Déclaration Article provenant de  Sécurité publique Canada

Archivé - Déclaration du ministre Blaney afin de souligner la Journée internationale en rose

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

OTTAWA, le 9 avril 2014 – L’honorable Steven Blaney, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, a émis aujourd’hui la déclaration suivante afin de souligner la Journée internationale en rose :   

« Tous les ans, le deuxième mercredi d’avril est désigné la Journée internationale en rose, en commémoration de l’occasion où deux élèves du secondaire de la Nouvelle-Écosse sont intervenus lorsqu’ils ont été témoins de harcèlement à l’endroit d’un élève homosexuel portant un chandail rose. Ensuite, ils ont voulu faire plus pour aider les personnes victimes d’intimidation et ont lancé un mouvement visant à encourager les élèves à manifester leur solidarité contre l’intimidation en portant des chandails roses.

La Journée internationale en rose est une journée pour encourager les personnes partout dans le monde à célébrer la diversité et à mettre fin à la discrimination et à l’intimidation. Chaque année, des millions de personnes portent du rose afin de démontrer qu’ensemble nous pouvons changer les choses de manière positive.

L’intimidation, y compris la cyberintimidation, touche un grand nombre de Canadiens partout au pays et dans certains cas, a entraîné des conséquences tragiques. Notre gouvernement a dit clairement qu’il ne tolérera aucune forme d’intimidation, et a pris des mesures vigoureuses pour accroître la sécurité et le mieux-être des personnes et des collectivités au moyen d’activités d’éducation, de prévention et d’application de la loi.

Cela comprend la campagne nationale de sensibilisation du public à la cyberintimidation, Non à la cyberintimidation, visant à informer le public sur les conséquences de la cyberintimidation, y compris les conséquences éventuelles d’ordre criminel, comment la prévenir et comment la signaler lorsqu’elle se produit. Nous avons également présenté un projet de loi qui rendrait la distribution non consensuelle d’images une infraction criminelle.

Nous encourageons les Canadiens à en apprendre plus au sujet de l’intimidation et de la cyberintimidation, et à exprimer leur opposition contre ces actes. Le gouvernement protège les Canadiens en défendant les intérêts des victimes et en luttant contre l’intimidation. »  

Suivez Sécurité publique Canada (@Securite_Canada) et Pensez cybersécurité (@cyber_securite) sur Twitter, et aimez-nous sur Facebook (www.facebook.com/Pensezcybersecurite).

Renseignements 

Jason Tamming
Attaché de presse
Cabinet du ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile
613-991-2924

Relations avec les médias
Sécurité publique Canada
613-991-0657
media@ps-sp.gc.ca


Recherche d'information connexe par mot-clés

Sécurité publique Canada Santé et sécurité

Date de modification :