Communiqué de presse Article provenant de  Agence de santé publique du Canada

Archivé - La ministre Ambrose assistera à la 20e Conférence internationale sur le sida en Australie

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Tirer parti des réussites et explorer de nouvelles façons de trouver un remède contre le VIH/sida

18 juillet  2014 Ottawa

L'honorable Rona Ambrose, ministre de la Santé, sera à Melbourne la semaine prochaine à l'occasion de la 20e Conférence internationale sur le sida. Le Canada apporte de nombreuses contributions importantes dans les domaines des lignes directrices relatives au traitement et au dépistage, de la recherche de vaccins, de la mise au point d'un vaccin et des partenariats internationaux pour combattre cette maladie mortelle. La Conférence est une occasion pour le Canada d'intensifier sa collaboration avec des spécialistes, des chercheurs, des décideurs et des gens de partout au monde déterminés à s'occuper du VIH/sida en vue de faire progresser la recherche novatrice visant à trouver un remède et d'améliorer les efforts de prévention, le diagnostic, le traitement et les soins pour les personnes vivant avec le VIH/sida.

Lorsqu'elle sera à Melbourne, la ministre Ambrose visitera les Victorian Aboriginal Health Services pour connaître le travail que fait l'organisme pour offrir un éventail de services (médicaux, dentaires et sociaux) à la population aborigène de l'Australie.

La ministre et les chercheurs canadiens se rendront aussi au Burnet Institute pour en savoir plus sur ses travaux de recherche sur le VIH/sida et la santé publique, et pour faire part des progrès canadiens en recherche.

À la Conférence, la ministre rencontrera ses homologues d'autres pays pour discuter de leurs efforts par rapport au VIH/sida et à d'autres priorités communes en santé. Elle rencontrera aussi des partenaires canadiens et internationaux relativement à la réponse du Canada au VIH/sida, y compris :

  • le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/SIDA (ONUSIDA);
  • le Groupe de travail international autochtone sur le VIH et le sida;
  • le Conseil national autochtone sur le VIH/sida;
  • des organisations de la société civile canadienne.

Faits en bref

  • La 20e  Conférence internationale sur le sida a lieu à Melbourne, en Australie, du 20 au 25 juillet 2014. Cette année, le thème de la conférence est « Accélérer le rythme » afin de rappeler qu'il est nécessaire de tirer parti des récents élans de dynamisme et d'optimisme pour veiller à ce que le VIH demeure au haut de l'ordre du jour mondial et pour accélérer la cadence dans le but ultime d'inverser la trajectoire de l'épidémie.

  • Le Canada est heureux d'appuyer la 2014 International Indigenous Pre-conference on HIV and AIDS: Our Story, Our Time, Our Future au moyen de son partenariat avec le Réseau canadien autochtone du sida. Cette conférence préparatoire est une occasion de souligner le contexte autochtone en matière de VIH/sida et fournit l'occasion aux participants d'apprendre les uns des autres, d'échanger des idées et de rentrer chez eux avec une détermination renouvelée pour combattre les VIH/sida chez les peuples autochtones.

  • Le Canada est fier d'être un joueur actif de la lutte contre le VIH et le sida sur de nombreux fronts. Au moyen de l'Initiative fédérale de lutte contre le VIH/sida au Canada et de l'Initiative canadienne de vaccin contre le VIH, le Canada investit cette année plus de 86 millions de dollars et a investi plus de 700 millions de dollars depuis 2006 pour lutter contre le VIH et le sida.

  • L'Agence de la santé publique du Canada a diffusé son Guide pour le dépistage et le diagnostic de l'infection par le VIH aux professionnels de la santé de partout au pays l'an dernier. L'objectif du Guide est de rendre le dépistage du VIH accessible à davantage de personnes dans le cadre des soins médicaux courants afin que les personnes qui autrement ne se sauraient pas infectées puissent obtenir des traitements et prendre des mesures pour prévenir la propagation de l'infection.

  • Par l'entremise du ministère des Affaires étrangères, du Commerce et du Développement, les efforts mondiaux du Canada en matière de VIH/sida sont axés sur le renforcement des systèmes de santé, sur la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants ainsi que sur les investissements en prévention et en traitement du VIH/sida. À titre d'exemple, le Canada est un fervent partisan du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme depuis sa création en 2002. Le Canada est heureux d'augmenter sa contribution de 20 % pour la période de 2014 à 2016 et est fier d'avoir contribué à ce que le Fonds mondial a accompli : veiller à ce que 6,1 millions de personnes reçoivent en ce moment des traitements antirétroviraux contre le sida qui sauvent des vies.

  • Le premier ministre a tenu à Toronto du 28 au 30 mai 2014 le sommet international Sauvons chaque femme, chaque enfant : Un objectif à notre portée. Lors de ce sommet, le Canada s'est engagé à verser un soutien de 3,5 milliards de dollars pour la période 2015-2020 et à fournir un nouvel élan international pour l'avancement de la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants à titre de priorité mondiale au-delà de 2015. La contribution du Canada continuera de cibler les façons les plus efficaces de réduire le nombre de décès de mères et d'enfants, et ce, en accordant la priorité à trois secteurs de programmes : le renforcement des systèmes de santé, l'amélioration de l'alimentation et l'allégement du fardeau imposé par les principales maladies, dont le sida.

Citations

“Nous offrons nos plus sincères condoléances aux familles, aux proches et aux collègues éprouvés par la tragédie du vol MH17 de Malaysian Airlines. Nous avons appris que de nombreuses personnes à bord se dirigeaient vers la Conférence internationale sur le sida. Nous ne les oublierons pas alors que nous poursuivons le combat contre cette maladie.”

L’honorable Rona Ambrose
Ministre de la Santé

“Je suis fière de prendre part à la 20e Conférence internationale sur le sida. Il s'agit d'une occasion précieuse de tirer parti de nos réalisations, de partager ce que nous avons appris et d'explorer de nouvelles façons de renforcer les capacités là où il le faut afin que nous puissions mettre fin à cette épidémie en travaillant ensemble à l'échelle internationale en vue de trouver un remède. ”

L’honorable Rona Ambrose
Ministre de la Santé

Liens associés

Personnes-ressources

Michael Bolkenius
Cabinet de la ministre de la Santé
613-957-0200

Relations avec les médias
Agence de la santé publique du Canada
613-957-2983


Recherche d'information connexe par mot-clés

Agence de santé publique du Canada Information et communication

Date de modification :