Communiqué de presse Article provenant de  Agence de santé publique du Canada

Archivé - Le Canada, au premier rang de la réponse à l'éclosion du virus Ebola, partage ses meilleures pratiques avec ses partenaires internationaux

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Les discussions sur le virus Ebola dominent la réunion de l'Initiative de sécurité sanitaire mondiale (ISSM) à Tokyo

Le 11 décembre 2014 - Tokyo, Japon - Agence de la santé publique du Canada

Au nom de l'honorable Rona Ambrose, ministre de la Santé, le Dr Gregory Taylor, administrateur en chef de la santé publique du Canada, a dirigé la délégation canadienne aujourd'hui lors de la réunion de l'Initiative de sécurité sanitaire mondiale (ISSM) qui a eu lieu à Tokyo, au Japon.

En tant que membre de l'ISSM, le Canada a pris part, avec d'autres nations, à des discussions portant sur l'éclosion du virus Ebola en Afrique de l'Ouest. Au cours de la réunion, le Canada a souligné le rôle prépondérant qu'il a adopté relativement à l'éclosion et a partagé avec les autres membres de l'ISSM ses meilleures pratiques faisant partie de la réponse mondiale à l'éclosion du virus Ebola.

Dans leur poursuite de progrès, tous les membres de l'ISSM collaboreront afin de renforcer davantage les capacités de déploiement rapide des contre-mesures médicales contre le virus Ebola à l'échelle internationale. Ce renforcement aura lieu par le biais d'un échange continu d'informations, d'une planification conjointe de recherche, et de l'acquisition de connaissances en matière de traitements, de vaccins et de résultats d'essais cliniques partagés. Dans l'ensemble, les membres de l'ISSM demeurent engagés à soutenir la lutte contre l'éclosion du virus Ebola en assurant un appui financier, opérationnel, matériel et technique. Les engagements supplémentaires des membres de l'ISSM sont décrits dans un Communiqué ministériel (en anglais seulement) conjoint, paru aujourd'hui.

Durant cette visite, le Dr Taylor a également profité de l'occasion pour rencontrer de nombreux partenaires internationaux clés, y compris les représentants officiels du Japon, du Royaume-Uni, du Mexique et de l'Organisation mondiale de la Santé. Le Dr Taylor a discuté avec ses homologues d'un éventail de priorités en matière de santé, parmi lesquelles :

  • La réponse à l'éclosion de la maladie du virus Ebola
  • Les efforts internationaux déployés pour adresser la démence et le vieillissement sain, et
  • Les mesures qui peuvent fortifier la préparation à long terme et la réponse en vue de menaces incluant la grippe pandémique et les éclosions de maladies infectieuses, les efforts de rétablissement à la suite d'une crise, et la détection rapide de nouveaux risques et menaces.

Faits en bref

  • Le Canada est l'un des chefs de file dans le combat contre le virus Ebola et continue de contribuer à la lutte contre l'éclosion du virus Ebola en Afrique de l'Ouest. Le gouvernement du Canada s'est engagé à débourser plus de 110 millions de dollars, en sol canadien et à l'étranger, pour appuyer des interventions humanitaires, de santé et de sécurité pour combattre le virus Ebola.
  • Le Canada a également offert son soutien en nature - comme des équipes de laboratoires mobiles - et a fait don de 800 fioles du vaccin expérimental canadien contre le virus Ebola en plus d'équipement de protection individuelle.
  • Le gouvernement du Canada a récemment lancé la campagne « Joignez-vous à la lutte contre le virus Ebola » qui, de pair avec la Croix-Rouge canadienne, promeut le recrutement de travailleurs canadiens de la santé.
  • L'ISSM fut fondée en 2001 pour renforcer la préparation et la réponse mondiales en matière de santé aux menaces chimiques, biologiques, radiologiques et nucléaires (CBRN), ainsi qu'à la grippe pandémique. Elle compte parmi ses membres le Groupe des 7 et le Mexique, la Commission européenne, et l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) en qualité d'observatrice.

Citations

« Le gouvernement du Canada a pris l'engagement de protéger la santé et la sécurité des Canadiens. Dans le cadre de cet engagement, il est important d'échanger nos meilleures pratiques et nos informations avec nos partenaires mondiaux. L'Initiative de sécurité sanitaire mondiale nous offre l'occasion de discuter des éclosions de maladies infectieuses ou des menaces chimiques et biologiques à nos pays. Nous savons que l'apprentissage les uns des autres et la fortification de nos liens faciliteront les efforts mondiaux. »
Dr Gregory Taylor
Administrateur en chef de la santé publique du Canada

« Avec la contribution de ressources considérables vouées à l'appui d'interventions humanitaires, de santé et de sécurité, le Canada continue d'être un chef de file mondial par ses efforts dans la lutte contre le virus Ebola en Afrique de l'Ouest. Jusqu'à maintenant, le Canada s'est engagé à débourser plus de 110 millions de dollars pour appuyer ces interventions mises en place pour répondre à la propagation de la maladie. Côte à côte avec nos partenaires internationaux, nous allons continuer de contribuer en faisant preuve de leadership chez nous et à l'étranger. »
Dr Gregory Taylor
Administrateur en chef de la santé publique du Canada

Produits connexes

Communiqué ministériel de l'ISSM (en anglais seulement)

Liens pertinents

Initiative de sécurité sanitaire mondiale

Feuillet d'information - Maladie à virus Ebola

- 30 -

Contacts :

Michael Bolkenius
Bureau de l'honorable Rona Ambrose
Ministre fédérale de la Santé
613-957-0200

Relations avec les médias
Agence de la santé publique du Canada
613-957-2983

Renseignements au public :
613-957-2991
1-866-225-0709


Recherche d'information connexe par mot-clés

Agence de santé publique du Canada Santé et sécurité

Date de modification :