Communiqué de presse Article provenant de  Diversification de l'économie de l'Ouest Canada

Archivé - Le secteur de la nanotechnologie de l'Alberta reçoit un appui du gouvernement Harper

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Le 20 juin 2014 – Edmonton (Alberta) – Diversification de l'économie de l'Ouest Canada

Documentation connexe : Galerie de photos

Aujourd'hui l'honorable Michelle Rempel, ministre d'État chargée de la Diversification de l'économie de l'Ouest canadien, a annoncé une contribution de 1,1 million de dollars pour faire progresser les technologies informatiques de pointe conçues à l'échelle atomique.

Les fonds fédéraux aideront l'Université de l'Alberta à acheter un microscope à balayage à effet tunnel à ultra-haute résolution qui permettra aux chercheurs et aux scientifiques de l'Ouest canadien et d'autres pays d'analyser la dynamique et les nanostructures des électrons à l'échelle atomique. Premier du genre en Amérique du Nord, le microscope pourrait transformer de façon importante l'industrie des semi-conducteurs, car les résultats de la recherche contribuent au prototypage et à la commercialisation de dispositifs et d'applications industrielles informatiques consommant peu d'énergie et fonctionnant à basse température.

Le projet devrait renforcer encore plus la position concurrentielle du Canada dans les différents secteurs de la chaîne de valeur du domaine électronique, dont la microélectronique, les technologies de l'information et des communications et les secteurs de l'aérospatiale et de la défense. Il permettra aussi aux étudiants de cycles supérieurs d'acquérir une solide base de connaissances et de l'expérience pratique afin de devenir des professionnels qualifiés et compétents au sein de la main-d'œuvre actuelle.

Faits en bref

  • La fabrication et la vente de microprocesseurs constituent une industrie internationale représentant de nombreux milliards de dollars qui atteint les limites requises pour satisfaire les attentes du marché en matière d'amélioration continue des capacités informatiques.
  • Si des technologies faites de nanocircuits pouvaient être commercialisées avec succès en utilisant les connaissances développées à l'Université de l'Alberta, une nouvelle industrie pourrait voir le jour grâce aux ressources de l'Alberta.

Citations

« Notre gouvernement est conscient de l'importance d'orienter la recherche universitaire en nanotechnologie vers la mise au point d'applications industrielles qui sont utiles aux entreprises de l'Ouest canadien. Notre investissement, qui est assorti d'un appui financier du Conseil national de recherches, permettra de mobiliser d'autres investissements et aidera à promouvoir des produits novateurs et à créer de nouveaux emplois et de nouvelles perspectives économiques. »

- Michelle Rempel, ministre d'État chargée de la Diversification de l'économie de l'Ouest canadien

« Nous sommes très fiers de l'excellent travail de Robert Wolkow, Ph.D., et de son équipe, qui ont su appliquer un vaste éventail d'avancées scientifique dans la mise au point de dispositifs électroniques novateurs consommant peu d'énergie. Le microscope très perfectionné acheté grâce à la contribution fédérale annoncée aujourd'hui ne fera pas qu'améliorer ce travail : il aidera à positionner la réputation de l'Alberta comme l'un des pôles de recherche en nanosciences les plus innovateurs au monde. Les travaux de Robert Wolkow et de son équipe montrent comment une recherche et une découverte élémentaires peuvent conduire à des innovations qui sont bénéfiques à la société. C'est grâce à des partenariats solides comme celui souligné aujourd'hui que ce type d'avancée est possible. »

- Lorne Babiuk, Ph.D., vice-président à la recherche, Université de l'Alberta

« Dans le contexte commercial actuel, chaque entreprise, petite ou grande, doit viser à devenir la plus performante au monde. Vous n'avez pas le choix. À QSI, nous axons nos efforts sur cette voie en ajoutant une valeur commerciale à la recherche qui est la meilleure au monde. Les instruments comme celui-ci permettent aux chercheurs de l'Alberta de demeurer à la pointe du progrès et à notre entreprise de rivaliser sur les marchés internationaux. »

- Ken Gordon, président-directeur général, Quantum Silicon Inc.

Liens additionnels

Personnes-ressources

Emily Goucher
Cabinet de la ministre
Diversification de l’économie de l’Ouest Canada
Téléphone : 613-954-8097

Paul Oss
Agent des affaires publiques
Alberta Innovation and Advanced Education
Téléphone : 780-427-0038

Ken Gordon
Directeur général
Quantum Silicon Inc.
Téléphone : 780-641-1963

Sandra Robertson
Directrice, Communications
Faculté des sciences, Université de l’Alberta
Téléphone : 780-492-6226

Numéro sans frais de DEO : 1-888-338-9378
Téléimprimeur (ATS) : 1-877-303-3388
Site Web de DEO : www.wd-deo.gc.ca.
Inscrivez-vous à notre service d’envoi de communiqués afin de vous tenir au courant des dernières activités de DEO. Suivez-nous sur Twitter à @DEO_Canada.


Recherche d'information connexe par mot-clés

Diversification de l'économie de l'Ouest Canada Sciences et technologie Information et communication Éducation et formation Économie et industrie

Date de modification :