Déclaration Article provenant de  Sécurité publique Canada

Archivé - Le ministre Blaney visite le Centre canadien de protection de l'enfance

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

WINNIPEG – Le 11 mars 2014 — Aujourd’hui, l’honorable Steven Blaney, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, a fait une déclaration à la suite de sa visite de l’organisme de bienfaisance sans but lucratif, le Centre canadien de protection de l’enfance (CCPE), qui se voue à la réduction de la victimisation des enfants et qui offre des programmes et des services au public canadien pour aider à protéger les enfants en ligne.

« J’aimerais remercier le CCPE de m’avoir donné l’occasion de visiter le Centre et de constater par moi-même l’important travail qu’il accomplit. À l’aide d’activités de sensibilisation du public exécutées par le CCPE, d’un programme éducatif (Enfants avertis), d’un programme national d’enfants portés disparus (EnfantsPortesDisparus.ca), d’un programme visant à prévenir les agressions sexuelles des enfants (Priorité jeunesse) et du site national Cyberaide.ca, la centrale canadienne qui permet au public de signaler les cas où l'on soupçonne l’exploitation sexuelle d’enfants sur Internet, le Centre réalise des progrès importants pour que les enfants demeurent en sécurité.

Notre gouvernement a aussi pris une mesure récemment visant à lutter contre la cyberintimidation parmi nos jeunes en lançant la campagne Non à la cyberintimidation afin de sensibiliser la population aux répercussions et aux conséquences graves de la cyberintimidation. À titre de partenaire dans la lutte contre la cyberintimidation, le CCPE a lancé le site Web AidezMoiSVP.ca, conçu pour aider les jeunes qui ont été touchés de façon négative par la création et la distribution en ligne de photos ou de vidéos à caractère sexuel.

Aborder la victimisation des enfants en ligne nécessite une approche complète par tous les ordres de gouvernement, les éducateurs, les organismes non gouvernementaux, la police, les parents et les jeunes. Le gouvernement du Canada continuera à travailler avec tous les partenaires afin d’aider nos enfants à se protéger en ligne », a affirmé le ministre Blaney.

 « Nous étions emballés d’avoir l’occasion d’accueillir le ministre Blaney au Centre canadien de protection de l’enfance. Notre engagement commun à l’égard de la sécurité des enfants a permis de favoriser des discussions sur les façons de mieux protéger les enfants canadiens » a déclaré Lianna McDonald, directrice générale, Centre canadien de protection de l’enfance.

En 2009, le gouvernement du Canada a annoncé un engagement renouvelé de travailler avec nos partenaires dans le cadre de la Stratégie nationale pour la protection des enfants contre l’exploitation sexuelle sur Internet. Cette initiative a joué un rôle important pour aider à garantir la sécurité des jeunes qui utilisent Internet et nous assurer de prendre des mesures permettant de sévir contre les prédateurs sexuels. Le gouvernement a investi 71 millions de dollars sur cinq ans pour soutenir la stratégie nationale.

Pour de plus amples détails :
Jason Tamming
Attaché de presse
Cabinet du ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile
613-991-2924

Relations avec les médias
Sécurité publique Canada
613-991-0657


Recherche d'information connexe par mot-clés

Sécurité publique Canada Gouvernement et vie politique

Date de modification :