Communiqué de presse Article provenant de  Innovation, Sciences et Développement économique Canada

Archivé - De passage à Halifax, le ministre Moore discute de l'élimination des obstacles au commerce intérieur

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Souligne l'importance, pour les entreprises et les consommateurs canadiens, d'un commerce intérieur ouvert et efficace

Le 19 juin 2014 – Halifax (Nouvelle-Écosse) – Industrie Canada

Le ministre de l'Industrie James Moore était de passage à Halifax, dans le cadre de sa tournée nationale visant à amener les entreprises, les consommateurs et la population canadienne à se rallier au plan du gouvernement d'abolir les obstacles au commerce intérieur qui paralysent l'économie nationale et nuisent aux entreprises et aux consommateurs canadiens.

S'adressant à la Chambre de commerce de Halifax, le ministre Moore a rappelé que le Canada était une nation de libre échange, mais que les progrès en matière de commerce intérieur n'allaient malheureusement pas de pair avec les succès de nos accords internationaux. Le ministre a souligné le fait qu'il ne devrait pas être plus facile de négocier avec nos partenaires étrangers que sur notre propre territoire. Il a tenu à préciser que le gouvernement Harper entend travailler avec les provinces et les territoires dans le but d'examiner les changements à apporter à l'Accord sur le commerce intérieur démodé pour qu'il reflète davantage le contexte économique mondial actuel.

Le ministre Moore a aussi rencontré son homologue provincial de la Nouvelle-Écosse et des dirigeants d'entreprises locales avec qui il a parlé de questions relatives au commerce intérieur régional, comme la reconnaissance interprovinciale des titres de compétence. Il s'agit là d'un enjeu pour les apprentis, notamment ceux de la Nouvelle-Écosse, puisque les programmes de formation professionnelle ne sont pas harmonisés au Canada atlantique ou ailleurs au pays.

Le ministre a aussi visité Garrison Brewing Co, une société de brasserie basée à Halifax, où on lui a parlé des défis auxquels l'entreprise fait face en raison des règlements provinciaux et lorsque vient le temps de vendre ses produits dans d'autres provinces.

Les faits en bref

  • L'Accord sur le commerce intérieur (ACI) est un accord intergouvernemental sur le commerce intérieur, qui vise à abolir les obstacles paralysants au commerce qui nuisent à notre économie.
  • Lorsque l'ACI a été adopté, il y a près de 20 ans, le Canada avait conclu des accords de libre-échange avec seulement cinq pays. Depuis, le Canada a conclu des accords de libre-échange avec 38 pays, qui représentent près de la moitié du marché mondial.
  • Près de 40 % des échanges commerciaux du Canada sont effectués à l'intérieur du pays.
  • La création d'un nouvel indicateur de commerce intérieur, tel qu'annoncé dans le Plan d'action économique de 2014, permettra de mettre en lumière les obstacles au commerce intérieur et d'aider les gouvernements à déterminer les secteurs prioritaires où des mesures doivent être prises.

Citations

« Les progrès dans le dossier de l'Accord sur le commerce intérieur sont beaucoup trop lents et ne sont pas suffisants pour préparer le Canada au contexte actuel de l'économie mondiale. Il ne devrait pas être plus facile de faire des échanges commerciaux avec d'autres pays qu'à l'intérieur de nos propres frontières. Les échanges qui ont eu lieu aujourd'hui à Halifax constituent une étape importante pour faire progresser cette question. Un Accord sur le commerce intérieur modernisé reflétera davantage notre contexte économique actuel. »

— Le ministre de l'Industrie, James Moore

« Garrison cherche à ouvrir de nouveaux marchés partout au pays; nous nous réjouissons donc de tous les efforts que déploie le gouvernement pour abolir les obstacles et soutenir la croissance et la diversité de l'industrie de la bière artisanale. Toute initiative qui permet d'offrir aux Canadiens plus de choix et d'options pour savourer leur bière artisanale favorite est la bienvenue pour nous. »

— Le président de Garrison Brewing, Brian Titus

« Les membres de la Chambre de commerce de Halifax sont heureux d'avoir l'occasion de communiquer les points de vue de la communauté d'affaires pour aider à répondre aux défis et créer des débouchés pour le commerce intérieur. Nous espérons que nos opinions contribueront aux efforts actuels visant à éliminer les obstacles au commerce interprovincial. »

— La présidente-directrice générale de la Chambre de commerce de Halifax, Valerie Payn

Suivez-nous sur Twitter : @industriecanada et faites-nous savoir comment le commerce intérieur touche votre secteur d'affaires en utilisant le mot-clic #commerceintérieur

Renseignements :

Jake Enwright
Attaché de presse
Cabinet du ministre de l'Industrie
613-995-9001

Relations avec les médias
Industrie Canada
613-943-2502
relations-medias@ic.gc.ca

Ministre Moore rencontre des entreprises locales à Halifax: discute de l'abolition des obstacles au commerce intérieur

Recherche d'information connexe par mot-clés

Innovation, Sciences et Développement économique Canada Économie et industrie

Date de modification :