Communiqué de presse Article provenant de  Commission canadienne de sûreté nucléaire

Archivé - La CCSN renouvelle le permis de réacteur nucléaire de l'Université McMaster

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Le 27 juin 2014, Ottawa (Ontario)  

À la suite d'une audience publique, la Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN) a annoncé aujourd'hui sa décision de renouveler le permis d'exploitation d'un réacteur nucléaire non producteur de puissance de l'Université McMaster – soit pour le réacteur nucléaire McMaster (RNM). Le permis sera valide du 1er juillet 2014 au 30 juin 2024.

Pour rendre sa décision, la Commission a étudié les renseignements présentés lors d'une audience publique tenue le 8 mai 2014 à Ottawa (Ontario). Durant l'audience, la Commission a reçu et examiné les mémoires de l'Université McMaster et de trois intervenants, ainsi que les recommandations du personnel de la CCSN.

Le personnel de la CCSN présentera à la Commission des rapports annuels sur le rendement du RNM, dans le cadre des rapports annuels sur le rendement des installations de recherche nucléaire au Canada. De plus, la Commission a accepté la garantie financière révisée pour le déclassement du RNM.

Le Compte rendu des délibérations et des décisions est disponible sur demande; il suffit de communiquer avec le Secrétariat de la Commission. Il sera affiché sur le site Web de la CCSN dans les deux langues officielles à une date ultérieure. Pour obtenir les transcriptions de l'audience, visitez le site Web de la CCSN (suretenucleaire.gc.ca) ou communiquez avec la CCSN. La webdiffusion de l'audience est aussi archivée sur le même site pendant 90 jours.

La CCSN réglemente l'utilisation de l'énergie et des matières nucléaires afin de préserver la santé, la sûreté et la sécurité des Canadiens, de protéger l'environnement, de respecter les engagements internationaux du Canada à l'égard de l'utilisation pacifique de l'énergie nucléaire, et d'informer objectivement le public sur les plans scientifique ou technique ou en ce qui concerne la réglementation.

En bref

  • Le RNM est entré en service en 1959. Il s'agissait du premier réacteur de recherche universitaire du Commonwealth.
  • Le RNM est un réacteur de type piscine, avec un noyau fonctionnant avec du combustible d'uranium enrichi, modéré et refroidi à l'eau ordinaire.
  • L'installation appuie la recherche et les activités menées en physique nucléaire, en biologie, en chimie, en sciences de la terre, en médecine, en radiographie par neutron et en médecine nucléaire.
  • Parmi les applications types en radiographie par neutron mises en œuvre au RNM, mentionnons la mise à l'essai d'aubes de turbine utilisées dans des moteurs d'aéronefs et la détection de corrosion des composants d'aéronefs.

Research Reactors

Information connexe

Information

Aurèle Gervais
Responsable des relations avec les médias et les collectivités
Commission canadienne de sûreté nucléaire
613-996-6860
1-800-668-5284
mediarelations@cnsc-ccsn.gc.ca


Recherche d'information connexe par mot-clés

Commission canadienne de sûreté nucléaire Sciences et technologie Santé et sécurité

Date de modification :