Communiqué de presse Article provenant de  Agence de santé publique du Canada

Archivé - La ministre de la Santé dévoile un plan de lutte contre la résistance aux antimicrobiens au Canada

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Le Canada se concentre sur la surveillance, la gérance et l’innovation

L’honorable Rona Ambrose, ministre de la Santé, a communiqué aujourd’hui le document Utilisation des antimicrobiens et résistance aux antimicrobiens au Canada : Un cadre d’action fédéral du gouvernement du Canada. L’usage excessif et abusif d’antimicrobiens peut entraîner des problèmes de santé publique. Lorsque les antimicrobiens ne sont pas utilisés correctement, les infections dues aux bactéries, aux virus, aux champignons et aux parasites peuvent acquérir une résistance au traitement et continuer de nous infecter, nous et nos familles.  Pour protéger notre santé, il est important de prendre le temps d’améliorer nos connaissances sur la résistance aux antimicrobiens.

Le Cadre d’action souligne les mesures nécessaires pour traiter le problème de l’utilisation des antimicrobiens et de la résistance à ces antimicrobiens de manière à protéger la population canadienne, nos animaux, ainsi que la sûreté de nos aliments. Le Cadre de travail présente trois axes stratégiques : la surveillance, la gérance et l’innovation. Il dévoile également quatre mesures de suivi prioritaires :

  • Établir et renforcer les systèmes de surveillance;
  • Renforcer la promotion de l’utilisation appropriée des antimicrobiens;
  • Collaborer avec les partenaires pour renforcer le cadre réglementaire relatif aux médicaments vétérinaires et aux aliments médicamenteux pour les animaux;
  • Promouvoir l’innovation dans la recherche et développement sur de nouveaux médicaments antimicrobiens et des solutions de rechange, de nouveaux tests diagnostics et des moyens de contrer l’apparition et la propagation de la résistance.

L’Agence de la santé publique du Canada a dirigé l’élaboration du cadre d’action en collaboration avec Santé Canada, avec l’Agence canadienne d’inspection des aliments, avec les Instituts de recherche en santé du Canada et avec Agriculture et Agroalimentaire Canada.

Pour consulter le cadre d’action, visitez le site www.canada.ca/antibiotiques.

Faits en bref

  • La résistance aux antimicrobiens apparaît lorsque les bactéries connaissent des changements qui font diminuer, voire annulent totalement l’efficacité des antibiotiques utilisés pour les traiter.
  • Cette résistance survient de façon naturelle, mais l’un des facteurs principaux qui contribuent à sa croissance est l’utilisation excessive ou abusive des antibiotiques.
  • La résistance est un mécanisme de défense des bactéries qui leur permet de survivre et de se multiplier, même en présence d’antibiotique. En cas d’infection causée par une bactérie résistante, les antibiotiques qui permettaient de soigner l’infection auparavant ne fonctionnent plus, car cette bactérie peut désormais résister au traitement.
  • Il y a d’autres facteurs qui contribuent à la résistance aux antimicrobiens, comme l’utilisation d’antibiotiques alors qu’ils ne sont pas nécessaires, le non-respect des prescriptions d’antibiotiques, l’automédication ou l’échange d’antibiotiques, ainsi que les traitements antibiotiques de masse et à long terme des animaux destinés à l’alimentation pour favoriser leur croissance ou prévenir les maladies.
  • Le Cadre d’action présente une réponse fédérale coordonnée face à la résistance aux antimicrobiens au Canada, tout en sachant que nous partageons avec beaucoup d’autres la responsabilité de contrer cette menace pour la santé mondiale.
  • Le Cadre d’action correspond aux objectifs de la résolution de la 67e Assemblée mondiale de la Santé sur la résistance aux antimicrobiens, et des mesures similaires sont également en cours dans d’autres pays.
  • La surveillance comprend la détection et le contrôle des tendances et des menaces en vue d’élaborer des stratégies pour réduire les risques et les répercussions de la résistance aux antimicrobiens.
  • La gérance en matière d’antimicrobiens consiste à conserver l’efficacité des traitements existants à l’aide de lignes directrices sur la prévention et le contrôle des infections, de l’éducation, de sensibilisation, de règlements et de supervision.
  • L’innovation concerne la création de nouvelles solutions pour contrebalancer la perte d’efficacité des antimicrobiens au moyen de la recherche et développement. 

Citations

« La résistance aux antimicrobiens est un problème croissant pour la santé et nous devons tous réunir nos efforts pour en réduire les risques. En appliquant ce Cadre d’action fédéral, nous suivrons une démarche coordonnée et collaborative qui permettra de diminuer les risques de résistance aux antimicrobiens et de protéger la santé et la sécurité de tous les Canadiens. »
Rona Ambrose
Ministre de la Santé

Personnes-ressources

Michael Bolkenius
Cabinet de l’honorable Rona Ambrose
Ministre fédérale de la Santé
613-957-0200

Relations avec les médias
Agence de la santé publique du Canada
613-957-2983


Recherche d'information connexe par mot-clés

Agence de santé publique du Canada Santé et sécurité

Date de modification :