Communiqué de presse Article provenant de  Agence de santé publique du Canada

Archivé - Le gouvernement du Canada annonce le renforcement des mesures de santé publique touchant les voyageurs arrivant de pays où sévit le virus Ebola

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

10 novembre 2014  Ottawa (Ontario)                  Agence de la santé publique du Canada

L'honorable Rona Ambrose, ministre de la Santé, et le Dr Gregory Taylor, administrateur en chef de la santé publique du Canada, ont annoncé aujourd'hui le renforcement des mesures de santé publique destinées à protéger davantage les Canadiens et à contribuer à prévenir la propagation du virus Ebola au pays.

Ces nouvelles mesures en matière de santé publique, qui entreront en vigueur aujourd'hui, amélioreront la capacité du système de santé à détecter et à gérer de manière adéquate tout éventuel cas de maladie à virus Ebola pouvant survenir au Canada. En vertu de ces nouvelles mesures, les agents de quarantaine ordonneront aux voyageurs ayant séjourné en Guinée, en Sierra Leone ou au Libéria au cours des 21 derniers jours de se présenter aux autorités de santé publique locales à leur retour au Canada et de s'autosurveiller pendant jusqu'à 21 jours.

Les agents de quarantaine donneront des consignes à ces voyageurs leur indiquant comment et où se présenter aux autorités de santé publique. Ils leur remettront aussi une trousse d'information contenant un thermomètre avec lequel prendre leur température deux fois par jour au cours de cette période.

Les voyageurs ayant séjourné dans un pays touché par le virus Ebola qui pourraient présenter des symptômes à leur arrivée au Canada seront immédiatement mis en isolement et envoyés dans un hôpital pour examen médical.

La campagne d’information sur le virus Ebola de l’Agence de la santé publique du Canada a également été lancée aujourd’hui. Elle est destinée à sensibiliser le public à cette maladie et aux risques qui y sont associés au moyen des médias sociaux comme Facebook et Twitter.

Faits en bref

  • Il n'y a jamais eu aucun cas de maladie à virus Ebola au Canada.
  • Le Canada demeure au premier plan de l'intervention internationale contre le virus Ebola et continue de contribuer aux efforts de lutte contre l'épidémie en Afrique occidentale. Le gouvernement du Canada s'est engagé à verser plus de 65 millions de dollars aux efforts internationaux à l'appui des interventions sanitaires, humanitaires et de sécurité déployées pour enrayer la propagation de la maladie.
  • Le gouvernement du Canada s'est aussi engagé à verser 27,5 millions de dollars de plus à l'appui de la recherche portant sur des vaccins et des traitements expérimentaux, de l'embauche d'autres agents de quarantaine et du soutien aux autorités de santé publique en matière de préparation des collectivités. L'Agence continue de travailler en collaboration avec ses partenaires provinciaux et territoriaux pour permettre aux équipes d'intervention rapide de s'intégrer avec aisance parmi leurs collègues des provinces et des territoires, à qui elles apportent une assistance et des ressources additionnelles sur demande.
  • L'Agence dispose d'une deuxième équipe de laboratoire mobile prête à être déployée en Afrique occidentale à la demande de l'OMS.

Citations

« En tant que ministre de la Santé, ma priorité absolue est d'assurer la santé et la sécurité des Canadiens. Aujourd'hui, nous prenons des mesures de précaution pour les protéger davantage contre la menace de la maladie à virus Ebola dans l'éventualité d'un cas au Canada. Ces nouvelles mesures constituent un bon équilibre entre la santé et la sécurité d'une personne revenant d'un pays touché par le virus Ebola d'une part et la santé et la sécurité de tous les Canadiens de l'autre. »
L'honorable Rona Ambrose
Ministre de la Santé

" Ces nouvelles mesures de santé publique viennent compléter nos autres activités de préparation et d'intervention pour faire en sorte que le Canada soit prêt à intervenir dans l'éventualité d'un cas de maladie à virus Ebola confirmé au pays. Ces mesures permettront de veiller à ce que dans l'éventualité d'un cas au Canada, il soit rapidement détecté et géré de manière adéquate dès le début afin de prévenir la propagation de la maladie et d'offrir au patient les meilleurs soins possible. "
Dr Gregory Taylor
Administrateur en chef de la santé publique du Canada

Produits connexes


Recherche d'information connexe par mot-clés

Agence de santé publique du Canada Santé et sécurité

Date de modification :