Communiqué de presse Article provenant de  Anciens Combattants Canada

Archivé - Amélioration du programme Soutien social; blessures de stress opérationnel

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

  • Le gouvernement du Canada investira 7,26 millions de dollars sur une période de six ans, et 1,56 million de dollars chaque année subséquente, pour améliorer le programme Soutien social; blessures de stress opérationnel (SSBSO).
  • Le programme SSBSO est utile pour bien des raisons, l’une des plus importantes desquelles étant qu’il ne comporte aucune formalité administrative. Ainsi, pour avoir accès à ce programme, la personne n’est pas tenue de répondre à des critères d’admissibilité en matière de soutien. De plus, les membres de la famille peuvent demander de l’aide sans que le militaire des FAC ou le vétéran n’ait à donner son consentement. Cet aspect du programme revêt une très grande importance lorsque le militaire ou le vétéran nie avoir des problèmes de santé mentale.
  • Au total, 15 nouveaux postes de coordonnateur du soutien par les pairs seront créés, ce qui permettra d’ajouter trois postes à temps plein dans chacune des régions. Cinq de ces postes viseront à accroître la capacité de mise en contact du programme, qui connaîtra une augmentation de 20 %.
  • Le programme Soutien social; blessures de stress opérationnel (SSBSO) a été créé en 2001, dans le cadre d’un partenariat établi entre le ministère de la Défense nationale et Anciens Combattants Canada.
  • Le programme SSBSO offre un service de mise en contact et du soutien confidentiel par les pairs aux militaires des Forces armées canadiennes (FAC), aux vétérans et à leurs familles, touchés par une blessure liée au stress opérationnel.
  • Les coordonnateurs du soutien par les pairs et du soutien aux familles sont d’anciens militaires des FAC qui ont connu, eux aussi, une blessure liée au stress opérationnel et les problèmes qui peuvent en découler.
  • Le programme SSBSO contribue aussi à faire tomber les obstacles relatifs aux soins, notamment le manque de connaissances et les préjugés parfois associés à la maladie mentale.

– 30 –


Recherche d'information connexe par mot-clés

Anciens Combattants Canada Information et communication Histoire et science militaire Histoire et archéologie

Date de modification :