Communiqué de presse Article provenant de  Innovation, Sciences et Développement économique Canada

Archivé - Promouvoir les investissements dans l'industrie canadienne de l'automobile

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Le ministre de l'Industrie discute de l'avenir du secteur canadien de l'automobile avec des dirigeants de l'industrie à l'occasion du Salon international de l'automobile d'Amérique du Nord

Le 13 janvier 2015 – Detroit (Michigan) – Industrie Canada

Le ministre de l'Industrie James Moore a fait aujourd'hui la promotion du Canada en tant qu'endroit idéal pour fabriquer des véhicules lors de rencontres avec des représentants de l'industrie de l'automobile pendant sa visite au Salon international de l'automobile d'Amérique du Nord à Detroit, au Michigan. Le ministre a souligné les décisions du gouvernement Harper qui font du Canada le pays le plus attrayant pour les investissements, dont :

  • la création et le renouvellement du Fonds d'innovation pour le secteur de l'automobile, qui a généré des investissements pouvant atteindre 2,3 milliards de dollars en activités de recherche-développement dans l'industrie canadienne de l'automobile;
  • l'ouverture de nouveaux marchés pour les produits et services canadiens en concluant des accords commerciaux avec 38 pays, y compris un accord avec l'Union européenne; ces ententes procureront aux entreprises canadiennes un accès à plus de la moitié des marchés mondiaux;
  • la diminution du taux fédéral d'imposition du revenu des sociétés à 15 %, soit un taux nettement inférieur aux taux comparables de la plupart des autres pays du G-7.

Le Salon international de l'automobile d'Amérique du Nord est l'un des plus importants rassemblements de l'industrie automobile mondiale. Lors de sa visite, le ministre Moore a pu examiner les technologies révolutionnaires et les modèles originaux qui y sont dévoilés.

Les faits en bref

  • Le Canada produit environ 15 % des véhicules assemblés en Amérique du Nord.
  • Selon le magazine The Economist, le climat d'affaires du Canada est le plus favorable parmi les pays producteurs de véhicules automobiles du G-7 en 2015. Pour prêter main-forte aux entreprises manufacturières, il faut tout mettre en œuvre afin qu'elles trouvent des débouchés internationaux pour les biens qu'elles produisent. Grâce au Plan d'action sur les marchés mondiaux, le gouvernement a conclu sept accords commerciaux avec 38 pays. Il a aussi conclu ou mis en œuvre des accords de promotion et de protection des investissements étrangers avec 22 pays, et il continue de resserrer les liens commerciaux avec les marchés les plus importants et les plus dynamiques du monde.
  • Les deux plus récents accords que le Canada a conclus, soit l'Accord économique et commercial global (AECG) entre le Canada et l'Union européenne et l'Accord de libre-échange Canada-Corée, susciteront de nouvelles activités économiques d'une valeur d'au moins 14 milliards de dollars par année, ce qui équivaut à la création de plus de 90 000 emplois.
  • L'AECG offre au secteur de l'automobile de nouveaux débouchés sans précédent et permettra de faire augmenter de beaucoup les exportations vers l'Europe. L'élimination des tarifs ainsi que les règles d'origine souples profiteront aux fabricants de véhicules et de pièces d'automobiles.
  • Le Fonds d'innovation pour le secteur de l'automobile appuie les initiatives de recherche-développement avancées et stratégiques de l'industrie canadienne de l'automobile en vue de commercialiser des véhicules novateurs et éconergétiques.
  • Les investissements au titre du Fonds d'innovation pour le secteur de l'automobile renforceront la capacité du Canada de mener des recherches dans ce secteur, ce qui stimulera l'innovation au pays, accroîtra notre capacité de soutenir la concurrence internationale et procurera des retombées durables au secteur. Les entreprises de cette industrie continuent d'investir au pays :
    • Le 12 janvier, Linamar, de concert avec le gouvernement du Canada, a annoncé un investissement de 507 millions de dollars dans ses installations de Guelph, créant ainsi 1 200 emplois bien rémunérés à temps plein.
    • En septembre 2013, Ford, de concert avec le gouvernement du Canada, a annoncé un investissement de 716 millions de dollars dans son usine de montage d'Oakville pour fabriquer une plateforme mondiale et accroître ses travaux de recherche-développement au Canada. Cet investissement a permis de créer 1 000 emplois à l'usine d'Oakville.
    • Chrysler a annoncé d'importants investissements dans son usine de montage de Windsor afin de fabriquer sa prochaine génération de minifourgonnettes, ainsi que des investissements à son usine de Brampton pour assembler la nouvelle génération des modèles Charger, Challenger et Chrysler 300.
    • GM s'est engagé à investir un minimum de 850 millions de dollars américains dans des activités de recherche-développement au Canada de 2009 à 2016. En mars 2013, l'entreprise a annoncé qu'elle allait investir 250 millions de dollars dans son usine CAMI.
    • Toyota a créé 800 emplois à ses usines de Woodstock et de Cambridge grâce aux projets Lexus et Green Light.

Citation

« À Detroit, les nombreux constructeurs d'automobiles canadiens se sont fièrement distingués parmi les meilleurs fabricants de véhicules sur la scène mondiale. Les chiffres parlent d'eux-mêmes : les constructeurs automobiles canadiens ont fabriqué plus de 20 types différents de véhicules en 2014 et ont enregistré des ventes records. Les entreprises envisagent sérieusement d'investir au Canada, ce qui créera des emplois et de la croissance et assurera l'avenir de notre secteur de l'automobile. Notre gouvernement est déterminé à créer les conditions qui permettront à l'industrie canadienne de l'automobile, qui jouit d'une renommée mondiale, de continuer à réussir et à produire des résultats pour les Canadiens. »

– Le ministre de l'Industrie, James Moore

Liens connexes

Suivez-nous sur Twitter : @industriecanada

Renseignements :

Jake Enwright
Attaché de presse
Cabinet du ministre de l'Industrie
343-291-2500

Relations avec les médias
Industrie Canada
343-291-1777
relations-medias@ic.gc.ca


Recherche d'information connexe par mot-clés

Innovation, Sciences et Développement économique Canada Économie et industrie

Date de modification :