Communiqué de presse Article provenant de  Sécurité publique Canada

Archivé - Le ministre Blaney souligne l'importance de la collaboration à l'occasion du symposium sur les tremblements de terre.

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Le Bureau de l’assurance du Canada rassemble des experts pour discuter des pratiques exemplaires.

Le 15 octobre 2014    Vancouver (C.-B.)    Sécurité publique Canada

À l’occasion du symposium « Preparing Canada for an Earthquake – a National Conversation » du Bureau de l’assurance du Canada sur la préparation aux tremblements de terre, l’honorable Steven Blaney, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile du Canada, a demandé à tous les paliers du gouvernement, à l’industrie, aux universitaires et au public de travailler ensemble sur les stratégies de préparation aux tremblements de terre.

Se préparer pour un tremblement de terre signifie agir dès maintenant pour bâtir des collectivités résilientes qui peuvent mieux résister aux conséquences des catastrophes naturelles et des autres situations d’urgence et se rétablir plus rapidement.

Faits en bref 

  • Le gouvernement du Canada travail en collaboration avec l’équipe de planification des tremblements de terre de la Colombie-Britannique afin de mettre à jour le protocole en cas de tremblements de terre qui définit clairement les rôles et les responsabilités du gouvernement fédéral.
  • Ce protocole définit les types d’appui qui seront offerts à l’échelle des ministères fédéraux et à quel moment les compétences peuvent s’attendre à recevoir cet appui, ce qui aidera à faciliter la planification à tous les ordres du gouvernement. Ce travail peut être utilisé pour faciliter la planification des interventions en cas d’urgence dans les régions à risques de l’ensemble du pays.
  • Dans le Plan d’action économique de 2014, notre gouvernement a affecté 11,4 millions de dollars sur cinq ans à Ressources naturelles Canada afin d’améliorer le système de surveillance sismique, y compris des technologies plus avancées qui fournissent des alertes publiques en temps opportun dans les régions urbaines et à risques élevés.
  • Dans le Plan d’action économique de 2014, nous avons versé 200 millions de dollars sur cinq ans, à compter de 2015-2016, pour mieux protéger les Canadiens et leurs domiciles au moyen d’un Programme national d’atténuation des catastrophes. La gestion des urgences est une responsabilité partagée par les provinces et les territoires et un programme national d’atténuation des catastrophes est un pas important vers une approche proactive et viable.

Citations
« Notre gouvernement travaille de près avec les responsables de la planification en cas d’urgence pour améliorer la préparation et les interventions en cas de catastrophes naturelles, y compris les tremblements de terre. 

L’approche évolutive du Canada, en matière de gestion des situations d’urgence, signifie que notre gouvernement abandonne un modèle réactif pour adopter un modèle qui nous permet de mieux déterminer les risques associés aux catastrophes naturelles, et de prendre des mesures pour éliminer ou réduire ces risques et leurs incidences avant qu’une catastrophe n’ait lieu. »

— L’honorable Steven Blaney, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile

« Le Bureau de l’assurance du Canada a le plaisir de rassembler des dirigeants des secteurs privé et public pour renforcer la résilience du Canada au risque de tremblement de terre.

Cet événement vise à nous faire collaborer pour trouver des solutions efficaces. Nous savons que notre pays est sujet aux tremblements de terre et nous devons continuer à sensibiliser le public au risque considérable pour les Canadiens. Nous devons être prêts sur le plan physique et financier. Ce symposium est une première étape importante. »

— Don Forgeron, président-directeur général, Bureau de l’assurance du Canada

Personne-ressource

Jason Tamming
Attaché de presse
Cabinet du ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile
613-991-2924

Relations avec les médias
Sécurité publique Canada
613-991-0657

 

Suivez Sécurité publique Canada sur Twitter (@Securite_Canada).

Pour de plus amples renseignements, consultez le site Web http://www.publicsafety.gc.ca/.


Recherche d'information connexe par mot-clés

Sécurité publique Canada Santé et sécurité

Date de modification :