Communiqué de presse Article provenant de  Commission canadienne de sûreté nucléaire

Archivé - La Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN) a publié les documents REGDOC-2.4.1, Analyse déterministe de la sûreté et REGDOC 2.4.2, Études probabilistes de sûreté (EPS) pour les centrales nucléaires

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Le 23 mai 2014 – Ottawa (ON) – Commission canadienne de sûreté nucléaire

La Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN) a publié les documents REGDOC-2.4.1, Analyse déterministe de la sûreté et REGDOC 2.4.2, Études probabilistes de sûreté (EPS) pour les centrales nucléaires.

Le Rapport du Groupe de travail de la CCSN sur Fukushima et le Plan d'action intégré de la CCSN sur les leçons tirées de l'accident nucléaire de Fukushima Daiichi ont relevé des améliorations à apporter aux documents d'application de la réglementation existants pour renforcer le Cadre de réglementation. Les REGDOC Analyse déterministe de la sûreté et Études probabilistes de sûreté (EPS) pour les centrales nucléairescomprennent des modifications ciblées aux exigences actuelles, afin de tenir compte des leçons tirées de l'accident de Fukushima.

Le document d'application de la réglementation REGDOC-2.4.1, Analyse déterministe de la sûreté énonce les exigences et l'orientation relatives à la préparation et à la présentation d'une analyse de la sûreté, y compris la sélection des événements à analyser, les critères d'acceptation, les méthodes d'analyse de la sûreté et la documentation connexe, pour démontrer qu'une installation nucléaire est sûre. Pour en savoir plus, consultez la page Web du REGDOC-2.4.1.

Le document REGDOC-2.4.2, Études probabilistes de sûreté (EPS) pour les centrales nucléaires, expose les exigences pour réaliser une étude probabiliste de sûreté (EPS) fournissant une évaluation exhaustive et intégrée de la sûreté d'une installation dotée de réacteurs. Pour tenir compte des commentaires supplémentaires formulés par des parties intéressées, de l'orientation a été ajoutée pour clarifier l'objet de certaines exigences. Pour en savoir plus, consultez la page Web du REGDOC-2.4.2.

La CCSN réglemente l'utilisation de l'énergie et des matières nucléaires afin de préserver la santé, la sûreté et la sécurité des Canadiens, de protéger l'environnement, de respecter les engagements internationaux du Canada à l'égard de l'utilisation pacifique de l'énergie nucléaire, et d'informer objectivement le public sur les plans scientifique ou technique ou en ce qui concerne la réglementation.

En bref

  • Toutes les centrales nucléaires au Canada sont dotées de réacteurs de type CANDU, une technologie sûre et fiable.
  • Des mesures à prendre ont été déterminées pour donner suite aux recommandations du Rapport du Groupe de travail de la CCSN sur Fukushima concernant des améliorations à apporter dans les centrales nucléaires en réponse à l'accident survenu à Fukushima Daiichi. Les centrales nucléaires canadiennes devraient terminer la mise en œuvre de toutes ces mesures d'ici décembre 2015.
  • Les documents d'application de la réglementation sur la protection de l'environnement, la gestion des accidents graves et la conception d'installations dotées de réacteurs ont également été mis à jour dans le cadre du Plan d'action de la CCSN.
  • L'analyse déterministe de la sûreté permet d'évaluer les dangers qui pourraient découler de la réponse d'une centrale nucléaire, pour confirmer que les mesures relatives à la sûreté sont adéquates et pour cerner des améliorations qui pourraient être apportées à la sûreté.
  • L'étude probabiliste de sûreté fournit une évaluation systématique d'une central nucléaire en tenant compte de la probabilité, de la progression et des conséquences d'événements internes (comme des défaillances d'équipement) et de dangers externes (séismes ou ouragans).

Information connexe

Liens supplémentaires

Information

Aurèle Gervais
Responsable des relations avec les médias et les collectivités
Commission canadienne de sûreté nucléaire
613-996-6860
1-800-668-5284
mediarelations@cnsc-ccsn.gc.ca


Recherche d'information connexe par mot-clés

Commission canadienne de sûreté nucléaire Santé et sécurité Liens et fonctions Économie et industrie

Date de modification :