Communiqué de presse Article provenant de  Agence spatiale canadienne

Archivé - Le gouvernement du Canada annonce un investissement pour le développement d'un système de cartographie innovateur pour le tout premier relevé planétaire des eaux de surface

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Le gouvernement du Canada appuie l'excellence dans un créneau technologique clé

Le 18 août 2014 - Georgetown (Ontario) - Agence spatiale canadienne

L'honorable Kevin Sorenson, ministre d'État aux Finances, et Michael Chong, député de Wellington–Halton Hills, ont annoncé aujourd'hui au nom de l'honorable James Moore, ministre de l'Industrie, que le Canada investira, par l'entremise de l'Agence spatiale canadienne, dans le développement d'une technologie novatrice qui jouera un rôle clé dans la production d'un premier relevé planétaire des eaux de surface.

L'entreprise Communications and Power Industries Canada Inc. (CPI Canada) de Georgetown, en Ontario, recevra un marché d'une valeur de 3,3 M$ pour développer un klystron à interaction élargie (EIK), soit un équipement de satellite radar qui générera les pulsations hyperfréquences nécessaires à la collecte de données à la surface des eaux. L'investissement aidera aussi à assurer des emplois de haute technologie et à promouvoir la croissance économique. Les données générées permettront par ailleurs une gestion plus efficace des ressources en eau douce du Canada, la prévision d'inondations et la prévention des dommages coûteux liés aux inondations et à la sécheresse.

La mission Surface Water and Ocean Topography (SWOT) observera 90 % de la superficie du globe en vue de l'étude des lacs, des rivières, des réservoirs et des océans de la planète. Les données fournies par SWOT pourraient permettre d'améliorer la prestation de nombreux services liés à l'eau au Canada, y compris les prévisions météorologiques et les systèmes d'annonce de crue, et de recueillir des mesures de l'eau des lacs et des rivières dans le Nord canadien pour lesquels il n'en existe aucune pour le moment.

Grâce à ce projet, le gouvernement du Canada appuie l'excellence dans un créneau technologique clé et positionne le secteur privé canadien à l'avant-scène des activités spatiales, satisfaisant ainsi à des principes clés du Cadre de la politique spatiale du Canada annoncé le 7 février dernier par l'honorable James Moore, ministre de l'Industrie.

Faits en bref

  • L'information recueillie par SWOT viendra répondre aux besoins du Canada en matière de données haute résolution sur nos voies navigables et les océans.
  • Le lancement de SWOT est actuellement prévu pour 2020.
  • La mission SWOT dressera l'inventaire de plus d'un million de lacs et de plans d'eau et déterminera le débit des principaux fleuves et des grandes rivières de la Terre. Aujourd'hui, seulement 15 % des lacs de la planète sont mesurés depuis l'espace.
  • La mission SWOT mesurera la surface des océans à une résolution dix fois supérieure à celle offerte par les systèmes spatiaux actuels. Cette percée permettra aux scientifiques d'étudier des phénomènes à petite échelle qui sont à la base de l'échange de chaleur et de carbone entre les océans et l'atmosphère.
  • La NASA et le Centre national d'études spatiales (CNES) élaborent conjointement la mission SWOT, avec la contribution sollicitée de l'ASC.

Citations

« Le gouvernement du Canada est fier d'appuyer cette innovation de classe mondiale qui nous fournira de l'information de grande valeur sur les eaux de notre vaste pays. Une meilleure connaissance de nos ressources permettra une gestion plus efficace de nos réserves en eaux tout en nous permettant de prévoir les inondations potentielles et de prévenir des dommages coûteux liés aux inondations et à la sécheresse. »

- Kevin Sorenson, ministre d'État aux Finances, au nom de James Moore, ministre de l'Industrie

« Pour le Canada, qui est bordé par trois océans et compterait trois millions de lacs d'eau douce selon les estimations, il est évident que la participation au programme SWOT est pleine de bon sens. Cette importante innovation développée ici même à Georgetown jouera un rôle clé dans la mission SWOT et pourrait nous permettre de mieux comprendre comment gérer l'une des ressources les plus importantes de notre planète. Dans le cas du Canada tout particulièrement, cette mission nous offrira des données nouvelles et précieuses sur les nombreux lacs du Nord dont la plupart n'ont pas été étudiés jusqu'ici. »

- Michael Chong, député de Wellington-Halton Hills

- 30 -

Contacts médias

Relations avec les médias
Agence spatiale canadienne
Téléphone : 450-926-4370
Courriel : media@asc-csa.gc.ca

Site Web : www.asc-csa.gc.ca
Twitter : @asc_csa
Suivez-nous dans les médias sociaux!


Recherche d'information connexe par mot-clés

Agence spatiale canadienne Sciences et technologie

Date de modification :