WELL contribuera à accroître l'autonomie des personnes âgées et à améliorer leur qualité de vie, tout en concevant des technologies abordables et adaptées aux besoins des Canadiens.

L'investissement annoncé aujourd'hui est le résultat du plus récent concours du Programme des réseaux de centres d'excellence (RCE). À l'issue du concours, quatre nouveaux réseaux, dont AGE-WELL, ont obtenu un financement et un réseau a été renouvelé pour un second mandat de cinq ans.

Les RCE mobilisent une masse critique de savoir-faire de tous les coins du pays, puisqu'ils réunissent des chercheurs œuvrant en sciences de la santé, en sciences naturelles et en sciences humaines, ainsi que des ingénieurs. Les partenaires industriels, gouvernementaux et du secteur sans but lucratif apportent une expertise et un soutien supplémentaires.

Les faits en bref

  • Le 15 décembre 2014, le gouvernement du Canada a annoncé que cinq réseaux de recherche avaient été retenus pour mener de la recherche d'avant-garde portant sur des enjeux majeurs sur le plan social, économique ou de la santé, et en sciences de la vie :
    • Nouveaux réseaux
      • Aging Gracefully across Environments using Technology to Support Wellness, Engagement, and Long Life — AGE-WELL (Toronto, Ontario)
      • Biotherapeutics for Cancer Treatment — BioCanRX (Ottawa, Ontario)
      • Canadian Glycomics Network — GlycoNet (Edmonton, Alberta)
      • Canadian Arrhythmia Network — CANet (London, Ontario)
    • Réseau renouvelé
      • NeuroDevNet (Vancouver, Colombie-Britannique)
  • Avec ces nouvelles subventions, le Programme des réseaux de centres d'excellence appuie actuellement 14 réseaux.
  • Le premier ministre Stephen Harper a récemment concrétisé l'engagement du gouvernement de présenter une stratégie actualisée en matière de sciences, de technologie et d'innovation. Cette stratégie, intitulée Un moment à saisir pour le Canada, constitue à la fois une vision et une feuille de route pour renforcer la position du Canada en tant que chef de file mondial en recherche scientifique, et pour permettre d'exploiter les innovations canadiennes les plus prometteuses qui créent des emplois, accroissent la prospérité et améliorent la qualité de vie des Canadiens.

Citations

« Grâce à la stratégie renouvelée en matière de sciences, de technologie et d'innovation, notre gouvernement effectue des investissements qui permettent de repousser les frontières du savoir, de créer des emplois et de la prospérité, et d'améliorer la qualité de vie des Canadiens. Les plus récents réseaux de centres d'excellence entreprendront des travaux de recherche sur les aspects importants de la biochimie, du cancer, de l'arythmie, du vieillissement et du développement du cerveau, tout en mettant à profit les talents et les ressources de tout le Canada pour s'attaquer aux défis sociaux et économiques importants pour les Canadiens. »

— Le ministre d'État (Sciences et Technologie), Ed Holder

« Notre gouvernement est déterminé à investir dans les réseaux de recherche de calibre mondial comme AGE-WELL. Ce réseau mettra au point des technologies qui aideront les aînés à vivre de façon autonome et en toute sécurité dans leur foyer. Les investissements de cet ordre rehausseront la qualité de vie de la population canadienne, contribueront à bâtir une économie plus dynamique et novatrice, et rendront notre pays plus prospère. »

— La ministre d'État (Aînés), Alice Wong

« AGE-WELL se joindra aux remarquables réseaux de centres d'excellence qui stimulent l'innovation au Canada en réunissant les chercheurs les plus brillants et un large éventail de partenaires. Ce nouveau réseau donnera aux chercheurs de haut calibre dans le domaine du vieillissement les moyens d'explorer comment les technologies peuvent améliorer la qualité de vie des aînés. »

— Le vice-président aux affaires extérieures et au développement d'entreprise, Instituts de recherche en santé du Canada, Michel Perron

« Il est important de mettre en marché des outils, des appareils et d'autres solutions qui permettront aux adultes vieillissants de continuer d'habiter dans leur foyer. AGE-WELL présente une approche cohérente pour mettre au point ces outils et faire du Canada un chef de file de la conception et de la mise en application de technologies qui améliorent nettement le bien-être des personnes âgées et de leurs aidants. »

— Le codirecteur scientifique de AGE-WELL, Alex Mihailidis

« Le réseau AGE-WELL travaillera en étroite collaboration avec les utilisateurs finaux, c'est-à-dire les personnes âgées et les soignants, ainsi que les partenaires de l'industrie, les organismes sans but lucratif et les meilleurs chercheurs et établissements de recherche du pays, dont l'Université Simon-Fraser et nos collègues de l'Institut de réadaptation de Toronto. Nous cernerons les besoins des personnes vieillissantes et élaborerons des solutions pour les aider à vivre de façon plus autonome et en toute sécurité chez elles tout en réduisant le fardeau des soignants. »

— Le codirecteur scientifique de AGE-WELL, Andrew Sixsmith

Produit connexe

Liens connexes

Suivez-nous sur Twitter : @industriecanada

Renseignements :

Scott French
Directeur des communications et des affaires parlementaires
Cabinet du ministre d'État (Sciences et Technologie)
343-291-2700

Relations avec les médias
Industrie Canada
343-291-1777
relations-medias@ic.gc.ca


Recherche d'information connexe par mot-clés

Innovation, Sciences et Développement économique Canada Économie et industrie

Date de modification :