Communiqué de presse Article provenant de  Gouvernement du Canada

Archivé - Des représentants canadiens et américains travaillent conjointement afin d'améliorer les communications transfrontalières

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Une expérience Canada – États-Unis évalue la résilience pendant les situations d’urgence

5 décembre 2014   Ottawa (Ontario)   Sécurité publique Canada et ministère de la Défense nationale

L’honorable Steven Blaney, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile du Canada, et l’honorable Rob Nicholson, ministre de la Défense nationale, ont aujourd’hui reconnu le travail des participants des deux côtés de la frontière de la troisième Expérience Canada-États-Unis de renforcement de la résilience (CAUSE III).

Cette initiative transfrontalière était composée d’expériences qui ont eu lieu en novembre 2014. Ces expériences étaient fondées sur deux scénarios de catastrophe : un ouragan dans le nord-est et un feu de friches dans les plaines de l’ouest touchant l’Alberta, la Saskatchewan et le Montana.

La portion de CAUSE III relative à l’ouragan a testé la capacité des responsables à exploiter le potentiel des bénévoles des médias sociaux à coordonner des opérations de rétablissement. L’expérience a également permis d’examiner comment les outils existants, tels que le Système interorganisationnel de connaissance de la situation (SICS), le Integrated Public Alert and Warning System (IPAWS) des États-Unis et le Virtual USA, pourraient être utilisés pour améliorer l’efficacité des demandes d’aide mutuelle et contribuer à une meilleure connaissance de la situation transfrontalière.

Le scénario relatif au feu de friches était axé sur la capacité opérationnelle d’établir des liens entre les systèmes de radiocommunications provinciaux de l’Alberta et de la Saskatchewan, ainsi que le système de radiocommunication à l’échelle du Montana. Au cours du scénario, un réseau radiophonique mobile terrestre couvrant les trois territoires et traversant les frontières provinciales et internationales a été créé avec succès. L’efficacité opérationnelle de l’utilisation de réseaux à large bande de sécurité publique déployables dans le cadre d’une intervention d’urgence fictive visant à fournir des communications interopérables entre les intervenants d’urgence des deux côtés de la frontière a également été testée. CAUSE III a permis de tester l’équipement afin de veiller à ce que des communications essentielles puissent être effectuées au-delà des frontières pendant une situation d’urgence.

Les faits en bref

  • Il s’agit du troisième volet de CAUSE depuis 2011. CAUSE offre aux participants la possibilité d’utiliser les technologies des communications dans un contexte fictif afin d’apprendre le fonctionnement de celles-ci dans différentes circonstances relatives à la gestion des urgences. Les renseignements obtenus peuvent ensuite être utilisés pour confirmer la fonctionnalité et la valeur des technologies, déterminer les changements qui doivent être apportés afin d’améliorer les technologies à des fins d’utilisation opérationnelle et déterminer les procédures et la formation requises.
  • CAUSE III est un effort de collaboration entre le Centre des sciences pour la sécurité de Recherche et développement pour la défense Canada (RDDC CSS), Sécurité publique Canada et le département de la sécurité intérieure des États-Unis, en partenariat avec divers organismes provinciaux, municipaux et non gouvernementaux.
  • Les efforts canadiens pour CAUSE III ont principalement été financés par Sécurité publique Canada, dans le cadre de l’initiative canado‑américaine Par-delà la frontière, puisque ce projet appui les résultats clés attendus en matière d’interopérabilité et de coopération relative à la gestion des urgences des deux pays.
  • Le Programme canadien pour la sûreté et la sécurité, qui est un programme fédéral dirigé par RDDC CSS en partenariat avec Sécurité publique Canada, a également contribué au financement du projet. De plus, des contributions en nature ont été fournies par toutes les organisations participantes.  

Citations

« L’expérience CAUSE III est cruciale pour renforcer la capacité du Canada de travailler avec nos homologues américains, et ce, pendant toutes les étapes de l’intervention d’urgence, allant de l’identification précoce et des avertissements à l’utilisation de nouvelles technologies de communication visant à faciliter une intervention plus rapide et mieux coordonnée. »

— L’honorable Steven Blaney, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile du Canada

« L'expérience CAUSE III nous donne de précieux renseignements sur la façon dont les technologies des communications nord-américaines peuvent être mieux utilisées en cas de catastrophe. Il est impératif que le Canada ait la capacité de travailler avec ses alliés américains pour intervenir rapidement et efficacement lors de situations d’urgence. »

— L’honorable Rob Nicholson, ministre de la Défense nationale

« La composante de radiocommunication de Cause III pour la portion relative au feu de friches a représenté un tournant pour la sécurité publique en Alberta. Cet expérienceercice a démontré les capacités et les forces qu’il est possible d’atteindre lorsque les premiers intervenants sont en mesure de communiquer directement entre eux en temps de besoin, peu importe la province, le territoire ou l’État, ou même le pays. »

— Jonathan Denis, ministre de la Justice et solliciteur général de l’Alberta

« Les catastrophes comme les feux de friches et les inondations ne suivent pas simplement les frontières établies sur une carte géographique; c’est pourquoi des expériences de ce genre sont si précieux. Il est important que les autorités voisines travaillent conjointement sur des initiatives comme CAUSE afin d’accroître la sensibilisation, d’offrir à nos collectivités et résidents la meilleure information possible et d’intervenir le mieux possible pendant une situation d'urgence. »

— Duane McKay, commissaire aux incendies pour la province de la Saskatchewan

Liens connexes

Contacts

Jason Tamming
Attaché de presse
Cabinet du ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile
613-991-2924

Relations avec les médias
Sécurité publique Canada
613-991-0657

Suivez Sécurité publique Canada sur Twitter : (@Securite_Canada).

Pour plus de renseignements, veuillez consulter le site Web www.securitepublique.gc.ca.


Recherche d'information connexe par mot-clés

Gouvernement du Canada Sciences et technologie Information et communication Gouvernement et vie politique

Date de modification :