Communiqué de presse Article provenant de  Agence de santé publique du Canada

Archivé - Le gouvernement du Canada contribue aux efforts internationaux pour renforcer la sécurité sanitaire mondiale

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Mesure coordonnée pour prévenir, détecter les éclosions de maladies infectieuses et y répondre

L’honorable Rona Ambrose, ministre de la Santé, s’est engagée à poursuivre les efforts pour accroître la sécurité sanitaire mondiale lors de la réunion du Programme de sécurité sanitaire mondiale (GHSA) à Washington. Des ministres et des représentants de plus de 50 pays se sont réunis à la Maison Blanche afin de discuter des prochaines mesures à prendre pour assurer la sécurité sanitaire mondiale à long terme, et de discuter des efforts mondiaux pour lutter contre la crise actuelle liée au virus Ebola en Afrique de l’Ouest.

Le gouvernement du Canada, de concert avec les pays membres du GHSA, s’est engagé à prendre des mesures concrètes pour augmenter et perfectionner certains domaines de travail au cours des cinq prochaines années. Ces domaines de travail prioritaires comprennent la prestation d’un soutien technique continu en biosécurité, ainsi que dans les domaines de la résistance antimicrobienne (RAM), des contre-mesures médicales et du déploiement de personnel.

Le Canada a accepté de participer au Groupe directeur, composé de neuf pays, qui guidera les mesures du GHSA au cours des cinq prochaines années.

La ministre en a aussi profité pour rencontrer Sylvia Burwell, secrétaire  à la santé et aux services sociaux des États-Unis, pour discuter des priorités communes, notamment des efforts internationaux pour intervenir contre la crise Ebola.

Faits en bref

  • Le GHSA a été lancé par la Maison Blanche et l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) en février 2014 pour renforcer les mesures multisectorielles afin de prévenir et détecter l’émergence et la propagation de maladies infectieuses – qu’elles soient naturelles, accidentelles ou intentionnelles – et d’y répondre.
  • Le GHSA comprend plus de 50 pays et organisations internationales dont l’OMS, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, et l’Organisation mondiale de la santé animale.
  • Le gouvernement du Canada continue d’appuyer les efforts internationaux pour répondre à l’éclosion d’Ebola et pour accroître la capacité en matière de sécurité en Afrique de l’Ouest. Jusqu’à présent, le Canada a versé 35,39 millions de dollars pour appuyer l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et d’autres groupes dans leurs interventions humanitaires et sécuritaires afin de lutter contre la propagation du virus. Le Canada a aussi offert de fournir à l’OMS de l’équipement de protection individuelle d’une valeur de plus de 2,5 millions de dollars. Le Canada a aussi envoyé en Sierra Leone un laboratoire mobile, dont le personnel est composé d’employés de l’ASPC, qui fournit un soutien diagnostique en laboratoire sur le terrain. Il est ainsi possible de repérer rapidement les personnes infectées par le virus Ebola afin de prendre les mesures nécessaires pour protéger les malades et la collectivité.

Citation

« Le gouvernement est déterminé à travailler avec ses partenaires pour appuyer les efforts mondiaux visant à détecter, à écarter et à éliminer les menaces émergentes pour la sécurité sanitaire au moyen du Programme de sécurité sanitaire mondiale. Nous continuerons de collaborer avec nos partenaires internationaux pour prévenir les éclosions de maladies infectieuses, comme Ebola, et y faire face. » 
Rona Ambrose, ministre de la Santé

Liens associés

Programme de partenariat mondial du Canada

Agence de la santé publique du Canada : Biosécurité en laboratoire

The Global Health Security Agenda (en anglais seulement)

Résistance aux antimicrobiens

Maladie à virus Ebola

Personnes-ressources

Michael Bolkenius
Cabinet de l’honorable Rona Ambrose
Ministre fédérale de la Santé
613-957-0200

Relations avec les médias
Agence de la santé publique du Canada
613-957-2983


Recherche d'information connexe par mot-clés

Agence de santé publique du Canada Santé et sécurité

Date de modification :