Communiqué de presse Article provenant de  Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

Le ministre Fast signe un accord en matière d'investissement avec le Cameroun

L’Accord protégera les entreprises canadiennes et leur offrira de nouvelles occasions d’investir et d’étendre leurs activités

Le 3 mars 2014 - Ottawa, Ontario - Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

Le ministre du Commerce international, l’honorable Ed Fast, et le ministre camerounais de l’Économie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire, M. Emmanuel Nganou Djoumessi, ont signé aujourd’hui l’Accord sur la promotion et la protection des investissements étrangers (APIE) Canada-Cameroun. La signature a eu lieu à l’occasion du Congrès international, salon professionnel et salon des investisseurs de l’Association canadienne des prospecteurs et entrepreneurs (ACPE) à Toronto.

Un APIE est un traité qui vise à protéger les investissements canadiens à l’étranger et à promouvoir les investissements étrangers au Canada au moyen de dispositions réciproques juridiquement contraignantes. En assurant une plus grande protection contre les pratiques discriminatoires et arbitraires et en améliorant la prévisibilité du cadre politique d’un marché, un APIE permet aux entreprises d’investir avec confiance.

Les entreprises canadiennes sont déjà actives au Cameroun. En 2012, les intérêts miniers canadiens dans le pays se chiffraient à 61,3 millions de dollars. Dans le Plan d’action sur les marchés mondiaux qu’il a récemment lancé, le Canada a cerné le Cameroun comme un marché émergent offrant des débouchés particuliers aux entreprises canadiennes des secteurs de l’infrastructure et de l’éducation, ainsi que des mines, du pétrole et du gaz.

Photo : Le ministre Nganou Djoumessi (à gauche) et le ministre Fast

Les faits en bref

  • Les échanges commerciaux entre le Canada et le Cameroun se sont chiffrés à 53,5 millions de dollars en 2013, une hausse de 5,7 p. 100 par rapport à 2012.
  • L’économie du Cameroun a connu un taux de croissance annuel de 3,4 p. 100 de 2004 à 2013.
  • Dans le cadre de son plan de promotion et de protection des investissements canadiens à l’étranger, le Canada a conclu, signé et mis en vigueur des APIE avec 10 pays en 2013 — un record —, dont sept avec des pays Africains : le Cameroun, la Côte d’Ivoire, la Guinée, le Nigéria, la Zambie, le Bénin et la Tanzanie.
  • Le Canada a un APIE en vigueur avec l’Égypte depuis 1997. Il négocie actuellement un APIE avec le Burkina Faso, le Ghana, la Tunisie et il a amorcé aujourd’hui de telles négociations avec le Kenya.
  • Le Canada est maintenant lié par 26 APIE en vigueur à l’échelle internationale.

Citations

« Notre ambitieux programme de stimulation du commerce continue d’être bénéfique pour les entreprises et les travailleurs canadiens. En tant que marché prioritaire au titre du Plan d'action sur les marchés mondiaux du gouvernement Harper, le Cameroun offre de grandes occasions d’affaires aux entreprises canadiennes. Cet accord éliminera les obstacles et facilitera le commerce et l’investissement entre nos deux pays. Il donnera aux entreprises canadiennes la confiance dont elles ont besoin pour investir et croître au Cameroun, ce qui en retour contribuera à l’économie canadienne en créant des emplois et des occasions pour les travailleurs et les entreprises d’ici. »

- Ed Fast, ministre du Commerce international

Liens connexes

Contacts

Shannon Gutoskie
Attachée de presse
Cabinet de l’honorable Ed Fast
Ministre du Commerce international
613-992-7332

Le Service des relations avec les médias
Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada
613-995-1874
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @Commerce_Canada

Date de modification :