Communiqué de presse Article provenant de  Agence de santé publique du Canada

Archivé - Les ministres de la Santé discutent de la préparation à une éclosion de maladie à virus Ebola au Canada

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Les ministres échangent de l’information et des pratiques exemplaires pour faire en sorte que le Canada soit protégé et bien préparé.

Le 27 octobre 2014 Ottawa (Ontario) Agence de la santé publique du Canada

L’honorable Rona Ambrose, ministre de la Santé, le Dr Gregory Taylor, administrateur en chef de la santé publique du Canada, Terry Lake, ministre de la Santé de la Colombie-Britannique, et le Dr Perry Kendall, administrateur provincial de la santé de la Colombie-Britannique, ont tenu aujourd’hui une téléconférence des ministres de la Santé fédéral, provinciaux et territoriaux pour discuter de la préparation à une éclosion de maladie à virus Ebola. Le groupe a discuté de moyens de renforcer la coordination entre toutes les administrations dans l’éventualité où un cas de maladie à virus Ebola serait confirmé au Canada.

Le Canada a certains des meilleurs hôpitaux du monde dont les systèmes et procédures de lutte contre l’infection solides préviennent la propagation de la maladie. La réunion d’aujourd’hui a permis à chaque administration de discuter des mesures actuelles et des possibilités d’améliorer les systèmes en place pour la détection de la maladie à virus Ebola et la prévention de sa propagation au Canada.

Pour mieux appuyer ces systèmes, l’Agence de la santé publique du Canada a publié une série de documents d’orientation sur la maladie à virus Ebola. Tandis que l’épidémie continue d’évoluer, l’Agence continue de revoir les lignes directrices pour s’assurer qu’elles demeurent les meilleurs conseils possibles. Ces lignes directrices complètent la formation et l’éducation de calibre mondial que les professionnels de la santé reçoivent au Canada.

La réunion a donné aux ministres l’occasion de discuter des révisions proposées et de la mise en œuvre des lignes directrices dans le contexte de leurs administrations.

Les ministres ont également échangé des informations et des pratiques exemplaires concernant les mesures qu’ils prennent dans leurs administrations respectives pour faire en sorte d’être bien préparés à faire face à la maladie à virus Ebola.

Le gouvernement du Canada continuera à travailler en étroite collaboration avec les autorités sanitaires provinciales et territoriales et avec les professionnels de la santé et les travailleurs de la santé de première ligne du Canada pour faire en sorte que nous soyons bien préparés à lutter contre cette maladie.

Si un cas de maladie à virus Ebola était confirmé au Canada, l’Agence de la santé publique du Canada et les autorités sanitaires provinciales ou territoriales concernées informeraient immédiatement les Canadiens et s’assureraient que toutes les précautions appropriées sont prises pour protéger le public.

Faits en bref

  • Le 17 octobre, le gouvernement du Canada a commencé à faire faire des exercices à ses équipes d’intervention rapide contre le virus Ebola pour faire en sorte que le Canada soit prêt à réagir dans l’éventualité d’un premier cas de maladie à virus Ebola au Canada.
  • L’Agence a expédié 800 fioles de son vaccin expérimental contre la maladie à virus Ebola à l’Organisation mondiale de la santé, l’organisme international de coordination de la lutte contre la maladie à virus Ebola, afin que le vaccin puisse être utilisé comme ressource internationale.
  • À ce jour, le Canada a consacré 65 millions de dollars au soutien des interventions humanitaires et de sécurité visant à lutter contre la propagation de la maladie à virus Ebola en Afrique de l’Ouest.
  • Il n’y a pas de vols directs entre les pays touchés et le Canada. Quiconque se rend au Canada après avoir visité les pays touchés doit se soumettre à une évaluation de santé obligatoire effectuée par un agent de quarantaine de l’Agence de la santé publique du Canada.
  • Le 12 septembre, le gouvernement du Canada a publié des lignes directrices (recommandations) concernant la maladie à virus Ebola pour les travailleurs de la santé.

Citations

« La réunion d’aujourd’hui avait pour but de faire en sorte que nous, en tant que ministres de la Santé, travaillons tous ensemble à échanger des informations et des pratiques exemplaires au nom de tous les Canadiens. Notre priorité principale consiste à faire en sorte que les Canadiens soient protégés. Nous continuerons à travailler avec nos partenaires du Canada et du monde entier pour effectuer le suivi de cette épidémie et assurer une réponse appropriée. »

L’honorable Rona Ambrose
Ministre de la Santé

« Tous les ordres de gouvernement et le secteur de la santé travaillent ensemble à faire en sorte que le Canada soit bien protégé et préparé dans l’éventualité d’un cas de maladie à virus Ebola au Canada. Les réunions comme celle-ci sont essentielles aux échanges d’information, à la détermination de la voie à suivre et au renforcement de nos partenariats en santé publique déjà solides avec les provinces et les territoires. »

Dr Gregory Taylor
Administrateur en chef de la santé publique du Canada

« Aujourd’hui, les ministres de la Santé de tout le pays se sont réunis pour discuter des mesures nationales de préparation à une éclosion de maladie à virus Ebola. Nous savons tous à quel point il est important de travailler en collaboration sur cette question et je suis très satisfait de la façon dont la réunion d’aujourd’hui s’est passée. Nous avons discuté des questions principales, y compris le transport des cas soupçonnés possibles et la meilleure façon de gérer les fournitures. Je tiens à assurer à tous les Canadiens que les autorités sanitaires de tout le pays ont des plans d’intervention en place pour l’éventualité peu probable où il y aurait des cas ici et que ces plans sont continuellement surveillés pour faire en sorte qu’ils soient mis à jour en tenant compte de l’information la plus récente.»

Terry Lake
Ministre de la Santé de la Colombie-Britannique

Produits connexes

Feuille de renseignements – Maladie à virus Ebola

Liens associés

L'équipe d'intervention rapide contre le virus Ebola s'entraîne à se déployer en réponse à un cas simulé de maladie à virus Ebola.

Le gouvernement du Canada expédie le vaccin contre le virus Ebola à l'Organisation mondiale de la Santé.

Personnes-ressources

Michael Bolkenius
Cabinet de l'honorable Rona Ambrose
Ministre fédérale de la Santé
613-957-0200

Relations avec les médias
Agence de la santé publique du Canada
613-957-2983


Recherche d'information connexe par mot-clés

Agence de santé publique du Canada Santé et sécurité

Date de modification :