Communiqué de presse Article provenant de  Agence de santé publique du Canada

Archivé - Le gouvernement du Canada copréside une table ronde sur la prévention de la violence familiale et la maltraitance des enfants

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

7 mars 2014
Pour publication immédiate

Collaboration avec des partenaires de l'ensemble des secteurs de la santé et de la santé mentale pour contribuer à prévenir la violence familiale au Canada

Calgary (Alberta) – La ministre Ambrose a aujourd'hui coprésidé une table ronde avec le Centre d'appui aux enfants Sheldon‑Kennedy et 12 organismes nationaux des secteurs des soins de santé et de la santé mentale dans le but d'obtenir des conseils, des orientations et des engagements quant aux meilleures façons de prévenir la violence familiale et la maltraitance des enfants et d'intervenir contre elles.

La violence familiale nous touche tous. Bien que fort ait été fait au cours des dernières années pour améliorer l'intervention contre la violence familiale, il faut en faire encore plus en amont pour la prévenir. La violence familiale a d'importantes répercussions ainsi que des effets à long terme sur la santé et le bien–être mental des personnes qui en sont victimes.

Le gouvernement du Canada est déterminé à donner plus de visibilité à cette question, à accroître la compréhension et la sensibilisation ainsi qu'à partager de l'information sur les personnes les plus à risque.

L'objectif de la table ronde est de réunir des intervenants pour parler de résultats tangibles et d'un engagement à combattre la maltraitance des enfants et la violence familiale.

Après la table ronde, la ministre Ambrose et Laureen Harper ont visité le Centre d'appui aux enfants pour rencontrer directement des employés de première ligne qui changent le cours de vies d'enfants.

Des faits en bref

  • En 2011 seulement, il y a eu plus de 95 000 signalements de violence familiale au Canada, ce qui correspond à plus de 25 % de tous les crimes violents signalés au Canada.
  • La violence familiale a des répercussions graves et durables pour les personnes, les familles et la société, en plus d'importants coûts économiques pour les systèmes de soins de santé et de justice.
  • Selon un rapport de Justice Canada, la violence conjugale coûte à elle seule au moins 7,4 milliards de dollars par année à la société. De ce total, les coûts des soins de santé pour les services de traitement médical et psychologique sont estimés à 6 milliards de dollars.
  • La semaine dernière, le ministre MacKay a présenté des mesures législatives détaillées pour mieux combattre les infractions d'ordre sexuel commises contre des enfants, réaffirmant ainsi l'engagement du gouvernement du Canada de défendre les jeunes victimes d'actes criminels.

Citations

« La prévention de la violence familiale et de la maltraitance des enfants est un objectif réalisable. Des partenariats fiables et durables liant la collectivité, les organismes de soins de santé et de santé mentale et d'autres sont essentiels pour générer le plus de retombées possible et en venir à des solutions permanentes. Je suis d'avis qu'il s'agit d'une réunion inédite de professionnels et que cette table ronde a généré un engagement à combattre ce problème de front. Je remercie Sheldon Kennedy pour ses infatigables efforts en vue de protéger les enfants et j'ai hâte de voir le leadership de tous les secteurs se traduire par des mesures tangibles qui amélioreront et protégeront la vie d'enfants et de familles. »

L'honorable Rona Ambrose
Ministre de la Santé

« Nous sommes ravis de voir le milieu de la santé s'intéresser à ces questions. Nous félicitons la ministre Ambrose pour son leadership et d'avoir réuni les principaux intervenants dans un esprit de collaboration pour mettre l'accent sur la violence faire aux enfants du point de vue de la santé publique. »

Sheldon Kennedy
Membre du conseil d'administration du Centre d'appui aux enfants Sheldon–Kennedy

Liens associés

Personnes–ressources

Michael Bolkenius
Cabinet de l'honorable Rona Ambrose
Ministre fédérale de la Santé
613–957–0200

Relations avec les médias
Agence de la santé publique du Canada
613–957–2983


Recherche d'information connexe par mot-clés

Agence de santé publique du Canada Information et communication

Date de modification :