Communiqué de presse Article provenant de  Environnement Canada

Archivé - Le Centre canadien de prévision des ouragans est prêt pour la saison des ouragans de 2012

Contenu archivé

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

HALIFAX, N.-É. -- le 24 mai 2012 -- Le Centre canadien de prévision des ouragans d'Environnement Canada encourage la population canadienne à se préparer à la saison des ouragans de 2012, qui débute officiellement le 1er juin. Les prévisions de la National Oceanic and Atmospheric Administration des États-Unis, publiées plus tôt aujourd’hui, font état de 9 à 15 tempêtes nommées, de 4 à 8 ouragans et de 1 à 3 ouragans majeurs pour cette saison.

« La National Oceanic and Atmospheric Administration prévoit que les niveaux d'activité des ouragans cette année seront près de la normale dans l'Atlantique Nord. Nous nous attendons donc à des niveaux d’activité des tempêtes tropicales similaires aux dernières années dans l'ensemble de l'océan Atlantique », a affirmé Bob Robichaud, météorologue du service de préparation aux alertes du Centre canadien de prévision des ouragans. « Toutefois, nous rappelons également à la population canadienne qu’il y a très peu de corrélation entre le nombre de tempêtes qui se forment dans l'Atlantique Nord et le nombre de tempêtes qui touchent les eaux canadiennes. »

La National Oceanic and Atmospheric Administration prévoit que le niveau d'activité des ouragans dans l'Atlantique Nord cette année sera près de la normale, ce qui s’inscrit dans la continuité d’une période de 15 ans d'activité intense. Plusieurs facteurs influent sur l’activité des ouragans : la température des eaux, la présence, ou l’absence, d’un phénomène El Niño, et la pression atmosphérique. Une température des eaux plus chaude tend à favoriser ou à maintenir la formation d’un ouragan, et le phénomène El Niño produit des configurations de vents qui entravent la formation des tempêtes tropicales. Si un phénomène El Niño se produit vers la fin de l’été, l’activité des ouragans pourrait légèrement diminuer.

Quel que soit le nombre total de tempêtes prévues pour l'ensemble du bassin de l'Atlantique, le Centre canadien de prévision des ouragans répond, au cours d'une année moyenne, à quatre ou cinq cyclones tropicaux, dont un ou deux atteignent le sol canadien.

« C’est pourquoi nous rappelons à la population canadienne que, peu importe le nombre de tempêtes prévues dans l'Atlantique, il est temps de commencer à se préparer à la saison des ouragans, car le passage d'une seule tempête importante à proximité de votre région suffit pour qu'il s'agisse d'une mauvaise saison pour vous », a ajouté M. Robichaud.

Environnement Canada encourage les Canadiennes et les Canadiens à se préparer à la saison des ouragans en élaborant des trousses d'urgence, en sécurisant leurs propriétés et leurs biens et en suivant des bulletins de prévision des ouragans publiés par Environnement Canada sur le Web à l'adresse http://www.meteo.gc.ca/canada_f.html, sur Radiométéo ou encore publiés par les médias locaux. De plus amples renseignements sur la préparation aux ouragans sont également disponibles à l'adresse http://www.preparez-vous.gc.ca.

L’année 2012 souligne le 25e anniversaire du Centre canadien de prévision des ouragans. Depuis 1987, le Centre collabore avec le National Hurricane Center des États-Unis, le milieu universitaire, Sécurité publique Canada ainsi que les organismes provinciaux et municipaux de gestion des urgences pour aider la population canadienne à mieux comprendre les ouragans et se préparer à ces événements. Il a émis plus de 2 000 bulletins sur les cyclones tropicaux, des renseignements météorologiques essentiels pour aider les Canadiennes et les Canadiens à se protéger et à protéger leurs biens, et pour aider les entreprises et les industries dépendantes de conditions météorologiques à protéger leurs biens et activités contre les effets des phénomènes météorologiques à incidence élevée.

La saison des ouragans s'étend officiellement de juin à novembre. Pendant cette période, les eaux de l'océan Atlantique sont suffisamment chaudes pour produire un cyclone tropical, catégorie générale de systèmes météorologiques qui comprend les dépressions tropicales, les tempêtes tropicales et les ouragans. En général, les ouragans présents dans les eaux canadiennes deviennent plus préoccupants un peu plus tard dans la saison. Cependant, le Centre canadien de prévision des ouragans assure une surveillance de l'océan Atlantique toute l'année en vue d’y repérer tout cyclone tropical ou tout cyclone semblable susceptible de se former et de menacer le Canada ou ses eaux territoriales.

Pour obtenir plus de renseignements et consulter une fiche d’information au sujet de cette annonce, visiter le site Web d’Environnement Canada, à http://www.ec.gc.ca/.

Date de modification :