Communiqué de presse Article provenant de  Défense nationale et les Forces armées canadiennes

Archivé - Le gouvernement du Canada prend les mesures nécessaires pour renforcer le soutien offert en matière de santé mentale aux militaires des Forces armées canadiennes, aux anciens combattants et aux membres de leurs familles

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

HALIFAX - L'honorable Julian Fantino, député de Vaughan et ministre des Anciens combattants, et l'honorable Rob Nicholson, C.P., C.R., député de Niagara Falls et ministre de la Défense nationale, ont annoncé aujourd'hui la mise sur pied de nouvelles initiatives et l'élargissement d'initiatives existantes en matière de santé mentale à l'intention des anciens combattants, militaires en service actif et membres de leurs familles. Une fois mise en œuvre, cette stratégie va permettre d'améliorer les traitements et les soins offerts aux membres des Forces armées canadiennes et aux anciens combattants et de stimuler la recherche de calibre international au Canada.

Ces initiatives comprennent notamment la création d'une importante nouvelle clinique de traitement des blessures liées au stress opérationnel à Halifax et de cliniques satellites additionnelles à St. John’s, Chicoutimi, Pembroke, Brockville, Kelowna, Victoria et Montréal. Ces cliniques permettront d'accélérer l'accès aux services de santé mentale pour ceux qui en ont besoin.

Ces initiatives, qui représentent un investissement d'environ 200 millions de dollars, sont le fruit d'une collaboration entre le ministère de la Défense nationale (MDN), Anciens Combattants Canada (ACC) et Santé Canada. Elles se fondent sur les approches les plus novatrices et sur des données probantes en matière de santé mentale et de prévention du suicide. Elles permettront de mettre en place des soins et des traitements de niveau mondial dans ces domaines.

Quelques faits

Traitements et sensibilisation

  • À l'automne 2015, ACC va ouvrir une nouvelle clinique de traitement des blessures liées au stress opérationnel à Halifax. On y offrira tous les services d'évaluation, de diagnostic et de traitement pour les anciens combattants et les membres de leurs familles qui souffrent de blessures liées au stress opérationnel.
  • La campagne de sensibilisation En route vers la préparation mentale sera élargie afin de rejoindre plus de militaires des Forces armées canadiennes (FAC) et de membres de leurs familles. Ce programme a pour but d'accroître la résilience des militaires des FAC et des membres de leurs familles aux traumatismes liés à ces blessures et à la maladie mentale, de sensibiliser les gens aux traitements en santé mentale et de poursuivre la campagne visant à réduire la stigmatisation associée aux problèmes de santé mentale.
  • ACC, en partenariat avec la Commission de la santé mentale du Canada, élaborera un programme pancanadien de formation en premiers soins en santé mentale à l'intention des anciens combattants. Environ 3 000 personnes ─ anciens combattants, membres de leurs familles et fournisseurs de soins de santé ─ devraient être touchées par ce programme au cours des cinq prochaines années.

Technologie

  • La capacité de numériser les dossiers médicaux des membres des FAC sera améliorée afin d'accélérer le transfert des documents de nature médicale à ACC.
  • Grâce à la collaboration avec des partenaires civils, le MDN et les FAC auront accès à une technologie hautement spécialisée d'imagerie cérébrale qui aidera à améliorer les connaissances canadiennes en matière de maladie mentale, permettant ainsi de soutenir la recherche sur son diagnostic et les traitements, ce qui améliorera les traitements offerts aux membres des FAC et aux anciens combattants.

Soutien aux familles

  • L'effectif du programme de soutien par les pairs à l'intention des militaires, des anciens combattants et des membres de leurs familles qui souffrent de blessures liées au stress opérationnel sera augmenté afin de répondre aux besoins de la collectivité militaire. Les services de Soutien social - blessures de stress opérationnel (SSBSO) sont une bouée de secours pour les familles des militaires des FAC et des anciens combattants qui ont besoin d'aide immédiate, sans références médicales. Jusqu'à 2 200 anciens combattants et membres de leurs familles profiteront de cette amélioration des services au cours des cinq premières années.
  • Un nouveau projet pilote de quatre ans permettra d'élargie l'accès à sept centres de ressources pour les familles des militaires aux membres des FAC libérés pour raisons médicales et aux membres de leurs familles au cours des deux années suivant leur libération. Les ressources pour les familles des militaires sont disponibles dans les établissements militaires de tout le Canada, par l'intermédiaire de la Ligne d'information pour les familles (numéro sans frais) et à l'adresse Forcedelafamille.ca. Jusqu'à 1 200 anciens combattants libérés pour raisons médicales et membres de leurs familles participeront à ce projet pilote.

Recherches

  • Nous mènerons des recherches supplémentaires pour trouver de meilleurs traitements, pour faciliter une guérison plus rapide et pour obtenir de meilleurs résultats pour les anciens combattants et les militaires en service souffrant de troubles mentaux, ainsi que pour les membres de leur famille.
  • Nous investirons pour mieux comprendre le passage de la vie militaire à la vie civile, pour mieux comprendre les suicides d’anciens combattants afin de guider les activités de prévention du suicide, pour améliorer la reconnaissance, le diagnostic et le traitement des maladies mentales chez les anciens combattants et pour soutenir la mise en place d’une norme nationale et d’un processus d’homologation pour les chiens d’assistance psychiatrique.

Citations

« Notre gouvernement est immensément fier de tous les membres des Forces armées canadiennes et nous leur sommes reconnaissants pour leur service et leurs sacrifices. Afin de lutter contre la maladie mentale en soutien à nos militaires et à nos anciens combattants, nous investissons davantage dans les domaines de l’éducation et du traitement, ce qui nous permettra d’offrir un meilleur appui à leur famille et de tirer davantage profit de la technologie et de la recherche. Ces initiatives mettent en lumière notre inébranlable engagement envers nos militaires. »

Lhonorable Rob Nicholson, CP, c.r., député de Niagara Falls et ministre de la Défense nationale

« Notre gouvernement rend hommage au service et aux sacrifices de nos anciens combattants et de tous les membres des Forces armées canadiennes et nous sommes déterminés à veiller à ce qu’ils aient accès au soutien et aux services dont ils ont besoin en matière de santé mentale, et ce, au moment opportun. Les nouvelles initiatives annoncées aujourd’hui démontrent l’application des courants de pensée les plus novateurs et d’approches fondées sur des données probantes en matière de santé mentale et de prévention du suicide, ce qui permettra d’offrir des soins et des traitements d’envergure internationale en matière de maladies et de troubles mentaux. »

Lhonorable Julian Fantino, député de Vaughan et ministre des Anciens combattants

« Il est approprié que, dans une ville si riche en hisser militaire, notre gouvernement annonce son soutien renforcé à la santé mentale des membres de nos Forces et de nos anciens combattants. Il est essentiel que ceux et celles qui nous donnent leur service et qui font tant de sacrifices ne soient pas laissés à souffrir en silence. Ces fonds supplémentaires aideront la clinique pour traumatismes liés au stress opérationnel d’Halifax à augmenter l’accès aux évaluations, aux diagnostics et aux traitements dans la région de l’Atlantique. »

Lhonorable Peter MacKay, ministre de la Justice et procureur général du Canada, ministre régional pour la Nouvelle-Écosse

- 30 -

Documents dinformation

Plus de renseignements sur l’annonce d’aujourd’hui liée au ministère de la Défense nationale

Plus de renseignements sur l’annonce d’aujourd’hui liée à l’Anciens Combattants Canada

Points de contact

Johanna Quinney
Attachée de presse du ministre de la Défense nationale
613-996-3100

Relations avec les médias
Ministère de la Défense nationale
Téléphone : 613-996-2353
Sans frais : 1 866 377-0811

Barbara Mottram
Directrice des communications
Cabinet du ministre des Anciens combattants
613-996-4649 

Relations avec les médias
Ministère des Anciens combattants
613-992-7468


Recherche d'information connexe par mot-clés

Défense nationale et les Forces armées canadiennes Histoire et science militaire

Date de modification :