Communiqué de presse Article provenant de  Justice Canada

Archivé - Le gouvernement du Canada annonce une somme de 20 millions de dollars pour aider les victimes à abandonner la prostitution

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

1er décembre 2014 – Ottawa (Ontario) – ministère de la Justice du Canada et Sécurité publique Canada

Aujourd'hui, le ministre de la Justice et procureur général du Canada, Peter MacKay, a annoncé que la Loi sur la protection des collectivités et des personnes victimes d'exploitation entrera en vigueur le 6 décembre. Les nouvelles dispositions du droit pénal ainsi que de nouveaux fonds de 20 millions de dollars en vue de soutenir les programmes stratégiques d'abandon de la prostitution par les personnes qui s'y adonnent constituent une approche complète pour aider les victimes d'exploitation sexuelle et protéger les Canadiens des torts liés à la prostitution.

Par l'entremise du Fonds d'aide aux victimes du ministère de la Justice du Canada, 10,47 millions de dollars seront disponibles pour appuyer les programmes visant à aider les vendeurs de services sexuels à abandonner la prostitution. Le gouvernement lance aujourd'hui une demande de propositions à l'intention des organisations de première ligne voulant soumettre une demande de fonds à ces fins. Les projets admissibles offriront aux victimes des services comme des thérapies post-traumatiques, des services de désintoxication, de la formation à l'emploi et le développement de connaissances financières. Les projets proposant de fournir des logements de transition, des logements d'urgence sécuritaires et des centres d'accueil seront aussi examinés.

Dans le cadre d'une deuxième demande de propositions, qui sera également lancée aujourd'hui par le Fonds d'aide aux victimes, les organismes d'application de la loi pourront proposer des projets qui soutiendront les activités d'approche visant à mettre les personnes impliquées dans la prostitution en rapport avec des services d'urgence et à long terme, comme ceux qui sont mentionnés ci-dessus. En outre, Sécurité publique Canada lancera un appel de lettres d'intention pendant les prochains jours pour des projets destinés à aider les personnes qui veulent abandonner la prostitution. Dans le cadre de la Stratégie nationale pour la prévention du crime, Sécurité publique Canada s'engage à verser 9,55 millions de dollars pour soutenir les organisations communautaires aidant les individus voulant abandonner la prostitution.

Les faits en bref

  • Le gouvernement du Canada donne suite à son engagement de rendre nos communautés plus sûres en protégeant les victimes et les collectivités contre le tort social causé par la prostitution.
  • Conscient des torts considérables causés par la prostitution, le gouvernement du Canada rendra disponibles de nouveaux fonds de 20 millions de dollars au cours des cinq prochaines années (2015-2016 à 2019-2020) en complément des réformes du droit pénal qui entrent en vigueur le 6 décembre 2014.
  • Les nouvelles ressources démontrent l'engagement du gouvernement à soutenir concrètement les personnes exploitées par la prostitution.
  • Les organisations admissibles peuvent proposer des projets dans le cadre des demandes de propositions suivantes :
    • Financement de programmes sociaux du ministère de la Justice du Canada, pour des organismes non gouvernementaux et gouvernementaux admissibles, qui les aidera à offrir des services qui aident les vendeurs de services sexuels à abandonner la prostitution, ou à améliorer leurs services existants à cette fin;
    • Financement de programmes sociaux du ministère de la Justice du Canada, pour des organismes d'application de la loi, pour aider ces organismes à offrir des activités de soutien ou d'approche nouvelles ou améliorées pour aider les vendeurs de services sexuels désirant abandonner la prostitution, ce qui comprend les victimes de la traite de personnes en vue de leur exploitation sexuelle, et
    • Fonds d'action en prévention du crime de Sécurité publique Canada, qui aidera les organisations non gouvernementales et gouvernementales admissibles à mettre au point des services adaptés et complets pour aider les individus à abandonner la prostitution. Les lettres d'intention pour ces fonds seront acceptées dans un très proche avenir.

Quotes

« La prostitution est une pratique fondamentalement exploitante, soutenue par la demande créée par les personnes qui achètent des services sexuels. La nouvelle loi a pour but de réduire la demande de prostitution, alors que le financement aidera les personnes qui vendent leurs services sexuels à quitter un mode de vie destructeur. Cette loi contribuera à protéger nos collectivités des torts liés à la prostitution. »

Peter MacKay
Ministre de la Justice et procureur général du Canada

« L'annonce d'aujourd'hui démontre clairement que nous utilisons tous les outils à notre disposition pour aider les victimes et rendre nos rues et nos collectivités plus sûres. Voilà pourquoi, très bientôt, nous allons lancer une demande de lettres d'intention dans le cadre du Fonds d'action en prévention du crime en vue de la création de projets communautaires qui aident les personnes voulant abandonner la prostitution. »

Steven Blaney
Ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile

Produits connexes

Liens pertinents

Personnes-ressources

  • Clarissa Lamb
    Attachée de presse
    Bureau du ministre de la Justice
    613-992-4621

  • Relations avec les médias
    Ministère de la Justice
    613-957-4207
  • Jason Tamming
    Attachée de presse
    Cabinet du ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile
    613-991-2924

  • Relations avec les médias
    Sécurité publique Canada
    613-991-0657

Suivez les activités du Ministère de la Justice Canada sur Twitter (@JusticeCanadaFr), joignez-vous à nous sur Facebook ou visitez notre chaîne YouTube.


Recherche d'information connexe par mot-clés

Justice Canada Société et culture Droit

Date de modification :