Communiqué de presse Article provenant de  Agence de santé publique du Canada

Archivé - Le gouvernement du Canada annonce l'envoi en Afrique de l'Ouest d'un second laboratoire mobile et d'une seconde équipe qui se joindront à la lutte contre l'épidémie de maladie à virus Ebola.

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Le 4 octobre 2014 - Ottawa (Ontario) - Agence de la santé publique du Canada

L'honorable Rona Ambrose, ministre de la Santé, et le Dr Gregory Taylor, administrateur en chef de la santé publique du Canada, ont annoncé l'envoi d'une seconde équipe de laboratoire mobile en Afrique de l'Ouest.

Aujourd'hui, l'Agence de la santé publique du Canada  a envoyé en Sierra Leone un second laboratoire mobile et deux autres chercheurs scientifiques de l'Agence qui se joindront à son équipe qui se trouve déjà sur le terrain à Kailahun ; un troisème chercheur scientifique quittera mardi.

Une équipe de laboratoire mobile continuera à fournir un soutien au diagnostic rapide pour aider les travailleurs de la santé locaux à diagnostiquer rapidement la présence de la maladie à virus Ebola. La seconde équipe de laboratoire mobile travaillera avec Médecins Sans Frontières (MSF) pour surveiller l'efficacité des procédures de prévention de l'infection comme l'utilisation des stations pour le lavage des mains, des masques faciaux et des sites d'élimination et empêcher le virus Ebola de continuer à se propager.

Le soutien d'un laboratoire sur place qui produit des résultats en quelques heures seulement est essentiel à une lutte efficace contre une épidémie de maladie à virus Ebola car il permet d'isoler les cas de maladie à virus Ebola et d'administrer des soins aux patients plus rapidement.

De plus, lors de leur réunion récente à Banff en Alberta, les ministres fédéral, provinciaux et territoriaux de la Santé ont approuvé l'Entente multilatérale sur l'échange de renseignements (EMER) qui améliore notre capacité à faire face à des événements de santé publique urgents comme l'épidémie de maladie à virus Ebola et à planifier pour protéger la santé et la sécurité des Canadiens en nous permettant d'échanger en temps opportun des renseignements sur la santé publique entre les administrations.

Faits en bref

  • Le gouvernement du Canada fournit un soutien de laboratoire pour la lutte contre cette épidémie de maladie à virus Ebola depuis juin 2014.
  • Le total de chercheurs scientifiques de l’Agence sur le terrain s’avérera être un total de quatre, deux pour chaque laboratoire, en rotation régulière.
  • Le Dr Gary Kobinger de l'Agence se trouve en ce moment en République démocratique du Congo pour fournir des directives et un soutien pour la lutte contre l'épidémie de maladie à virus Ebola.
  • Il n'y a jamais eu de cas de maladie à virus Ebola au Canada et le risque pour les Canadiens demeure faible.
  • Le virus Ebola ne se transmet pas facilement d'une personne à une autre. Il se transmet par contact direct avec des liquides corporels infectés, et non par simple contact.
  • Le gouvernement du Canada a mis en place au Canada un certain nombre de systèmes pour identifier et prévenir la propagation des maladies infectieuses graves comme la maladie à virus Ebola. Ils consistent entre autres à assurer une surveillance et un suivi continuels des maladies infectieuses dans tout le Canada et à administrer la Loi sur la mise en quarantaine à tous les points d'entrée au Canada, 24 heures par jour et sept jours par semaine.
  • Le gouvernement du Canada a aussi fait don de 800 à 1 000 fioles de son vaccin expérimental contre la maladie à virus Ebola et d'équipement de protection individuelle. Les Canadiens qui voyagent à l'étranger sont encouragés à consulter les Conseils de santé aux voyageurs sur l'épidémie de maladie à virus Ebola.

Citations

« Le Canada est bien préparé et a mis en place un certain nombre de systèmes pour identifier et prévenir la propagation des maladies infectieuses graves comme la maladie à virus Ebola ici au pays. Notre gouvernement continuera à faire en sorte que les Canadiens soient protégés et en sécurité et que nous continuions à participer à la lutte contre cette épidémie dévastatrice. Les Canadiens peuvent être fiers des efforts que nous faisons pour contribuer à la lutte contre cette épidémie. L'annonce de l'envoi d'un second laboratoire mobile et d'une seconde équipe qui a été faite aujourd'hui est un autre exemple des mesures que nous prenons. »
L'honorable Rona Ambrose,
Ministre de la Santé

« Les maladies infectieuses ne respectent pas les frontières. Cette équipe de laboratoire mobile fournira une capacité de pointe essentielle à notre équipe qui se trouve déjà sur le terrain et aidera nos partenaires étrangers à enrayer la propagation de cette maladie mortelle. »
Dr Gregory Taylor
Administrateur en chef de la santé publique du Canada

Produits connexes

Photo

Légende : Exemple de laboratoire mobile utilisé sur le terrain par les chercheurs scientifiques de l'Agence de la santé publique du Canada dans la lutte contre l'épidémie de maladie à virus Ebola.

- 30 -

Personnes-ressources

Michael Bolkenius
Cabinet de l'honorable Rona Ambrose
Ministre fédérale de la Santé
613-957-0200

Relations avec les médias
Agence de la santé publique du Canada
613-957-2983


Recherche d'information connexe par mot-clés

Agence de santé publique du Canada Santé et sécurité

Date de modification :