Communiqué de presse Article provenant de  Justice Canada

Archivé - Le gouvernement fédéral lance la 9e Semaine nationale de sensibilisation aux victimes d'actes criminels

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

La Semaine des victimes de 2014 suit le dépôt historique du projet de loi visant à créer la Charte canadienne des droits des victimes

Le 7 avril 2014 – Ottawa – Ministère de la Justice Canada

Aujourd'hui, le ministre de la Justice et procureur général du Canada, Peter MacKay, et le ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, Steven Blaney, ont procédé au lancement de la neuvième Semaine nationale annuelle de sensibilisation aux victimes d'actes criminels (Semaine des victimes) en accueillant des victimes, des défenseurs des droits des victimes, des organismes d'aide aux victimes, des professionnels du système de justice pénale et des responsables des politiques à un colloque fédéral tenu à Ottawa, en Ontario.

Pour la première fois depuis la création du colloque, les discours d'ouverture, prononcés par le ministre MacKay et le ministre Blaney, ont été diffusés en direct sur le Web afin de permettre à un plus grand nombre de Canadiens et de Canadiennes de voir comment le gouvernement fédéral est à l'écoute et qu'il respecte ses engagements en agissant pour régler les questions qui sont importantes pour les victimes d'actes criminels. Le moment de réflexion présenté par Sheldon Kennedy, membre du conseil d'administration du Centre d'appui aux enfants Sheldon Kennedy à Calgary, a aussi été diffusé en direct sur le Web, de même que le discours principal prononcé par Glen Canning, qui s'est engagé dans la lutte pour les droits des victimes après la mort tragique de sa fille Rehtaeh Parsons, en avril 2013.

Dans le cadre de leur allocution, le ministre MacKay et le ministre Blaney ont abordé la question des droits des victimes d'actes criminels proposés dans la Charte canadienne des droits des victimes. Le projet de loi proposant la création de la Charte canadienne des droits des victimes a été déposé la semaine dernière par le gouvernement fédéral. Il transformerait le système de justice pénale en enchâssant dans les lois fédérales les droits des victimes d'actes criminels, une première dans l'histoire du Canada. Une version en ligne du projet de loi est disponible à l'adresse suivante : www.parl.gc.ca.

Faits saillants

  • Tenue chaque année en avril, la Semaine des victimes vise à sensibiliser la population aux problèmes des victimes d'actes criminels et aux services, programmes et lois qui existent pour aider les victimes et leurs familles.
  • Grâce au Fonds d'aide aux victimes, un programme de subventions et de contributions géré par le ministère de la Justice du Canada, des organismes d'aide aux victimes ont reçu jusqu'à 10 000 $ pour financer des activités dans le cadre de la Semaine des victimes. Cette année, avec l'appui du gouvernement fédéral, plus de 180 activités et projets seront offerts partout au Canada, ce qui représente un investissement de plus de 1,2 million dollars.
  • En déposant un projet de loi pour créer la Charte canadienne des droits des victimes, le gouvernement respecte l'engagement qu'il a pris dans le discours du Trône de 2013 et qu'il a réitéré dans le Budget de 2014. Le projet de loi cadre également avec le plan du gouvernement pour garantir la sécurité des rues et des communautés, lequel cible la responsabilisation des délinquants violents, l'accroissement des droits des victimes et l'efficacité accrue de notre système de justice.
  • Le Centre de la politique concernant les victimes (CPCV) est le groupe au sein du gouvernement fédéral qui a la responsabilité principale de tout le travail qui est fait pour les victimes d'actes criminels. Le CPCV dirige la Stratégie fédérale d'aide aux victimes, qui a comme objectif de permettre aux victimes de mieux se faire entendre dans le système de justice pénale. Le CPCV élabore des politiques et des options de réforme du droit pénal et fournit des renseignements et des ressources à la population canadienne sur le rôle des victimes au sein du système de justice pénale et sur les lois connexes.
  • Le Bureau national pour les victimes d'actes criminels (BNVAC), à Sécurité publique Canada, est une ressource centrale qui fournit de l'information et des services d'aiguillage aux victimes d'actes criminels. Le BNVAC fournit également des commentaires sur les initiatives fédérales en matière de politiques et de lois, rédige et diffuse des produits d'information pour les victimes et les intervenants du système de justice pénale et offre un appui au Service correctionnel du Canada et à la Commission des libérations conditionnelles du Canada relativement à la prestation de services aux victimes d'actes criminels.
  • Une carte interactive de toutes les activités qui se déroulent partout au pays dans le cadre de la Semaine des victimes est disponible à l'adresse suivante : http://www.semainedesvictimes.gc.ca/carte-map/evene-events.aspx.

Citations

« Protéger les victimes et leur permettre de mieux se faire entendre au sein de notre système de justice pénale constitue l'une des priorités principales de notre gouvernement. Je suis fier de la mesure que nous avons prise en présentant la Charte canadienne des droits des victimes qui permettra d'intégrer les droits des victimes d'actes criminels aux lois fédérales pour la première fois dans l'histoire du Canada. Il est donc tout à fait opportun que le thème de la Semaine des victimes cette année est « Agir », car il reconnaît vraiment que nous avons tous un rôle à jouer pour venir en aide aux personnes touchées par la criminalité. Je tiens personnellement à remercier chaleureusement toutes les organisations et toutes les personnes, tant bénévoles qu'employées, qui travaillent sans relâche tous les jours pour mieux répondre aux besoins des victimes d'actes criminels dans l'ensemble au pays et qui aident à faire du Canada un endroit plus juste où vivre, grandir et élever nos familles. »

Peter MacKay
Ministre de la Justice et procureur général du Canada

« Les activités organisées dans les collectivités partout au pays pendant la Semaine des victimes montrent que nous avons tous un rôle à jouer pour aider les victimes d'actes criminels et leur famille. Le gouvernement du Canada a pris une mesure concrète pour faire en sorte que la voix des victimes d'actes criminels soit entendue. Grâce au projet de loi que nous avons déposé la semaine dernière afin de créer la Charte canadienne des droits des victimes, les victimes pourraient participer plus efficacement à toutes les étapes du processus de justice pénale, de l'arrestation du délinquant qui leur a fait du mal jusqu'à son procès, et de son incarcération jusqu'à sa mise en liberté conditionnelle. »

Steven Blaney
Ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile

Produits connexes

Lien connexe

Personnes-ressources

  • Paloma Aguilar
    Attachée de presse
    Bureau du ministre de la Justice
    613-992-4621
  • Relations avec les médias
    Ministère de la Justice
    613-957-4207

Suivez les activités de Ministère de la Justice Canada sur Twitter (@JusticeCanadaFr), joignez-vous à nous sur Facebook ou visitez notre chaîne YouTube.


Recherche d'information connexe par mot-clés

Justice Canada Santé et sécurité Droit

Date de modification :