Communiqué de presse Article provenant de  Innovation, Sciences et Développement économique Canada

Archivé - Le gouvernement fédéral investit dans la recherche sur l'autisme, la paralysie cérébrale et le trouble du spectre d'alcoolisation fœtale

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Le réseau basé à Vancouver NeuroDevNet travaillera à améliorer la qualité de vie des enfants canadiens souffrant de troubles du neurodéveloppement

Le 13 janvier 2015 – Vancouver (Colombie-Britannique) – Industrie Canada

Le secrétaire parlementaire du ministre de l'Industrie, Mike Lake, au nom du ministre d'État (Sciences et Technologie), l'honorable Ed Holder, a annoncé aujourd'hui le renouvellement du financement de NeuroDevNet. Ce réseau national basé à Vancouver recevra un investissement additionnel de 19,6 millions de dollars pour mener des travaux de recherche en collaboration visant à mieux comprendre les enfants souffrant de troubles du neurodéveloppement, et plus particulièrement ceux atteints d'autisme, de paralysie cérébrale et du trouble du spectre d'alcoolisation fœtale, et à développer de nouveaux traitements pour eux.

Comme les troubles neurologiques du développement touchent un enfant sur six, il est nécessaire d'améliorer les capacités de diagnostic et de trouver de nouvelles interventions thérapeutiques. Les chercheurs de NeuroDevNet et leurs partenaires étudieront les causes génétiques et environnementales de ces troubles et nous permettront de mieux comprendre le développement du cerveau à l'enfance. Grâce à cette initiative de collaboration, les professionnels de la santé et les soignants disposeront de l'information requise pour aider les enfants touchés et leur famille.

L'investissement annoncé aujourd'hui est le résultat du plus récent concours du Programme des réseaux de centres d'excellence (RCE). À l'issue du concours, NeuroDevNet a été renouvelé pour un second mandat de cinq ans et quatre nouveaux réseaux ont obtenu un financement.

Les RCE mobilisent une masse critique de savoir-faire de tous les coins du pays, puisqu'ils réunissent des chercheurs œuvrant en sciences de la santé, en sciences naturelles et en sciences humaines ainsi que des ingénieurs. Les partenaires industriels, le gouvernement et le secteur sans but lucratif apportent une expertise et un soutien supplémentaires.

Les faits en bref

  • Le 15 décembre 2014, le gouvernement du Canada a annoncé que cinq réseaux de recherche avaient été retenus pour mener de la recherche d'avant-gardeportant sur des enjeux majeurs sur le plan social, économique ou de la santé, et en sciences de la vie :

    Nouveaux réseaux

    • Aging Gracefully across Environments using Technology to Support Wellness, Engagement, and Long Life — AGE-WELL (Toronto, Ontario)
    • Biotherapeutics for Cancer Treatment — BioCanRX (Ottawa, Ontario)
    • Canadian Glycomics Network — GlycoNet (Edmonton, Alberta)
    • Canadian Arrhythmia Network — CANet (London, Ontario)

    Réseau renouvelé

    • NeuroDevNet (Vancouver, Colombie-Britannique)
  • Avec ces nouvelles subventions, le Programme des réseaux de centres d'excellence appuie actuellement 14 réseaux.
  • NeuroDevNet a reçu jusqu'à présent des investissements fédéraux de 39,2 millions de dollars, ce qui comprend le financement renouvelé annoncé aujourd'hui et les 19,6 millions de dollars octroyés en 2009 lors de la création du réseau.
  • Le premier ministre Stephen Harper a récemment concrétisé l'engagement du gouvernement de présenter une stratégie actualisée en matière de sciences, de technologie et d'innovation. Cette stratégie, intitulée Un moment à saisir pour le Canada, constitue à la fois une vision et une feuille de route pour renforcer la position du Canada en tant que chef de file mondial dans la recherche scientifique, et pour permettre d'exploiter les innovations canadiennes les plus prometteuses qui créent des emplois, accroissent la prospérité et améliorent la qualité de vie des Canadiens.
  • Le Programme des réseaux de centres d'excellence correspond aux trois piliers de la nouvelle stratégie en matière de sciences, de technologie et d'innovation, à savoir les connaissances, les gens et l'innovation. Chaque réseau forme des personnes hautement qualifiées, augmente les connaissances découlant de la recherche et partage cette expertise avec les entreprises afin de perfectionner les procédés et les technologies.

Citations

« Grâce à la stratégie renouvelée en matière de sciences, de technologie et d'innovation, notre gouvernement effectue des investissements qui permettent de repousser les frontières du savoir, de créer des emplois et de la prospérité et d'améliorer la qualité de vie des Canadiens. Les plus récents réseaux de centres d'excellence entreprendront des travaux de recherche sur les aspects importants de la biochimie, du cancer, de l'arythmie, du vieillissement et du développement du cerveau, tout en mettant à profit les talents et les ressources de tout le Canada pour s'attaquer aux défis sociaux et économiques importants pour les Canadiens. »

– Le ministre d'État (Sciences et Technologie), Ed Holder

« Notre gouvernement s'est engagé à investir dans des réseaux de recherche de calibre mondial comme NeuroDevNet, qui développera des outils et processus pour diagnostiquer et traiter les troubles neurologiques chez les enfants. Ces investissements contribueront à améliorer la qualité de vie des jeunes Canadiens et à bâtir une économie plus solide et novatrice et un Canada plus prospère. »

– Le secrétaire parlementaire du ministre de l'Industrie, Mike Lake

« Nous sommes heureux de voir confirmée l'importance du travail de NeuroDevNet et de ses efforts visant à améliorer la qualité de vie des enfants souffrant de troubles neurologiques et de leur famille. Un enfant sur six est touché par une maladie comme l'autisme, la paralysie cérébrale ou le trouble du spectre d'alcoolisation fœtale. Aujourd'hui, leur avenir — et celui de leur entourage — s'annonce plus prometteur. Cinq années supplémentaires de financement permettront à NeuroDevNet de faire progresser de nombreuses initiatives amorcées au cours des premières années de notre existence comme réseau de centre d'excellence, pour en arriver à de nouvelles politiques et pratiques qui seront à l'avantage des enfants atteints de troubles du développement neurologique. Nos partenaires et parties prenantes joueront un rôle crucial dans cette entreprise passionnante. »

– Le directeur scientifique de NeuroDevNet, Dan Goldowitz

« Les talentueux chercheurs de NeuroDevNet ont fait des percées majeures dans la compréhension des troubles cérébraux chez les enfants. Le renouvellement du financement du réseau témoigne à la fois de ses succès passés et de la qualité de son plan de recherche pour les cinq prochaines années. Nous avons hâte de voir comment ces travaux permettront d'améliorer le diagnostic et le traitement pour les enfants atteints de troubles comme la paralysie cérébrale, l'autisme et le trouble du spectre d'alcoolisation fœtale. »

– Le vice-président associé, Réseaux de centres d'excellence, André Isabelle

Produit connexe

Liens connexes

Suivez-nous sur Twitter : @industriecanada

Renseignements :

Scott French
Directeur des communications et des affaires parlementaires
Cabinet du ministre d'État (Sciences et Technologie)
343-291-2700

Relations avec les médias
Industrie Canada
343-291-1777
relations-medias@ic.gc.ca


Recherche d'information connexe par mot-clés

Innovation, Sciences et Développement économique Canada Économie et industrie

Date de modification :