Communiqué de presse Article provenant de  Commission canadienne de sûreté nucléaire

Archivé - La CCSN sollicite des commentaires au sujet du rapport d'évaluation technique sur la conception du colis pour le transport de nitrate d'uranyle liquide hautement enrichi

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

La Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN) demande au public de commenter le rapport d'évaluation technique sur la conception du colis pour le transport de nitrate d'uranyle liquide hautement enrichi.

En 2012, la CCSN a reçu une demande d'homologation d'un modèle de colis pour le transport de nitrate d'uranyle liquide hautement enrichi. Après une évaluation exhaustive de la demande, le personnel de la CCSN est satisfait qu'elle respecte toutes les exigences réglementaires canadiennes et internationales et que le public et l'environnement seront protégés.

Le nitrate d'uranyle liquide hautement enrichi est un sous-produit de la production d'isotopes médicaux aux Laboratoires Nucléaires Canadiens limitée (LNC) situés à Chalk River, en Ontario. Il est produit, sous forme solide, aux États-Unis puis il est transporté au Canada pour utilisation dans le réacteur national de recherche universel (NRU). En mars 2012, le premier ministre Harper a annoncé que le Canada et les États-Unis intensifieraient leurs efforts pour renvoyer aux États-Unis d'autres stocks d'UHE, y compris les stocks d'UHE sous forme liquide.

La portée de cette évaluation technique concerne uniquement l'homologation du modèle de colis. La CCSN n'a pas encore reçu de demande pour le transport ou l'exportation de nitrate d'uranyle liquide hautement enrichi vers les États-Unis.

 Le public est invité à commenter le rapport jusqu'au 9 février 2015. Pour examiner et commenter le rapport, visitez la page Web de la CCSN sur l'uranium hautement enrichi au Canada.

En bref

  • Le nitrate d’uranyle liquide hautement enrichi est transporté dans des colis spécialement conçus qui respectent les exigences canadiennes, américaines et internationales relatives à la sûreté.
  • Un colis utilisé de façon sûre plus de 3 700 fois partout dans le monde pour transporter du combustible épuisé, des déchets de haute activité et d’autres matières nucléaires sera modifié par l’ajout de contenants internes spécifiquement pour le nitrate d’uranyle liquide hautement enrichi. 
  • Le Canada affiche un excellent dossier de sûreté en ce qui concerne le transport des substances nucléaires sous forme solide, gazeuse et liquide, comme le tritium, l’eau lourde et le molybdène 99.
  • Plus d’un million de colis renfermant des matières radioactives sont transportés de façon sécuritaire au Canada chaque année.
  • La CCSN autorisera l’envoi de matières nucléaires seulement si des dispositions adéquates ont été prises pour préserver la santé, la sûreté et la sécurité des Canadiens et pour protéger l’environnement.
  • Les LCR sont l’un des plus importants fournisseurs au monde d’isotopes médicaux pour le diagnostic et le traitement des maladies.

Information connexe

Photo du colis NAC-LWT pour le transport

Recherche d'information connexe par mot-clés

Commission canadienne de sûreté nucléaire Transport Sciences et technologie Santé et sécurité Nature et environnement Gouvernement et vie politique

Date de modification :