Communiqué de presse Article provenant de  Anciens Combattants Canada

Archivé - Les premiers soins en santé mentale

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

  • Le gouvernement du Canada s’engage à investir 970 k$* sur six ans et par la suite 150 k$ chaque année afin d’élaborer et de mettre en œuvre un programme de formation sur les premiers soins en santé mentale (PSSM) destiné aux vétérans canadiens et à leurs familles.
  • Cette formation sur les premiers soins en santé mentale destinée aux vétérans canadiens inclura un programme de formation des formateurs et sera offert à environ 48 formateurs. ACC donnera aussi la formation PSSM destinée aux vétérans canadiens à quelque 3 000 vétérans, membres de leurs familles et dispensateurs de soins dans l’ensemble du pays au cours des cinq prochaines années.
  • Dans le cadre du programme de formation sur les PSSM, les participants acquièrent des connaissances en santé mentale de diverses façons :
    • Ils en apprennent davantage sur les maladies mentales;
    • Ils apprennent à reconnaître les signes et les symptômes des problèmes communs de santé mentale;
    • Ils pratiquent les premiers soins en santé mentale en situations de crise;
    • Ils apprennent où et comment obtenir de l’aide;
    • Ils apprennent quel type d’aide s’est avéré efficace et pour quelle raison.
  • L’accent est mis sur les problèmes de santé mentale, tels que les troubles de l’humeur, les troubles de l’anxiété, la psychose, les troubles liés aux substances et les crises en santé mentale, comme les comportements suicidaires, les surdoses, les attaques de panique, les réactions à des événements traumatisants et des épisodes de psychose.

Origine des premiers soins en santé mentale

  • Au départ, les premiers soins en santé mentale (PSSM) visaient à fournir de l’aide à une personne chez qui un problème de santé mentale est en train de se développer ou qui est aux prises avec une crise en santé mentale. Tout comme les premiers soins physiques sont prodigués à une personne blessée avant de procéder au traitement médical, les PSSM peuvent être offerts jusqu’à ce qu’un traitement approprié soit obtenu ou jusqu’à ce que la crise soit résolue. Cependant, depuis que de l’éducation est offerte en matière de santé mentale, le programme des PSSM peut aussi être offert aux personnes qui ont des problèmes de santé mentale, à leurs familles ou leurs dispensateurs de soins.
  • En avril 2013, le Royaume-Uni a lancé le premier programme de formation sur les premiers soins en santé mentale destiné aux vétérans et à leurs familles. En avril 2014, les États-Unis a adopté les PSSM à l’intention des militaires, des vétérans et de leurs familles; les résultats ont été positifs. Au Canada, les PSSM sont sous l’égide de la Commission de la santé mentale du Canada.

*Calculés selon le principe de la comptabilité d’exercice, ces montants représentent les coûts additionnels des nouvelles mesures sur la vie des programmes.

– 30 –


Recherche d'information connexe par mot-clés

Anciens Combattants Canada Information et communication Histoire et science militaire Histoire et archéologie

Date de modification :