Communiqué de presse Article provenant de  Innovation, Sciences et Développement économique Canada

Archivé - Renforcer l'économie numérique du Canada et améliorer l'accès à Internet haute vitesse

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Le 5 novembre 2014 — Toronto (Ontario) — Industrie Canada

Les Canadiens vivent dans un monde de plus en plus axé sur le numérique. L'accès à Internet haute vitesse ouvre l'accès au cybercommerce, à la lecture de vidéos en continu, aux possibilités d'emploi et à la formation à distance. Dans les centres urbains, les services Internet haute vitesse auxquels ont recours les utilisateurs des plus récentes technologies sans fil font partie du quotidien. Toutefois, dans les régions rurales et nordiques, certains Canadiens n'y ont toujours pas accès.

Le secrétaire parlementaire du ministre de l'Industrie, Mike Lake, a prononcé aujourd'hui un discours à l'occasion du quatrième Sommet canadien des fournisseurs de services Internet, tenu cette année à Toronto. Durant son allocution, M. Lake a parlé du plan du gouvernement pour l'économie numérique. Le programme Un Canada branché du gouvernement Harper contribuera à étendre l'accès à Internet haute vitesse à 280 000 ménages de plus dans les régions rurales et éloignées du Canada et à faire en sorte que les Canadiens de toutes les régions du pays aient accès aux possibilités offertes à l'ère moderne du numérique.

Dans le cadre du programme Un Canada branché, le gouvernement collabore avec des fournisseurs de services Internet afin d'étendre et d'améliorer les services dans les régions du pays qui en ont besoin. Un Canada branché offre des incitatifs au secteur privé pour qu'il construise l'infrastructure numérique et l'étende aux régions rurales du Canada.

Pour les Canadiens vivant dans des collectivités qui n'ont pas accès à Internet ou qui ont seulement accès à des services à faible débit, une connexion haute vitesse à large bande permettra de créer des possibilités économiques, des emplois, ainsi que de nouveaux produits et services.

Les faits en bref

  • Le programme Un Canada branché découle de l'engagement du gouvernement pris dans le Plan d'action économique de 2014 et visant à étendre les services Internet haute vitesse à 280 000 ménages additionnels dans les régions rurales et éloignées du Canada.
  • Depuis le 15 octobre 2014, les fournisseurs de services Internet peuvent présenter des demandes dans le cadre du programme Un Canada branché. Les candidats retenus peuvent recevoir jusqu'à 50 % des coûts admissibles des projets au titre du programme Un Canada branché. Dans le cas des projets touchant les collectivités très éloignées et les collectivités autochtones, le programme peut financer jusqu'à 75 % des coûts admissibles. Pour tous les projets, le gouvernement du Canada déterminera le montant de la contribution en évaluant la somme nécessaire pour compléter le projet proposé.
  • Les fournisseurs de services Internet retenus devront fournir des services à une vitesse d'au moins 5 mégabits par seconde (mbps) aux Canadiens des régions rurales ayant à l'heure actuelle une vitesse moindre. Dans le cadre du volet nordique du programme, ils devront offrir des services de 3 à 5 mbps aux habitants des collectivités qui dépendent des satellites.
  • La date d'échéance pour la soumission des demandes est le 12 janvier 2015.
  • Les premiers projets devraient être annoncés au printemps 2015.

Citations

« L'appel de demandes au titre d'Un Canada branché marque une étape importante de notre plan visant à étendre les avantages associés à Internet haute vitesse à plus d'un quart de millions de foyers canadiens, dont certains y auront accès pour la première fois. Il est essentiel que les Canadiens aient accès à des services Internet à large bande pour profiter des occasions d'apprentissage et d'affaires, entre autres, et pour que le Canada consolide sa place au sein de l'économie numérique. J'invite les fournisseurs de services Internet à faire appel au programme pour étendre leurs services et créer de nouveaux débouchés pour les Canadiens. »

— Le secrétaire parlementaire du ministre de l'Industrie, Mike Lake

« Nos membres et tous les participants sont enthousiastes à l'idée d'établir leurs services dans les régions non desservies ou moins bien desservies du Canada. Nous saluons cette initiative et nous avons hâte de nous associer au gouvernement du Canada afin d'apporter des solutions créatives et novatrices à un nombre accru de Canadiens. »

— Le président du Consortium des Opérateurs de Réseaux Canadiens, l'organisateur du Sommet canadien des fournisseurs de services Internet, Bill Sandiford

Produit connexe

Liens connexes

Suivez-nous sur Twitter : @industriecanada

Renseignements :

Jake Enwright
Attaché de presse
Cabinet du ministre de l'Industrie
613-995-9001

Relations avec les médias
Industrie Canada
613-943-2502
relations-medias@ic.gc.ca


Recherche d'information connexe par mot-clés

Innovation, Sciences et Développement économique Canada Plan d'action économique Économie et industrie

Date de modification :