Communiqué de presse Article provenant de  Sécurité publique Canada

Archivé - Le gouvernement Harper encourage les Canadiens à participer à la Journée nationale de retour des médicaments d'ordonnance

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Le gouvernement prend des mesures pour répondre au problème croissant de l’utilisation à mauvais escient des médicaments d’ordonnance au Canada

Le 15 avril 2014 – Ottawa – Sécurité publique Canada/Santé Canada

Aujourd’hui, l’honorable Steven Blaney, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, l’honorable Rona Ambrose, ministre de la Santé, et John Weston, député de West Vancouver – Sunshine Coast – Sea-to-Sky Country, ont mis au premier plan le problème croissant de l’utilisation à mauvais escient des médicaments d’ordonnance et de la toxicomanie. Ils encouragent tous les Canadiens à participer à la Journée nationale de retour des médicaments d’ordonnance organisée par l’Association canadienne des chefs de police, le samedi 10 mai dans les collectivités du Canada.

La Journée nationale de retour des médicaments d’ordonnance offre aux Canadiens la possibilité de se débarrasser de leurs médicaments d’ordonnance non utilisés ou périmés dans les bureaux du service de police local et dans les endroits indiqués par les partenaires communautaires, afin de garantir une élimination sécuritaire. Cette initiative vise à réduire la quantité de médicaments d’ordonnance disponibles à des fins d’utilisation illicite et à informer le public des méfaits associés à l’abus de médicaments d’ordonnance. L’initiative rappelle également aux Canadiens que les médicaments d’ordonnance non utilisés peuvent être retournés dans les pharmacies locales afin qu’ils soient éliminés, et ce, peu importe la journée de l’année.

Notre gouvernement prend des mesures pour s’attaquer à ce problème complexe et faire en sorte que les médicaments qui doivent être utilisés à des fins médicales ne soient pas une source d’abus et de dépendance. Comme on l’a annoncé dans le Plan d’action économique de 2014, le gouvernement s’est engagé à verser 44,9 millions de dollars sur cinq ans pour élargir la portée de la Stratégie nationale antidrogue afin qu’elle comprenne des activités pour s’attaquer à l’utilisation abusive de médicaments d’ordonnance.

En collaborant, nous pouvons protéger les Canadiens contre l’abus de médicaments d’ordonnance et nous attaquer de front à leur abus et à la toxicomanie.

Faits en bref

  • La Journée nationale de retour des médicaments d’ordonnance est l’un des moyens pris par le gouvernement du Canada pour éviter l’abus des médicaments d’ordonnance. Le gouvernement du Canada lutte également contre les drogues illicites par l’entremise de la Stratégie nationale antidrogue. Il s’agit d’un effort de collaboration axée sur la prévention et l’accès au traitement pour les toxicomanes, tout en sévissant contre les trafiquants et les producteurs de drogues qui menacent la sécurité de nos jeunes et de nos communautés.
  • Selon le Centre canadien de lutte contre l’alcoolisme et les toxicomanies, dans l’ensemble, le Canada se classe parmi les plus grands consommateurs par habitant d’opioïdes pharmaceutiques (p. ex. oxycodone). En 2010, un Canadien sur cinq (20,6 %) de 15 ans et plus a indiqué avoir utilisé des analgésiques opioïdes au cours des 12 derniers mois, et 1,1 % a indiqué qu’il le faisait pour en ressentir les effets euphoriques.
  • Le financement annoncé dans le Plan d’action économique servira à sensibiliser les Canadiens à l’utilisation, à l’entreposage et à l’élimination sécuritaires de médicaments sur ordonnance, à améliorer les services de prévention et de soins dans les collectivités des Premières Nations, à accroître le nombre d’inspections afin de minimiser le détournement de médicaments sur ordonnance des pharmacies à des fins de vente illégale, ainsi qu’à améliorer les données de surveillance sur l’utilisation abusive de médicaments sur ordonnance au Canada.

Citations

« La Journée nationale de retour des médicaments d’ordonnance est l’occasion pour tous les Canadiens de se débarrasser de façon sécuritaire des produits pharmaceutiques non utilisés et de participer à une stratégie globale visant à lutter contre les problèmes associés à l’abus et l’utilisation illicite de ces produits. »
- L’honorable Steven Blaney, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile
« L’abus de médicaments d’ordonnance est un problème grave de santé et de sécurité publique qui touche des personnes, des familles et des collectivités de partout au Canada. Nous encourageons les Canadiens à se débarrasser de leurs médicaments d’ordonnance non utilisés ou périmés dans les bureaux d’organismes d’application de la loi et dans les pharmacies où ils peuvent être éliminés correctement afin qu’ils soient hors de portée des personnes qui pourraient les utiliser à mauvais escient. »
- L’honorable Rona Ambrose, ministre de la Santé
« Je suis doublement reconnaissant de constater le renforcement de la Journée nationale de retour des médicaments d’ordonnance. Je suis reconnaissant aux électeurs d’avoir reconnu le besoin, puis d’avoir travaillé avec le gouvernement et moi-même pour dresser le portrait du problème et d’avoir aidé aux gens à réagir. Je suis reconnaissant aux ministres de la Sécurité publique et de la Santé, qui ont pris le problème au sérieux et qui ont réagi. »
- John Weston, député, West Vancouver – Sunshine Coast – Sea-to-Sky Country

Personne-ressource

Jason Tamming
Attaché de presse
Cabinet du ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile
613-991-2924

Relations avec les médias
Sécurité publique Canada
613-991-0657

Michael Bolkenius
Cabinet de l’honorable Rona Ambrose
Ministre fédérale de la Santé
613-957-0200

Relations avec les médias
Santé Canada
613-957-2983


Recherche d'information connexe par mot-clés

Sécurité publique Canada Santé et sécurité

Date de modification :